Grenoble : disparition d’Éliane Baracetti, ancienne adjointe à la culture de Michel Destot

sep article

 

FLASH INFO –  La disparition d’Éliane Baracetti a été rendue publique ce mercredi 30 décembre 2020. Cette figure de la vie culturelle grenobloise avait été l’adjointe à la Culture de Michel Destot, ancien maire de Grenoble

 

Éliane Baracetti en 2012. Capture d'écran

Éliane Baracetti , ex-adjointe à la culture de Grenoble sous Michel Destot, en 2012. Capture d’é­cran

« Une grande et belle dame a dis­paru. Éliane Baracetti n’est plus, suc­com­bant à la ter­rible épreuve qu’elle endu­rait depuis ces der­nières années, mal­gré un cou­rage immense ».

 

C’est en ces mots que Michel Destot  a annoncé ce mer­credi, le décès de celle qui l’a accom­pa­gné le temps d’un man­dat. Six années durant les­quelles son adjointe avait ins­piré, se sou­vient-il,  « une poli­tique cultu­relle foi­son­nante » à Grenoble.

 

Avant de rejoindre l’é­quipe de Michel Destot, Éliane Baracetti était déjà une figure de la vie cultu­relle gre­no­bloise. Elle avait ainsi occupé dif­fé­rents postes dans des struc­tures cultu­relles de l’ag­glo­mé­ra­tion. Notamment celui de secré­taire géné­rale de la Maison de la culture à Grenoble (MC2) puis de direc­trice de La Rampe à Échirolles. Le 1er avril 2014, à l’is­sue de la man­da­ture de Michel Destot, elle deve­nait la direc­trice du Grand Angle à Voiron et ce jus­qu’en 2018, année où elle a pris sa retraite.

 

JK

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
5361 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.