L'association Passible demande plus de moyens pour la prise en charge des auteurs de violences conjugales

Violences faites aux femmes : la Métro donne la parole à un ex-auteur de violences

Violences faites aux femmes : la Métro donne la parole à un ex-auteur de violences

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Faire de la pré­ven­tion en s’a­dres­sant aux auteurs de vio­lences plu­tôt qu’aux vic­times ? C’est le choix de la Métropole de Grenoble, dans une vidéo dif­fu­sée à l’oc­ca­sion de la Journée inter­na­tio­nale de lutte contre les vio­lences faites aux femmes.

Le film d’une minute donne ainsi, en grande par­tie, la parole à une per­sonne sui­vie par l’as­so­cia­tion Passible, spé­cia­li­sée dans la prise en charge des auteurs de vio­lences. L’objectif ? Permettre à la per­sonne de « livrer son res­senti sur son propre par­cours, et sur le tra­vail qu’il réa­lise pro­gres­si­ve­ment avec une psy­cho­logue de l’association ». La Métro estime ainsi que le mes­sage « sera plus audible de pair à pair ».

La vidéo prend le parti de donner la parole à un ancien auteur de violences pris en charge par l'association Passible © Métropole de Grenoble

La vidéo prend le parti de don­ner la parole à un ancien auteur de vio­lences pris en charge par l’as­so­cia­tion Passible © Métropole de Grenoble

Un choix édi­to­rial dif­fé­rent d’autres vidéos de pré­ven­tion. Pour la Métro, pro­po­ser « des images chocs, d’actes de vio­lence, de cris, d’insultes [peut] être trau­ma­ti­sant pour les vic­times elles-mêmes, même si ces images ont un impact fort sur le grand public ». L’intercommunalité prend donc le parti de la « pré­ven­tion pri­maire (évi­ter le pas­sage l’acte) et de [la] pré­ven­tion de la réci­dive ».

Le témoi­gnage reste très mesuré. Impossible de savoir si la per­sonne qui s’ex­prime a fran­chi le cap des vio­lences ver­bales. « J’ai eu des mots très durs envers mon ex, (…) j’é­tais en colère alors je me suis enfermé là-dedans », explique le témoin. Avant d’ex­pli­quer sa démarche d’en­trer en contact avec l’as­so­cia­tion Passible, qui lui a « per­mis de rele­ver la tête ». La vidéo est dif­fu­sée sur le site et les réseaux sociaux de la Métro, et sur la page de la Maison de l’é­ga­lité femmes-hommes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Entrée de la maison d'arrêt de Varces. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Violences car­cé­rales : face aux accu­sa­tions, la pri­son de Varces joue la transparence

ENQUÊTE - La mort d'Yvan Colonna, lundi 21 mars 2022, près de trois semaines après sa violente agression par l'un de ses codétenus à la Lire plus

Environ 1 200 personnes ont participé à une marche aux flambeaux à Grenoble à l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus d’un mil­lier de mani­fes­tants pour la Journée inter­na­tio­nale contre les vio­lences faites aux femmes

REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de personnes ont défilé aux flambeaux ce jeudi 25 novembre 2021 à Grenoble, à l'occasion de la Journée internationale Lire plus

Grenoble : une crèche fer­mée sine die à la Villeneuve après des menaces et actes de violence

  FOCUS - Depuis le 5 janvier, la crèche collective municipale de la Villeneuve à Grenoble est fermée suite à des menaces et actes de Lire plus

Extorsions avec vio­lence à Gières : deux mineurs mis en cause

  FLASH INFO - Deux mineurs mis en cause dans plusieurs affaires d’extorsions et de violences survenues à proximité de la gare de Gières, dans Lire plus

Miribel-les-Echelles - Google map
L’un des cinq sus­pects impli­qués dans l’a­gres­sion du maire de Miribel-les-Echelles écroué

  FLASH INFO - Ce vendredi 7 août 2020, le juge des enfants a mis trois personnes en examen pour des faits de « violences Lire plus

William Dufour, maire de Miribel-les-Echelles. DR
Cinq sus­pects dont quatre mineurs en garde à vue pour vio­lences sur le maire de Miribel-les-Echelles

FLASH INFO - La brigade de gendarmerie de Meylan a interpellé cinq personnes dans le cadre de l'enquête sur l'agression de William Dufour, maire de Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin