La Ville de Grenoble réitère son appel aux familles à retirer un jour de cantine scolaire par semaine

sep article

 

FLASH INFO – L’appel aux parents à retirer leurs enfants des cantines grenobloises un jour par semaine a t‑il été entendu ? Pas autant que l’espérait la Ville de Grenoble, comme semble l’indiquer un nouveau courrier adressé aux familles.

 

Si la mesure n’é­tait pas obli­ga­toire, dans la mesure où aucune sanc­tion n’é­tait pré­vue en cas de refus, l’in­vi­ta­tion n’en était pas moins for­mu­lée vive­ment. Objectif ? Éviter des fer­me­tures totales de classe, alors que les effec­tifs des per­son­nels de la Ville sont mis à mal par l’é­pi­dé­mie de Covid-19. Ce qui n’a pas empê­ché l’an­nu­la­tion de la res­tau­ra­tion sco­laire durant trois jours à l’é­cole Jean-Jaurès, rem­pla­cée par un « pique-nique » pré­paré par les parents.

 

« Notre appel a été entendu », écrit aujourd’­hui la Ville aux familles. Mais pas suf­fi­sam­ment ? Au final, la baisse du nombre d’en­fants dans les can­tines oscille entre 500 à 1000 selon les jours, « soit une baisse de 6 à 11 % ». Problème : « Il est tou­jours dif­fi­cile de faire face au grand nombre d’absences liées à la crise Covid pour garan­tir le main­tien du même niveau de ser­vice », s’a­larme la Ville… qui demande aux parents d’ac­cen­tuer les efforts.

 

La Ville de Grenoble appelle (de nouveau) les parents à retirer leurs enfants de la cantine un jour par semaine pour faire face au manque d'effectifs causé par le Covid-19 © Ville de Grenoble

La Ville de Grenoble appelle (de nou­veau) les parents à reti­rer leurs enfants de la can­tine un jour par semaine pour faire face au manque d’ef­fec­tifs causé par le Covid-19 © Ville de Grenoble

 

« Nous reve­nons vers vous en forme de rap­pel sur l’urgence et l’importance de cette mobi­li­sa­tion », écrit ainsi la muni­ci­pa­lité. Objectif : « atteindre 15 % de baisse de fré­quen­ta­tion », pour « pour­suivre un accueil de qua­lité de chaque enfant, dans des condi­tions de tra­vail adap­tées au ren­for­ce­ment du pro­to­cole sani­taire ». Et la Ville d’in­sis­ter à plu­sieurs reprises : « Nous renou­ve­lons notre demande auprès des familles qui n’ont pas encore pu se mobi­li­ser pour y répondre ».

 

À noter qu’une fois encore, la muni­ci­pa­lité ne fait men­tion d’au­cune “exemp­tion” pour les familles les plus pré­caires. Comme c’é­tait déjà le cas dans son pré­cé­dent cour­rier, quand bien même l’ad­jointe aux Écoles de Grenoble assu­rait que celles-ci n’é­taient pas concer­nées. Dans son nou­veau mes­sage aux parents, la Ville explique ne pas avoir voulu « éta­blir de cri­tères »… mais comp­ter « sur la res­pon­sa­bi­lité de cha­cun ».

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
1747 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article