Après deux annulations, le festival Écoute(s) donne rendez-vous sur les ondes les 5 et 6 décembre

sep article



 

FLASH INFO – Le festival Écoute(s) portera décidément bien son nom pour son édition 2020. Prévu en juin puis annulé, le festival espérait investir la salle grenobloise Le Ciel les samedi 5 et dimanche 6 décembre. Un premier week-end « pour continuer à faire vivre ce jeune festival autour des sons et de la radio »… qui ne verra finalement pas le jour non plus.

 

« Tout était prêt, on s’ap­prê­tait à impri­mer les pro­grammes, on y croyait, mais nous avons été contraints d’an­nu­ler, encore une fois (il fal­lait s’en dou­ter…) », écrivent ses orga­ni­sa­teurs. Qui décident cette fois de ne pas remettre les choses à plus tard : « On a contacté nos invité-e‑s et ras­sem­blé les forces en pré­sence pour que ce fes­ti­val existe dans vos écou­teurs, vos casques et vos enceintes ».

 

Faute de salle, le festival donne rendez-vous sur les ondes ou en podcast © Festival Écoute(s)

Faute de salle, le fes­ti­val donne ren­dez-vous sur les ondes ou en pod­cast © Festival Écoute(s)

Résultat ? Une pro­gram­ma­tion à retrou­ver en direct sur plu­sieurs sta­tions de radio, en FM ou sur le Web. À savoir Radio Campus Grenoble, Radio Parleur, Radio Saint-Ferréol et P‑Node Radio. Mais aussi en pod­cast sur le site du fes­ti­val Écoute(s). Au menu ? Du docu­men­taire, de la fic­tion, et « des per­for­mances élec­troa­cous­tiques concoc­tées spé­cia­le­ment pour l’occasion », pro­met l’é­quipe du fes­ti­val.

 

La soi­rée du samedi 5 décembre accueille ainsi une créa­tion sonore en trois par­ties nom­mée Baron Samedi, sui­vie d’un concert élec­tro-acous­tique et d’un « duo vinyle-voix » pour conclure le moment. Dimanche 6 décembre, Écoute(s) inau­gure une émis­sion men­suelle : le Rhume du son, dédiées aux œuvres sonores et leurs créa­teurs. Pour ce pre­mier ren­dez-vous, deux docu­men­taires à l’af­fiche : De rue et d’a­mour (Julien Baroghel) et Jésus (de Guisane Humeau).

 

Horaires, pro­gramme détaillé et infor­ma­tions com­plé­men­taires sont à retrou­ver sur le site du fes­ti­val ou sa page Facebook dédiée.

 

commentez lire les commentaires
756 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.