Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La « Ligue protectrice des prolétaires » raille le Printemps isérois et propose ses propres revendications

La « Ligue protectrice des prolétaires » raille le Printemps isérois et propose ses propres revendications

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — La naissance d’un Printemps isérois à l’occasion des élections départementales n’est décidément pas du goût de tout le monde. Après les critiques acerbes de Stéphane Gemmani, c’est au tour d’un collectif, baptisé « Ligue protectrice des prolétaires » (LPP) et composé à l’heure actuelle de sept membres, de dire tout le mal qu’il pense de cette union des gauches.

 

Une union (et son appel) que les membres de la LPP ont appris, écrivent-ils, « comme des citoyens lamb­das », après avoir été « pur­gés de [leurs] orga­ni­sa­tions poli­tiques res­pec­tives ». « On ne nous a demandé d’être signa­taires mal­gré un mili­tan­tisme de ter­rain, engagé dans tous les com­bats », ajoutent-ils. Sans le regret­ter outre-mesure : le texte, à leurs yeux, « aligne les énu­mé­ra­tions répé­ti­tives et les concepts clas­siques insi­gni­fiants de la bobo­cra­tie gre­no­bloise ».

 

C'est au sein de Nuit Debout (ici en 2017) que les membres de la Ligue protectrice des prolétaires se sont rencontrés © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

C’est au sein de Nuit Debout (ici en 2017) que les membres de la Ligue pro­tec­trice des pro­lé­taires se sont ren­con­trés © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Loin de la « bour­geoi­sie [qui] s’ap­pro­prie les struc­tures de lutte pro­lé­ta­riennes pour y impo­ser ses valeurs de domi­na­tion et sa logor­rhée concep­tuelle », la Ligue pro­pose des reven­di­ca­tions « claires et pré­cises ». En l’oc­cur­rence : des rési­dences étu­diantes publiques, des tarifs de dépla­ce­ment fixés à un euro dans tout le Département, une relo­ca­li­sa­tion de l’ac­ti­vité indus­trielle, ou encore un sou­tien aux exploi­ta­tions agri­coles du ter­ri­toire, comme aux com­merces de proximité.

 

La LPP n’am­bi­tionne pas pour autant de se pré­sen­ter aux élec­tions. Issue de Nuit Debout, trois de ses membres se sont por­tés can­di­dats sur la liste La Commune est à nous lors des élec­tions muni­ci­pales à Grenoble, mais affirme que sa démarche est indé­pen­dante du mou­ve­ment. Et parce que cer­tains membres exercent à ce jour des man­dats syn­di­caux, la Ligue pro­tec­trice des pro­lé­taires se veut éga­le­ment… anonyme.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le maire de Champ-sur-Drac pris à partie par l'opposante Muriel Riou sur fond de soutien au Printemps isérois
Le maire de Champ-sur-Drac, soutien du Printemps isérois, pris à partie par l’opposante Muriel Riou

FOCUS - Signe de la division de la gauche sur le canton de Pont-de-Claix? À Champ-sur-Drac, l'élue d'opposition Muriel Riou accuse le maire Francis Diétrich Lire plus

Élections départementales : les résultats canton par canton, sur fond de (très) forte abstention

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES - Le premier tour des élections départementales, en même temps que celui des élections régionales, se tenait le 20 juin 2021. En Isère, Lire plus

Charte de l'élu local : le Printemps isérois veut aller plus loin. Le Printemps isérois veut aller au-delà de la "charte de l'élu local" en matière de probité et de transparence
Le Printemps isérois veut aller au-delà de la « charte de l’élu local » en matière de probité et de transparence

FOCUS - À quelques jours du premier tour des élections départementales, le Printemps isérois fixe ses engagements en matière de probité et de transparence. La Lire plus

Le Printemps isérois saisit les procureurs de l'Isère suite à un tract du RN sur les mineurs isolés
Le Printemps isérois saisit les procureurs de l’Isère suite à un tract du RN sur les mineurs isolés

  FLASH INFO — "Il n’y a pas de place dans le débat électoral pour les fausses informations et pour les propos xénophobes", affirme le Lire plus

Une douzaine de candidats du Printemps isèrois ont présenté les mesures phares de leur projet. © Joël Kermabon - Place Gre'net
L’alliance des forces de gauche du Printemps isérois dévoile les mesures phares de son projet pour l’Isère

  FOCUS - L'alliance des forces de gauche du Printemps isérois a présenté, ce lundi 17 mai 2021, quelques-unes des mesures phares de son projet Lire plus

Jean-Noël Barrot et Élodie Jacquier-Laforge à Fontaine pour préparer 2022 avec les militants
Départementales 2021 : le Modem apporte son soutien à sept binômes en Isère

  FOCUS – Le Modem a décidé d'apporter son soutien à sept binômes en Isère pour les élections départementales de juin prochain. Des accords locaux Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin