Rassemblement pour « la santé, la démocratie et la justice sociale » à Grenoble jeudi 26 novembre à 18h

sep article



 

FLASH INFO – « Déconfinons les revendications », « Moins de sécurité globale, plus de sécurité sociale », « La justice sociale maintenant »… Les mots d’ordre ne manquent pas pour le rassemblement prévu place de Verdun à Grenoble, jeudi 26 novembre à partir de 18h.

 

Un ras­sem­ble­ment qui pro­met d’être très suivi ? Une tren­taine d’or­ga­ni­sa­tions ou de col­lec­tifs lance des appels à la par­ti­ci­pa­tion. Depuis les syn­di­cats Solidaires, CGT, CNT ou Force ouvrière, jus­qu’aux par­tis poli­tiques France Insoumise, PCF, NPA, EELV ou Lutte Ouvrière. Sans oublier l’as­so­cia­tion ATTAC, le DAL et les Gilets Jaunes.

 

Une trentaine d'organisations appellent au rassemblement le 26 novembre à Grenoble.

Une tren­taine d’or­ga­ni­sa­tions appellent au ras­sem­ble­ment le 26 novembre à Grenoble.

Objectif du ras­sem­ble­ment : exi­ger un « véri­table plan d’ur­gence » face à la crise du Covid. Les orga­ni­sa­tions estiment en effet que la « situa­tion sani­taire actuelle est l’aboutissement logique des poli­tiques libé­rales appli­quées à l’hôpital ». Et réclament « une aug­men­ta­tion dras­tique du finan­ce­ment de l’hôpital public ». Ainsi que des embauches mas­sives, des moyens pour appli­quer les pro­to­coles sani­taires… et « la réqui­si­tion des cli­niques pri­vées ».

 

Mais le ras­sem­ble­ment porte éga­le­ment sur la sécu­rité sani­taire dans les entre­prises ou les com­merces, ainsi que sur la pro­tec­tion des sala­riés. Outre des « inves­tis­se­ments mas­sifs dans tous les ser­vices publics », les reven­di­ca­tions portent sur « des pro­to­coles pen­sés par les travailleur.euse.s pour limi­ter le bras­sage, dimi­nuer la den­sité humaine, et rendre pos­sible des acti­vi­tés sécu­ri­sées ». Et une « reva­lo­ri­sa­tion glo­bale des salaires ».

 

Enfin, la loi sur la Sécurité glo­bale pèse encore et tou­jours dans les esprits et sur le mou­ve­ment. « Les lois liber­ti­cides et auto­ri­taires se suc­cèdent ces der­nières semaines à un rythme inquié­tant », estiment les orga­ni­sa­tions. Qui appellent à « refu­ser ce tour­nant que l’État cherche à faire prendre à notre société ». Avec la crainte, concluent-elles, de l’ins­tau­ra­tion d’un « état d’ur­gence per­ma­nent ».

 

commentez lire les commentaires
1370 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.