Grève des postiers du Grésivaudan : La Poste répond aux critiques de Sud-PTT Isère-Savoie

sep article

FLASH INFO — « Nous devons repenser notre présence et l’adapter dans le cadre d’une saine gestion, tout en conservant notre présence postale de proximité ». Alors que le syndicat Sud-PTT Isère-Savoie dénonce les fermetures ou réductions d’horaires des bureaux de poste dans le Grésivaudan, la direction régionale assume et met en avant « les évolutions économiques et sociétales [qui] impactent fortement le Groupe La Poste ».

 

Et de mettre en avant la baisse des volumes cour­riers ainsi que la fré­quen­ta­tion aux gui­chets, des ten­dances « qui se sont accé­lé­rées avec la crise sani­taire ». Exemple, selon la direc­tion : « Sur le seul bureau de Goncelin, celle-ci est de 21% depuis 2015″. Goncelin, de même qu’Allevard ou Montbonnot, compte parmi les com­munes concer­nées par une réduc­tion des horaires d’ou­ver­ture de ses bureaux de poste.

 

Rassemblement de Sud-PTT devant la direction de La Poste à Grenoble mardi 12 janvier © Fanny Séguéla - Place Gre'net

Rassemblement de Sud-PTT devant la direc­tion de La Poste à Grenoble mardi 12 jan­vier © Fanny Séguéla – Place Gre’net

Quid du mou­ve­ment de grève débuté lundi 11 jan­vier ? « Le taux de par­ti­ci­pa­tion est de 35 % », indique La Poste. Un chiffre non négli­geable qui, selon elle, n’au­rait pas de consé­quence sur la dis­tri­bu­tion du cour­rier. Le syn­di­cat conti­nue pour sa part de don­ner de la voix. Notamment au cours d’un ras­sem­ble­ment orga­nisé mardi 12 jan­vier devant les locaux gre­no­blois du groupe. Sud-PTT fait savoir qu’à cette occa­sion, la direc­tion a refusé de ren­con­trer une délé­ga­tion. Une audience a déjà été orga­ni­sée le 7 jan­vier, réplique-t-elle.

 

Le mou­ve­ment reçoit éga­le­ment le sou­tien d’é­lus locaux. Qu’il s’a­gisse du séna­teur Guillaume Gontard, ou du pré­sident de la com­mu­nauté de com­munes du Grésivaudan Henri Baile. Tous deux étaient pré­sents à un pre­mier ras­sem­ble­ment orga­nisé le 11 jan­vier, tan­dis que le Grésivaudan rece­vait les syn­di­ca­listes mer­credi 13. La Poste n’en assure pas moins tra­vailler « en concer­ta­tion avec les élus de sec­teur » sur les adap­ta­tions horaires des bureaux.

 

commentez lire les commentaires
1179 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.