Report de la conférence sur la laïcité d'Émilie Chalas... qualifiée "d'hypocrite" par les Républicains

Polémique sur la loi « sécu­rité glo­bale » : la dépu­tée LREM Émilie Chalas monte au créneau

Polémique sur la loi « sécu­rité glo­bale » : la dépu­tée LREM Émilie Chalas monte au créneau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - La députée LREM de l'Isère Émilie Chalas affirme qu'elle votera en faveur de la loi "sécurité globale" à l'Assemblée nationale. Un texte de loi qui suscite de vifs débats. Pour ses opposants, il menace la liberté d’informer et de manifester. Pour la majorité, il doit permettre de mieux protéger la police.

 

 

Le projet de loi "sécurité globale" n'en finit pas de susciter les controverses. Mardi 17 novembre, plus de 300 manifestants ont protesté contre ce projet de loi porté par la majorité à Grenoble. Au même moment, partout en France, avait lieu le même type de rassemblement. Émilie Chalas, députée de l'Isère, tient à affirmer qu'elle votera bien en faveur de ce texte lors du vote solennel du 24 novembre. Et s'explique sur ce choix.

 

Émilie Chalas vole au secours de la loi "sécurité globale".Les manifestants craignent une atteinte au droit de manifester et à la liberté d'expression. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les manifestants craignent une atteinte au droit de manifester et à la liberté d'expression. © Tim Buisson – Place Gre’net

Pour elle, ce texte vise avant tout à protéger les forces de l'ordre. "Ils doivent pouvoir être en mesure d’intervenir et de se protéger avec les moyens appropriés", explique la députée. La loi "sécurité globale" doit ainsi permettre de renforcer la coopération entre police municipale et nationale. Et la députée de rappeler l'attentat de Nice du 29 octobre 2020 ayant fait trois morts, où c'est la police municipale qui a neutralisé le terroriste.

 

"Je ne doute pas que le maire de Grenoble, Éric Piolle, saura se saisir pleinement de ces nouveaux dispositifs et travaillera, enfin, de concert avec les différents acteurs locaux", ironise Émilie Chalas. L'édile s'oppose en réalité vivement à cette loi et l'a exprimé dans une vidéo sur Twitter le 17 novembre.

 

 

Article 24 : face à la controverse, Gérald Darmanin s'apprête à lâcher du test

 

En cause, surtout, l'article 24 qui prévoit de pénaliser d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende la diffusion de « l’image du visage ou tout autre élément d’identification » d’un policier ou d’un gendarme en intervention, lorsque celle-ci a pour but de porter « atteinte à son intégrité physique ou psychique ».

 

Face à la polémique croissante – notamment alimentée par le placement de plusieurs journalistes en garde à vue suite à la manifestation contre la loi de "Sécurité globale" –, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a lui-même décidé de lâcher du test. Il a ainsi proposé, jeudi 19 novembre, d’introduire un amendement modifiant le controversé article 24, débattu ce vendredi 20 novembre en séance.

 

 

"Non, Éric Piolle, cette loi ne protège pas la police contre les Français !"

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 47 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le World Trade Center de Grenoble accueille le salon GreenFrance autour du tourisme outdoor les 16 et 17 mai
Le World Trade Center de Grenoble accueille le salon GreenFrance autour du tou­risme out­door les 16 et 17 mai

FLASH INFO – Grenoble accueille la cinquième édition de GreenFrance, "la rencontre professionnelle du tourisme outdoor et bien-être en Auvergne-Rhône-Alpes", les lundi 16 et mardi Lire plus

À l'école Clémenceau de Grenoble, une cour qui permet désormais "des usages multiples"... plutôt que "dégenrée"
École Clémenceau de Grenoble : finie la « cour dégen­rée », place aux « usages multiples »

FOCUS - À l'occasion de la Semaine de l'éducation, les élus de Grenoble Christine Garnier et Gilles Namur ont visité, ce lundi 9 mai 2022, Lire plus

Dans une lettre au maire de Grenoble, l’UHCV appelle à lut­ter contre la « pol­lu­tion visuelle » des tags

FLASH INFO – Pour l'Union des habitants du centre-ville de Grenoble, la publicité n'est pas seule pourvoyeuse de "pollution visuelle". L'UHCV annonce avoir adressé une Lire plus

Projection du documentaire Résistants du Vercors, des vies engagées à Grenoble jeudi 5 mai
Projection du docu­men­taire « Résistants du Vercors, des vies enga­gées » à Grenoble jeudi 5 mai

FLASH INFO – C'est un documentaire pas comme les autres qui sera projeté à l'auditorium du Musée de Grenoble, jeudi 5 mai à 18 heures. Lire plus

“J'y suis, j'y reste”: Force Ouvrière toujours dans l'embarras en Isère face au “cas” Chérif Boutafa
“J’y suis, j’y reste”: Force ouvrière tou­jours dans l’embarras en Isère face au “cas” Chérif Boutafa

FOCUS - Deux ans après sa première révocation du syndicat Force ouvrière, Chérif Boutafa continue de contester les décisions du syndicat, de suspension puis d'exclusion, Lire plus

Extinction Rébellion revendique le retrait de 400 publicités sur l'agglomération grenobloise les 28 et 29 avril
Extinction Rébellion reven­dique le retrait de 400 publi­ci­tés sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise les 28 et 29 avril

FLASH INFO – "En s’imposant à notre regard et à notre inconscient [...], la publicité joue un rôle majeur dans la surexploitation des ressources et Lire plus

Flash Info

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin