Isère : les assis­tants d’é­du­ca­tion en grève pour obte­nir de meilleures condi­tions de travail

Isère : les assis­tants d’é­du­ca­tion en grève pour obte­nir de meilleures condi­tions de travail

 

FOCUS - Les assistants d'éducation (AED) manifestaient partout en France, mardi 1er décembre, pour dénoncer les conditions d'exercice de leur métier. Alors que la crise sanitaire a accentué leur charge de travail, ils réclament des moyens supplémentaires afin d'accompagner au mieux les élèves. En Isère, plusieurs vies scolaires de collèges et lycées étaient ainsi fermés toute la journée.

 

 

"Nous, ce que l'on veut [ce sont] des meilleures conditions de travail, la protection des élèves et plus de moyens dans cette crise", explique l'une des assistants d'éducation (AED) du collège Pablo Picasso devant l'entrée de l'établissement échirollois. Les élèves qui reprennent les cours en ce début d'après-midi viennent de franchir les portes après avoir montré leur carnet de correspondance. Mais aujourd'hui, ils devront se passer de vie scolaire.

 

Les assistants d'éducation en grève pour plus de moyens Le collège Pablo Picasso à Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le collège Pablo Picasso à Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les AED ainsi que les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) et les assistants chargés de prévention et de sécurité (APS) ont été invités à faire grève pour dénoncer leurs conditions de travail. A l'origine de cet appel, une intersyndicale composée du Snes-FSU, du Snalc, de Sud Éducation et de la CGT.

 

Mardi 10 novembre, les enseignants s'étaient déjà rassemblés place de Verdun à Grenoble pour réclamer des moyens supplémentaires afin d'affronter la crise sanitaire. Une grève suivie par 8,38% des enseignants selon le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Le Snes-FSU affirme, pour sa part, que 45% des personnels en collège étaient en grève.

 

 

La crise sanitaire a accru la charge de travail…

 

Mais qui sont ces personnels d'éducation non enseignants qui ont eux aussi décidé de se faire entendre ? Ces professionnels accompagnent les élèves au quotidien pour les surveiller durant les intercours, les temps de récréation, de demi-pension, à l'internat et pour l'aide aux devoirs. Problème : ils doivent composer avec des moyens limités.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant mis en exa­men pour meurtre et écroué

FLASH INFO - Après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, le 18 Lire plus

Rassemblement devant le site du CEA de Grenoble jeudi 1er décembre pour réclamer des hausses salariales
Rassemblement devant le site du CEA de Grenoble jeudi 1er décembre pour récla­mer des hausses salariales

FLASH INFO - Les personnels du CEA de Grenoble étaient, une fois encore, appelés à manifester pour leurs salaires, jeudi 1er décembre 2022. Une mobilisation Lire plus

En prélude aux travaux d'aménagement prévus sur le site de l'Esplanade, une équipe de l'INRAP a mis au jour les restes d'une chapelle et quelques sépultures. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Grenoble : de mys­té­rieux ves­tiges archéo­lo­giques mis au jour sous l’Esplanade

FOCUS - Une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives vient de découvrir les restes d'une chapelle et des sépultures à quelques mètres sous Lire plus

La Ville d'Eybens coupe son éclairage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février
La Ville d’Eybens coupe son éclai­rage public entre 1 heure et 5 heures du matin, du 1er décembre au 28 février

FLASH INFO - Après les communes de Meylan et de Fontaine, c'est au tour d'Eybens d'expérimenter l'extinction de son éclairage public. Durant trois mois, du Lire plus

Le but des passerelles à vélo : réduire les discontinuités cyclables pour améliorer le report modal. © La Métropole de Grenoble
Plan d’ac­tion vélo : la métro­pole de Grenoble crée des pas­se­relles pour fran­chir les rivières et les voies routières

FOCUS - La métropole de Grenoble a décidé de créer des passerelles, dans le cadre de son plan d’action en faveur du vélo. Les élus Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !