Le tribunal administratif de Grenoble annule l’autorisation de la chasse au renard durant le confinement

sep article



 

FLASH INFO – Une victoire pour l’association France nature environnement Isère. Mardi 24 novembre, le tribunal administratif de Grenoble, saisi par l’ex-Frapna, a invalidé la possibilité de chasser le renard, pourtant présente dans l’arrêté préfectoral autorisant la chasse durant le confinement.

 

La chasse au renard avait été auto­ri­sée de façon bien dis­crète par la pré­fec­ture de l’Isère. Celle-ci n’en fai­sait en effet pas men­tion dans son com­mu­ni­qué de presse annon­çant la reprise de tirs. Les ser­vices pré­fec­to­raux se conten­taient d’é­vo­quer les gros gibiers comme les san­gliers et les che­vreuils. Et de jus­ti­fier sa déci­sion au nom des dégâts que peuvent com­mettre ces espèces, notam­ment dans les exploi­ta­tions agri­coles.

 

Le tribunal administratif de Grenoble a invalidé l'autorisation de la chasse au renard pendant le confinement. DR

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble a inva­lidé l’au­to­ri­sa­tion de la chasse au renard pen­dant le confi­ne­ment. DR

 

« Contrairement au gros gibier, comme les san­gliers et les cer­vi­dés, le renard n’est pas à l’origine des risques sani­taires liés aux mala­dies cir­cu­lant actuel­le­ment en Europe ou encore des dégâts cau­sés à l’agriculture », a jugé le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif. Au contraire, il serait même « une espèce essen­tielle pour lut­ter contre la pro­pa­ga­tion des mala­dies vec­to­rielles telles que la mala­die de Lyme et (…) un auxi­liaire de l’agriculture en tant que pré­da­teur de ron­geurs nui­sibles ».

 

Les magis­trats en concluent donc qu’il « n’est pas jus­ti­fié, du point de vue de l’intérêt géné­ral, que le renard doive faire l’objet, dans les cir­cons­tances actuelles, d’une régu­la­tion ». De quoi moti­ver la FNE Isère à « agir pour l’évolution de la régle­men­ta­tion de la chasse de manière à faire valoir que la pré­ser­va­tion de la faune est notre véri­table inté­rêt géné­ral ». L’association avait déjà appelé, sans suc­cès, le pré­fet à ne pas auto­ri­ser la reprise de la chasse.

commentez lire les commentaires
1906 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.