Poma : l’entrée du site de Gilly-sur-Isère taguée par des militants anti-nucléaire

sep article



 

FLASH INFO – Plusieurs tags anti-nucléaire ont été relevés à l’entrée du site Poma de Gilly-sur-Isère (Savoie) près d’Albertville. L’entreprise leader mondial du transport par câble a en effet remporté un appel d’offre pour fabriquer le funiculaire qui transportera les déchets nucléaires du site Cigéo à Bure dans la Meuse.

 

Plusieurs acti­vistes ont ainsi tagué des slo­gans anti-nucléaire à l’en­trée du site dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 novembre. Ils ont éga­le­ment déployé une ban­de­role contre le por­tail, sur laquelle on pou­vait lire : « Poma com­plice du nucléaire ». Les mili­tants ont ensuite tenté de scel­ler le por­tail.

 

Action anti-nucléaire contre Poma à Gilly-sur-Isère

Les mili­tants anti-nucléaire dénoncent la par­ti­ci­pa­tion de Poma dans la réa­li­sa­tion du funi­cu­laire qui per­met­tra d’en­fouir les déchets nucléaires à Bure. DR

Cette action visait clai­re­ment à dénon­cer l’im­pli­ca­tion du groupe1Poma, dont le siège est basé à Voreppe, est connu dans le sec­teur de la mon­tagne pour ses télé­ca­bines et ses télé­phé­riques. Le groupe, qui existe depuis plus de 80 ans et conti­nue d’in­ves­tir dans la région, devrait construire le métro­câble entre Saint-Martin-le-Vinoux et Fontaine si le pro­jet voit le jour. dans le pro­jet Cigéo, acro­nyme de Centre indus­triel de sto­ckage géo­lo­gique.

 

Ce pro­jet, mené par l’Agence natio­nale des déchets radio­ac­tifs (Andra), a pour objec­tif d’en­fouir des déchets nucléaires 500 mètres sous terre pour une très longue durée.

 

 

Les anti-nucléaire souhaitent « interpeller la société »

 

Dans un com­mu­ni­qué, les mili­tants appellent à « inter­pel­ler la société » sur les réseaux sociaux, par télé­phone ou en direct. « Poma et ses filiales doivent se désen­ga­ger immé­dia­te­ment du pro­jet Cigéo. Tant qu’elles n’auront pas annoncé leur retrait, nous ne les lâche­rons pas ! », peut-on lire sur le site Enfouissons Poma.

 

« On le déplore et on condamne ces agis­se­ments, a réagi Jean Souchal, PDG du groupe sur France Bleu Pays de Savoie. On a le droit de ne pas être d’ac­cord et de s’ex­pri­mer démo­cra­ti­que­ment. Là ce n’est pas le cas et ce n’est pas accep­table. »

 

Tim Buisson

 

1 Poma, dont le siège est basé à Voreppe, est connu dans le sec­teur de la mon­tagne pour ses télé­ca­bines et ses télé­phé­riques. Le groupe, qui existe depuis plus de 80 ans et conti­nue d’in­ves­tir dans la région, devrait construire le métro­câble entre Saint-Martin-le-Vinoux et Fontaine si le pro­jet voit le jour.

 

commentez lire les commentaires
1521 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.