Les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes motivés pour reprendre une activité sportive en 2021

sep article



 

FLASH INFO – 36% des habitants d’Auvergne Rhône Alpes ont prévu de pratiquer une activité physique ou sportive régulière en 2021. C’est ce qu’indique le Baromètre sport-santé publié par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV), en collaboration avec l’institut Ipsos.

 

Un Baromètre sport-santé qui démontre à quel point la crise sani­taire a joué sur nos réso­lu­tions de fin d’année pour ce qui concerne la pra­tique spor­tive. Le chiffre de 36 % d’ha­bi­tants de la Région prêts à pra­ti­quer une acti­vité spor­tive et régu­lière en 2021 consti­tue­rait en effet un record. « Les chiffres de notre Baromètre confortent nos convic­tions :  les Français placent la pra­tique spor­tive comme une prio­rité essen­tielle dans leur vie », indique la FFEPGV.

 

Une majorité d'habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes veulent reprendre une activité physique en 2021 © Aurélien Breysse

Une majo­rité d’ha­bi­tants d’Auvergne-Rhône-Alpes veulent reprendre une acti­vité phy­sique en 2021. © Aurélien Breysse

Au-delà des bonnes réso­lu­tions, l’aug­men­ta­tion de la pra­tique spor­tive est une réa­lité. En 2020, note encore le Baromètre, « la pro­por­tion des habi­tants d’Auvergne Rhône-Alpes fai­sant du sport a consi­dé­ra­ble­ment aug­menté ».

 

Ainsi, 88 % des habi­tants pra­ti­quaient le sport en décembre 2020, contre 63 % en décembre 2019. Les durées sont cepen­dant plus courtes, avec une moyenne de 2,3 heures par semaine, soit une heure et vingt minutes de moins qu’en 2019.

 

La crise sani­taire n’en a pas moins rendu dif­fi­cile la pos­si­bi­lité de pra­ti­quer une acti­vité spor­tive, comme l’ont res­senti 70 % des per­sonnes inter­ro­gées. Les femmes semblent les plus tou­chées : envi­ron 60 % d’entre elles ont res­senti un effet néga­tif de la crise sani­taire sur leur bien-être phy­sique, psy­cho­lo­gique, ou sur leur forme en géné­ral. Les hommes, pour leur part, décrivent plus volon­tiers un impact sur leurs rela­tions sociales.

 

commentez lire les commentaires
916 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.