Chercheur au CNRS et élu à la ville de Grenoble, Pierre-André Juven revient sur la crise du secteur de la santé publique et le dossier du GHM

« Au travers du dossier du GHM, on voit que l’on n’a pas la main sur des outils de santé publique »

« Au travers du dossier du GHM, on voit que l’on n’a pas la main sur des outils de santé publique »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

ENTRETIEN – Sociologue chargé de recherche au CNRS et co-auteur de La Casse du siècle : à propos des réformes de l’hôpital public (éditions Raisons d’agir), Pierre-André Juven revient sur les difficultés de l’hôpital public. Et sur la reprise du groupe hospitalier mutualiste (GHM) de Grenoble. Un dossier qui, pour ce chercheur désormais élu à la Ville de Grenoble, pose un gros problème démocratique et social.

 

 

Place Gre’net – Vous étiez chercheur quand vous avez écrit ce livre La casse du siècle – À propos des réformes de l’hôpital public. Vous êtes désormais élu, en charge des questions de santé, à la Ville de Grenoble. Quel regard portez-vous sur la reprise du GHM par le groupe privé Doctegestio ?

 

“On n'a pas la main sur des outils de santé publique”

Pierre-André Juven, cher­cheur au CNRS et élu à la Ville de Grenoble en charge des ques­tions de santé – DR

Je regarde ça avec l’œil du socio­logue qui s’est engagé dans cette mobi­li­sa­tion avant d’être élu.

 

Ce qui est dra­ma­tique sur le dos­sier du groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste, c’est que léga­le­ment et régle­men­tai­re­ment par­lant, le sys­tème actuel fait que le trans­fert d’ac­ti­vi­tés de la mutuelle Adrea vers le groupe Doctegestio et le trans­fert des murs du groupe Adrea vers Icade Santé peut se faire sans qu’à aucun moment ni les sala­riés, ni les col­lec­ti­vi­tés, ni l’a­gence régio­nale de santé donc l’État puissent inter­ve­nir et don­ner un avis contra­dic­toire et avoir un droit de veto.

 

Au-delà de tout ce qui peut être entre­pris et est entre­pris, on voit qu’un outil qui est sol­va­bi­lisé par notre argent, nos coti­sa­tions, ne peut à aucun moment faire l’ob­jet d’un droit de regard. Il ne s’a­git pas de reprendre la main tota­le­ment, mais de dire « non, vous ne pour­rez pas déci­der seuls sans concer­ta­tion avec les autorités ».

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

centre ville Rue Bonne masques
Démocratie locale : Grenoble lance un comité de liaison citoyen pour mieux gérer la crise sanitaire

  FOCUS - La Ville de Grenoble crée un nouvel outil de démocratie locale : le comité de liaison citoyen. Objectif ? Associer les habitants Lire plus

Les représentants des usagers réclament la communication des arbitrages qui ont conduit au choix de Doctegestio pour la reprise de la clinique mutualiste.
Clinique mutualiste : les représentants des usagers réclament la communication des arbitrages

FLASH INFO - Les représentants des usagers réclament à Aesio-Adrea la communication de l'intégralité du cahier des charges et des arbitrages ayant conduit le conseil Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Logement social : le collectif pro-Piolle Grenoble en commun dévoile ses propositions

  FOCUS -  Le collectif Grenoble en commun soutenant la candidature d'Éric Piolle a présenté, ce vendredi 20 décembre, un jeu de propositions en faveur Lire plus

La droite républicaine s'est notoirement démarquée lors des législatives 2017 en Isère. Si aucun de ses candidats n'a été élu, elle a été la plus dépensière
Législatives 2017 en Isère : Jean-Damien Mermillod-Blondin candidat le plus dépensier

FIL INFO - Lors des dernières législatives, les candidats de la droite républicaine ont notablement plus dépensé que leurs adversaires sur les circonscriptions de l'Isère. Lire plus

La proposition d'Olivier Véran (LRM) d'une prime pour les hôpitaux réorientant les patients des urgences a suscité un tollé sur les bancs de l'opposition.
Affichage Nutri-Score sur la publicité : le député de l’Isère Olivier Véran doit revoir sa copie

FIL INFO - L'amendement d'Olivier Véran visant à imposer le logo Nutri-Score dans la publicité a été rejeté en commission. Entré en vigueur à l'automne Lire plus

Pour parler emploi, les députés LREM ont invité Bruno Bonnell. Avant d'être élu, l'homme fut entrepreneur. L'emploi, il connait. Les plans sociaux aussi
Le député Bruno Bonnell à Grenoble : l’emploi vu par “En marche”

Pour débattre de l'emploi vendredi 20 octobre, les députés LREM de l'Isère ont invité Bruno Bonnell. Le député En marche du Rhône, qui a sorti l'ex-ministre Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin