Appel Forêt -
Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod

Opération d’observation des oiseaux en hiver sur les mangeoires avec l’application ludique BirdLab

Opération d’observation des oiseaux en hiver sur les mangeoires avec l’application ludique BirdLab

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – L’application Birdlab, qui aide les scientifiques à collecter des données sur le comportement et les interactions des oiseaux en hiver, suscite un intérêt grandissant par son côté ludique. Les musées départementaux isérois se sont prêtés au jeu en installant des mangeoires publiques. L’opération dure jusqu’au 31 mars.

 

 

Une mésange charbonnière. © Raphaël Bussière

Une mésange char­bon­nière. © Raphaël Bussière

Aider les scien­ti­fiques à mieux com­prendre le nour­ris­sage des oiseaux en hiver, tout en s’a­mu­sant : voilà ce que pro­pose Birdlab, appli­ca­tion de science par­ti­ci­pa­tive fran­çaise déve­lop­pée en 2014 par la société Small Bang. Le prin­cipe ? Observer les oiseaux sur les man­geoires, publiques ou pri­vées, et repro­duire leur acti­vité en temps réel sur un écran tactile. 

 

Cette opé­ra­tion qui dure jus­qu’au 31 mars 2021 s’ins­crit dans le cadre du pro­gramme de sciences par­ti­ci­pa­tives Vigie-Nature et a vu le jour grâce à un par­te­na­riat entre le Muséum natio­nal d’Histoire natu­relle, la Ligue pour la pro­tec­tion des oiseaux (LPO) et AgroParisTech.

 

 

Application Birdlab : une aide à la science

 

À l’o­ri­gine du pro­jet, le désir de mieux connaître les inter­ac­tions entre les dif­fé­rentes espèces d’oi­seaux de jar­din. « Existe-t-il des affi­ni­tés entre-elles ? Certaines espèces entrent-elles en com­pé­ti­tion pour l’acquisition des graines ? Avec l’intensification du nour­ris­sage et la raré­fac­tion des res­sources natu­relles, les oiseaux pas­se­ront pro­ba­ble­ment de plus en plus de temps ensemble. Cette pro­mis­cuité nou­velle modi­fiera-t-elle les inter­ac­tions au sein des com­mu­nau­tés d’oiseaux ? » Voilà le type de ques­tions que Romain Lorillière, cher­cheur post-doc­to­ral asso­cié au labo­ra­toire de conser­va­tion de la bio­di­ver­sité du Muséum natio­nal d’Histoire natu­relle (MNHN), cherche à résoudre via les don­nées de l’application.

 

Utiliser l’ap­pli­ca­tion Birdlab en 4 étapes

 

1. Téléchargez gra­tui­te­ment BirdLab sur votre télé­phone ou votre tablette puis accé­dez aux menus suivants :

2. MANGEOIRES : créez un compte puis sur « man­geoire d’ami », sélec­tion­nez le nom de la man­geoire indi­qué sur place, ou bien créez une man­geoire por­tant ce nom, en sui­vant les ins­truc­tions pour l’enregistrer et la géolocaliser.

3. QUIZ : appre­nez à recon­naître faci­le­ment les oiseaux des jardins.

4. PARTICIPER : une fois le pre­mier quiz validé, repro­dui­sez sur l’écran les arri­vées et départs des oiseaux aux man­geoires (ses­sions de 5 minutes). Complétez votre par­tie en décri­vant rapi­de­ment les condi­tions météos et vos don­nées sont trans­mises aux scientifiques.

 

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod

Oiseaux migra­teurs et ligue de pro­tec­tion des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod

Après chaque “par­tie” sur Birdlab, les don­nées sont envoyées, puis sto­ckées dans une base avant d’être ana­ly­sées par les cher­cheurs d’AgroParisTech et du MNHN (Cesco). Plus il y aura de par­ties réa­li­sées, plus les scien­ti­fiques pour­ront réa­li­ser de sta­tis­tiques sur les com­por­te­ments des espèces.

 

« C’est un suc­cès car c’est une approche qui lie l’u­tile à l’a­gréable », explique Romain Lorillière. De nom­breuses études scien­ti­fiques pré­li­mi­naires ont d’ores et déjà pu être réa­li­sées et ont per­mis de tirer un cer­tain nombre d’en­sei­gne­ments. Sur le site de Vigie-Nature, on apprend ainsi que « l’ur­ba­ni­sa­tion dimi­nue la fré­quen­ta­tion des oiseaux » ou encore que « les oiseaux ont aussi leurs heures de repas ».

 

 

Les musées départementaux isérois se prennent au jeu

 

Des musées dépar­te­men­taux sont eux de la par­tie. Souhaitant conduire des actions reliant patri­moines cultu­rels et patri­moines natu­rels, ils ont ins­tallé leurs propres man­geoires publiques. L’occasion de sen­si­bi­li­ser le public à la bio­di­ver­sité et sa pré­ser­va­tion, mais aussi, de mettre en avant des jar­dins remar­quables et sensibles.

 

Un jardin d’inspiration arabo-andalouse réalisé en coopération avec le Maroc est à découvrir jusqu’au 11 novembre au musée de Saint Antoine l’Abbaye placegrenet.fr

Musée de Saint Antoine l’Abbaye. DR

Parmi les jar­dins ou sites par­ti­ci­pant au pro­to­cole scien­ti­fique « BirdLab », le Musée archéo­lo­gique de Grenoble, où l’on peut obser­ver les man­geoires depuis la rue Saint-Laurent, le Musée Hébert dont le parc est ouvert, le Musée Arcabas en Chartreuse, pos­sé­dant des man­geoires à côté de l’Eglise de Saint-Hugues, ou bien encore le Musée de Saint-Antoine l’Abbaye, avec ses man­geoires vers l’aire de pique-nique.

 

fANNY sEGUELA

 

Découvrez et comptez les oiseaux les 30 et 31 janvier

 

À noter ! Le 30 et 31 jan­vier, des spé­cia­listes des oiseaux de la LPO-Isère accom­pa­gne­ront les curieux à leur décou­verte. Équipés de jumelles, ceux-ci obser­ve­ront les espèces pré­sentes et leurs inter­ac­tions. Une expé­rience qui per­met­tra de par­ti­ci­per aux recherches scien­ti­fiques grâce à l’application « BirdLab » mais aussi au comp­tage natio­nal annuel des « oiseaux du jar­din ».

 

Voici la liste des rendez-vous :

Au musée Hébert : samedi 30 jan­vier de 10 à 12 heures.

A la mai­son Bergès : samedi 30 jan­vier de 14 heures à 16 heures et dimanche 31 jan­vier de 10 à 12 heures.

Au musée de Saint-Antoine l’Abbaye : samedi 30 jan­vier de 14 à 18 heures (avec Ch. Carminati).

Au musée dau­phi­nois : dimanche 31 jan­vier de 10 à 12 heures.

Au musée Arcabas : dimanche 31 jan­vier de 14 à 16 heures.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Fanny Seguela

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les trois présidents
Aryballe, BGene et Enerbee aménagent ensemble dans l’écoquartier Bouchayer-Viallet

  FOCUS – Trois start-up grenobloises, Aryballe, BGene et Enerbee, inauguraient, mardi 10 décembre, leurs locaux au cœur de Bouchayer-Viallet. Cette ancienne friche industrielle transformée en Lire plus

Première en Europe : Grenoble accueille un LearningGrid, réseau énergétique alliant pédagogie et technologie

  FOCUS - Un micro réseau intelligent de distribution de l’énergie vient de voir le jour sur le campus de l’Institut des métiers et de Lire plus

Le salon Experimenta réunit artistes et chercheurs pour proposer 23 installations et performances interactives mêlant art et technologie du 8 au 10 février.
Experimenta : la maison Minatec tient salon au croisement de l’art et de la technologie

REPORTAGE VIDÉO - Dans le cadre de la semaine Experimenta, l'Atelier Arts Sciences présente un salon ouvert au public du 8 au 10 février à Lire plus

Ce mardi 14 novembre, l’Acroe a inauguré le projet de réseau européen Art-Science-Technologie. Son objectif ? Accompagner la troisième révolution numérique.© EASTN-DC
Un projet européen coordonné à Grenoble pour accompagner la troisième révolution numérique

FOCUS - Ce mardi 14 novembre, l’association grenobloise pour la création et la recherche sur les outils d’expression (Acroe) a officialisé le lancement du projet Lire plus

Inauguration de l'exposition interactive 4 saisons, de l'espace BioLab et du toit végétalisé par l'association Cultivons nos toits au sein du CCSTI la Casemate. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Les 4 saisons de La Casemate : une expo interactive… mais sans écran

DIAPORAMA PHOTO - Le CCSTI La Casemate a présenté « 4 Saisons », sa nouvelle exposition interactive « mais sans écran », ce jeudi 8 Lire plus

Un collectif d'associations appelle à un rassemblement devant la préfecture jeudi 21 septembre contre la politique de gel des contrats aidés.
Marche pacifique pour une science « éthique » envers les animaux, le 8 avril à Grenoble

L’association Cali appelle à manifester le samedi 8 avril à Grenoble pour lutter contre les cruautés envers les animaux. De 14 à 17 heures, elle Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin