Un Festival international du film nature & environnement 2020 intégralement en ligne et gratuit

sep article



 

FOCUS – Un couvre-feu, puis un reconfinement… mais l’édition 2020 du Festival international du film nature & environnement de Grenoble a tenu bon. Faute de pouvoir organiser le rendez-vous en salles, l’association France nature environnement Isère propose une édition 100 % en ligne, du 24 novembre au 5 décembre. Avec des séances (gratuites) tous les soirs… comme au cinéma !

 

 

Elle revient de loin, mais elle aura bien lieu. Alors que la 34e édi­tion du Festival inter­na­tio­nal du film nature & envi­ron­ne­ment de Grenoble cher­chait à se réin­ven­ter pour s’a­dap­ter au couvre-feu, l’an­nonce du recon­fi­ne­ment est venue s’a­jou­ter aux dif­fi­cul­tés.

 

Un Festival du film nature & environnement 100 % en ligne.Une affiche pour une édition 100 % numérique © FNE Isère

Une affiche pour une édi­tion 100 % numé­rique © FNE Isère

Pas de quoi démo­ti­ver l’as­so­cia­tion France nature envi­ron­ne­ment Isère (ex-Frapna ), orga­ni­sa­trice de l’é­vé­ne­ment. Le fes­ti­val se tien­dra ainsi en ligne du 24 novembre au 5 décembre 2020.

 

Créé en 1976 et devenu annuel vingt ans plus tard, le Festival inter­na­tio­nal du film nature & envi­ron­ne­ment est resté fidèle à ses objec­tifs : « sen­si­bi­li­ser autre­ment le public aux enjeux de pro­tec­tion de la nature et de l’environnement », et « encou­ra­ger et récom­pen­ser la pro­duc­tion audio­vi­suelle envi­ron­ne­men­tale et natu­ra­liste de haute qua­lité ». Tout en favo­ri­sant les ren­contres et les échanges, y com­pris (et sur­tout) auprès des publics sco­laires.

 

 

Les Hérissons d’or et d’argent toujours d’actualité

 

Bien sûr, cette édi­tion numé­rique du fes­ti­val cham­boule les habi­tudes. De plus, confi­ne­ment oblige, « les pro­jec­tions en salles et les ren­contres avec les équipes de réa­li­sa­tion, temps d’échanges et de ren­contres chers à notre fes­ti­val, n’ont pas pu être main­te­nues », déplore la FNE. Mais celle-ci veut gar­der l’es­prit « ren­dez-vous au cinéma » de l’é­vé­ne­ment, en pro­po­sant la dif­fu­sion des films docu­men­taires en soi­rée.

 

Du local à l'international, la programmation couvre de multiples aspects de la nature et de l'environnement © FNE

Du local à l’in­ter­na­tio­nal, la pro­gram­ma­tion couvre de mul­tiples aspects de la nature et de l’en­vi­ron­ne­ment. © FNE

Autre tra­di­tion tou­jours debout : le concours, et le jury. « Dans ce contexte, il nous paraît indis­pen­sable de conti­nuer à sou­te­nir les équipes de réa­li­sa­tion et à mettre en valeur leur tra­vail et leurs mes­sages », juge l’as­so­cia­tion.

 

Les Hérissons d’or et d’argent sont donc tou­jours de la par­tie. Et ceci dans plu­sieurs caté­go­ries : Nature, Environnement, Court-métrage, Coup de cœur du jury et Coup de cœur du jeune public.

 

Le jury, jus­te­ment ? Il compte la réa­li­sa­trice Pauline Aubry, le plon­geur et pho­to­graphe Rémi Masson, et la cher­cheuse Gaëlle Uzu. Ainsi que la conseillère tech­nique en déve­lop­pe­ment local (Département de l’Isère) Fabienne Cheze-Ceroni, l’in­gé­nieur fores­tier et pho­to­graphe Christophe Chauvin, et l’é­tu­diante (ambas­sa­drice du cinéma Le Club) Astrid Palmarini. Le fes­ti­val compte aussi un par­rain (hors jury): Jean-Michel Bertrand, notam­ment réa­li­sa­teur de Marche avec les loups. Un film conspué par la FDSEA… et “renié” par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Le réalisateur du film Marche avec les loups est le parrain de l'édition 2020 du festival.

Le réa­li­sa­teur du film Marche avec les loups est le par­rain de l’é­di­tion 2020 du fes­ti­val.

 

Les écoles du dépar­te­ment sont éga­le­ment mises à contri­bu­tion. Là encore, pas de pro­jec­tions en salles, mais 29 séances sco­laires réser­vées aux enfants. En tout, 300 classes sont ins­crites pour cette année 2020, soit 7650 élèves et accom­pa­gnants. Ceux-ci seront invi­tés à élire leur film pré­féré, qui rece­vra le Hérisson du Coup de cœur du jeune public. « Une façon de leur faire por­ter un regard cri­tique sur les films, mais aussi [un] pre­mier pas dans la citoyen­neté », estime la FNE.

 

 

Un Festival du film nature & environnement sous le signe de la diversité

 

Quid de la pro­gram­ma­tion ? Treize films sont en com­pé­ti­tion, sept dans la caté­go­rie Environnement et six dans la caté­go­rie Nature. Plus dix films pré­sen­tés dans la caté­go­rie des Courts-métrages. De quoi pro­po­ser chaque soir du fes­ti­val plu­sieurs séances (gra­tuites), cha­cune consa­crée à un thème pré­cis. Qu’il s’a­gisse de la pol­lu­tion, de « regards sur le local », de la science ou de la rési­lience. Le tout à retrou­ver sur la pla­te­forme Kinow, via le site du fes­ti­val.

 

La faune sous-marine est à l'honneur du « conte scientifique » La Cité des mérous sombres

La faune sous-marine est à l’hon­neur du « conte scien­ti­fique » La Cité des mérous sombres

 

On l’aura com­pris, la diver­sité est de mise dans la pro­gram­ma­tion. À l’af­fiche, entre autres : le nau­frage du pétro­lier Erika et ses 400 km de côtes bre­tonnes souillées (Erika, au nom de la mer). Un « conte scien­ti­fique sur la sen­si­bi­lité et l’intelligence de nos amis à écailles » (La Cité des mérous sombres). Ou encore un ques­tion­ne­ment sur l’in­té­gra­tion des insectes dans notre ali­men­ta­tion occi­den­tale (Des insectes dans l’as­siette).

 

La pro­gram­ma­tion com­plète, dates et horaires sont à retrou­ver sur le site du Festival inter­na­tio­nal du film nature & envi­ron­ne­ment.

 

Florent Mathieu

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2002 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.