Le président de la Métropole, Christophe Ferrari, présentait la ZFE étendue mercredi 29 janvier à Seyssinet-Pariset, en présence du maire de la Ville Marcel Repellin et du vice-président aux déplacements Yann Mongaburu. © Anissa Duport-Levanti

Saint-Martin-d’Hères : trois des fêtards de la soirée clandestine devant la justice

Saint-Martin-d’Hères : trois des fêtards de la soirée clandestine devant la justice

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO – Samedi 16 janvier, alors que le couvre-feu à 18 heures entrait en vigueur partout en France, une soirée clandestine a rassemblé près de 200 personnes à Saint-Martin-d’Hères. Le bruit a éveillé les soupçons du voisinage. Et la police est rapidement intervenue sur place. Les forces de l’ordre ont alors dressé 38 amendes pour non-port du masque. Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

 

La police a dû employer les grands moyens pour faire ces­ser les fes­ti­vi­tés lors de la soi­rée clan­des­tine à Saint-Martin-d’Hères. Les forces de l’ordre ont uti­lisé des gaz lacry­mo­gènes pour péné­trer à l’intérieur du local asso­cia­tif où avait lieu la soirée.

 

Isère : les organisateurs de la soirée clandestine jugés. Une patrouille de police à Grenoble. © Place Gre’net – Tim Buisson

Une patrouille de police à Grenoble. © Place Gre’net – Tim Buisson

Lors de cette inter­ven­tion, un jeune homme de 19 ans a refusé de se sou­mettre au contrôle de police. Visiblement en état d’ébriété, il a alors été placé en garde à vue pour vio­lences volon­taires et outrage à per­sonnes dépo­si­taires de l’autorité publique ainsi que pro­vo­ca­tion à la rébel­lion. En vou­lant s’enfuir, il a blessé légè­re­ment deux policiers.

 

Il a été jugé en com­pa­ru­tion immé­diate lundi 18 jan­vier devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble. Le juge l’a condamné à 105 heures de tra­vail d’in­té­rêt géné­ral. Il s’ex­pose à une incar­cé­ra­tion de trois mois s’il n’exécute pas cette peine.

 

 

Le DJ et l’organisateur de la soirée clandestine seront jugés en février

 

Le DJ, en pos­ses­sion d’amphétamines et de LSD, a éga­le­ment été inter­pellé lors de la soi­rée. Son maté­riel sono a été saisi et placé sous scellé. Ce der­nier est convo­qué en pro­cé­dure plai­der-cou­pable le ven­dredi 26 février. Ce pour déten­tion et acqui­si­tion de stu­pé­fiants ainsi que le non-res­pect du couvre-feu. Enfin, l’or­ga­ni­sa­teur de la soi­rée est convo­qué à la même date et avec la même pro­cé­dure. Il sera, quant à lui, jugé pour mise en dan­ger de la vie d’autrui.

 

Tim Buisson

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Recel d'apologie du terrorisme
De la prison ferme pour des trafiquants de stupéfiants qui opéraient entre Voiron et la Thaïlande

FIL INFO - À l'issue de deux journées d'audience, les 27 et 28 septembre 2021, le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné le chef d'un Lire plus

Deux mises en examen après une agression entre membres de la communauté afghane à Échirolles et Seyssins
Grenoble : 4 ans, 2 ans et 8 mois de prison pour trois trafiquants de stupéfiants du quartier de l’Alma

FLASH INFO - Le tribunal correctionnel de Grenoble a jugé, ce 7 septembre 2021, trois trafiquants de stupéfiants du quartier de l'Alma à Grenoble. Et Lire plus

Christian Coigné a été réélu maire de Sassenage pour la 4e fois consécutive. L'alliance des deux listes de gauche n'a pas permis à la commune de basculer.
Le maire de Sassenage jugé pour prise illégale d’intérêts après l’attribution d’un logement d’urgence à sa fille

  EN BREF - Le maire de Sassenage sera jugé, le 9 juin prochain, par le tribunal correctionnel de Grenoble pour prise illégale d'intérêts. Christian Lire plus

UNE Sur un marché à Grenoble, un vendeur paye son droit de place au placier. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Placiers soupçonnés de corruption à Grenoble : Le Dauphiné libéré visé par une plainte pour diffamation

EN BREF - Christophe Tostain, directeur de publication du Dauphiné libéré, est convoqué sur le banc des prévenus pour « diffamation publique », mercredi 19 décembre, au tribunal Lire plus

La cour d'appel de Grenoble a confirmé la condamnation pour injure à caractère raciste du porte-parole du groupe d'analyse métropolitain. Le ton monte...
Pascal Clérotte condamné en première instance pour injure publique à l’encontre d’une candidate aux législatives

EN BREF - Pascal Clérotte, par ailleurs porte-parole du Groupe d'analyse métropolitain, a été condamné pour injure publique à caractère raciste, ethnique ou religieux à Lire plus

Christian Coigné a été réélu maire de Sassenage pour la 4e fois consécutive. L'alliance des deux listes de gauche n'a pas permis à la commune de basculer.
Condamné pour diffamation, le maire de Sassenage s’en prend à Yannick Belle… qui réplique

EN BREF - Condamné une première fois pour avoir pris part au vote concernant une affaire dans laquelle il avait des intérêts privés, Christian Coigné, Lire plus

Flash Info

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin