Squat de l’Abbaye à Grenoble : le PCF 38 appelle à un conventionnement rapide du site

sep article



 

FLASH INFO — La réaction du PCF 38 quant à l’occupation d’un immeuble dans le quartier de l’Abbaye était aussi attendue… qu’elle se faisait attendre. Les communistes isérois peuvent en effet apparaître en position délicate : Nicolas Beron-Perez, conseiller municipal délégué au Logement de la Ville de Grenoble et vice-président de la Métro en charge de l’Habitat, appartient à ses rangs. Et se retrouve propulsé en première ligne.

 

Alors que la cou­pure de l’élec­tri­cité et du chauf­fage de l’im­meuble, occupé par des familles avec enfants, crée la polé­mique, le PCF insiste sur la néces­sité… de conven­tion­ner le lieu. Et ceci, écrit-il dans un com­mu­ni­qué, « afin de per­mettre dans les plus brefs délais un réta­blis­se­ment des fluides et un accom­pa­gne­ment social des sans logis ». Le parti sou­tient ainsi la pro­po­si­tion de Nicolas Beron-Perez, en invi­tant les ser­vices de l’État à mettre en place le conven­tion­ne­ment.

 

Jérémie Giono, secrétaire départemental du PCF Isère. © Tim Buisson – Place Gre’net

Jérémie Giono, secré­taire dépar­te­men­tal du PCF Isère. © Tim Buisson – Place Gre’net

Est-ce à dire que le PCF ne juge pas urgent le réta­blis­se­ment des fluides ? Pas du tout, répond son secré­taire dépar­te­men­tal. « Des héber­ge­ments conven­tion­nés, il y en a d’autres sur des for­mats simi­laires. Les choses peuvent et doivent aller très vite », juge ainsi Jérémie Giono. Et de contes­ter toute diver­gence de vue avec d’autres mou­vances sur la ques­tion. Malgré des cri­tiques qui n’ont pas man­qué de s’ex­pri­mer. Et tiennent du « mal­en­tendu » aux yeux du com­mu­niste.

 

La déci­sion de cou­per les fluides était-elle la bonne ? Compliqué pour le PCF de s’ex­pri­mer tout en fai­sant par­tie de la majo­rité. « Là-des­sus, on aura clai­re­ment des choses à dire à nos par­te­naires », concède le secré­taire dépar­te­men­tal. Tout en se refu­sant à des échanges « par médias inter­po­sés [qui] n’ap­portent rien de bon ». « Quand tout le monde est dans le com­men­taire de l’ac­tion sup­po­sée de l’autre, ça n’aide pas à trou­ver des solu­tions », ajoute Jérémie Giono.

 

Le PCF appelle à un conventionnement de l'immeuble occupé du quartier de l'Abbaye, afin de permettre le rétablissement des fluides. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le PCF appelle à un conven­tion­ne­ment de l’im­meuble occupé du quar­tier de l’Abbaye, afin de per­mettre le réta­blis­se­ment des fluides. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Des solu­tions adap­tées à cha­cun des pro­fils, insiste le secré­taire dépar­te­men­tal. Qu’il s’a­gisse de loge­ments pérennes pour les sans-logis, de l’ac­cès aux droits pour les sans-papiers, ou encore de loge­ments adap­tés pour les lycéens en inter­nat pri­vés de foyer durant les vacances sco­laires. Bref, assure le PCF, un refus de « mise en concur­rence » des publics, et la défense d’un « loge­ment digne pour toutes et tous ».

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1198 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour
    Le misé­ra­bi­lisme poli­tique de cette soit disant gauche est de plus en plus éton­nant…
    Coupure d’électricité,coupure des fluides.…ce n’est pas pos­sible cette soit disant gauche n’a pas pu aller jus­qu’à là.….
    J’ai vu à SMH Grenoble Fontaine Echirolles la cein­ture rouge de la misere agir j’a­vais cru avoir tout vu mais la nous avons des cham­pions du monde.…
    Pourtant depuis que cer­tains sont elus ils ont aquis pour cer­tains un por­te­feuille immo­bi­lier qu “ils peuvent mettre au ser­vices des sans abris…
    A moins que le finan­cier ai pris le pas sur leur soit disant huma­nisme…
    Des paroles pen­dants les elec­tions et je vous laisse juger les actes…
    ‑Pauvres élus issus des quar­tiers popu­laires apres avoir fait voter les habi­tants pour cette fausse gauche qui a perdu tout sens des réa­li­tés va s’at­ta­quer désor­mais à l’e­cole avec la theo­rie du genre.….qu’est-ce que vous allez dire a votre élec­to­rat.…
    Heureusement que le ridi­cule ne tue pas…
    ‑Mr Giono apres avoir essayé de réécrire l’his­toire concer­nant l’u­ti­li­sa­tion du fait reli­gieux (cf Arias jose)par une gauche nau­séa­bonde vous essayez désor­mais de vous dédoua­ner du pire…
    En atten­dant lais­sons le couple médias poli­tique nous conter une ber­ceuse.….
    BENYOUB.A

    sep article
  2. sep article