Création d’entreprises : Grenoble en queue de peloton du Top 50 des villes françaises

sep article



 

FLASH – Grenoble arrive 46e sur 50 villes de France en matière de création d’entreprises sur l’année 2020. Ce, dans un classement réalisé par Legalstart visant à réaliser un état des lieux de l’impact de la Covid-19 sur l’activité économique, au 31 octobre.

 

Grenoble en bas du Top 50 de la création d'entreprises. Immatriculations et radiations à Grenoble en 2020 © Legalstart

Immatriculations et radia­tions à Grenoble en 2020 © Legalstart

Legalstart, une star­tup qui « s’est donné pour mis­sion de faci­li­ter la vie des entre­pre­neurs », s’est asso­ciée à Flashs, une agence de presse spé­cia­li­sée en data. Une asso­cia­tion qui a pro­duit un

« état des lieux de l’impact de la Covid-19 sur l’activité éco­no­mique des 50 plus grandes villes de France au 31 octobre 2020″.

 

Celui-ci se base sur les don­nées publiques (dis­po­nibles sur Infogreffe.fr) et retrace les « dyna­miques entre­pre­neu­riales par agglo­mé­ra­tion, avant et depuis le début de la crise ».

 

Grenoble apparaît tout en bas du classement

 

Legalstart a ainsi ana­lysé « le nombre de créa­tions d’entreprises et de fer­me­tures d’entreprises tous sec­teurs confondus ». Ce, dans les « 50 prin­ci­pales villes fran­çaises », sans prendre en compte le sta­tut de micro-entre­pre­neur (les don­nées Insee n’é­tant pas mises à jour). L’étude a été arrê­tée au 31 octobre 2020.

 

Grenoble en queue de classement à la 46ème place © Legalstart

Grenoble en queue de clas­se­ment à la 46e place. © Legalstart

Grenoble appa­raît tout en bas de ce clas­se­ment. 46e sur 50, avec 377 nou­velles entre­prises et 444 fer­me­tures. Ce qui cor­res­pond à une baisse numé­rique : 67 entre­prises en moins sur l’an­née 2020.

 

Dans le même temps, Lyon, pour­tant voi­sine, cara­cole en tête du clas­se­ment, avec 1428 entre­prises créées cette année.

 

La baisse d’ef­fec­tifs sur Grenoble est d’au­tant plus sur­pre­nante que « 41 villes sur 50 pré­sentent un delta posi­tif de créa­tions d’entreprises ». Et que les star­tups gre­no­bloises, par­ti­cu­liè­re­ment dans les domaines tech­no­lo­giques, récoltent de nom­breux prix.

 

Immatriculations par mois entre Janvier et Octobre 2020 © Legalstart

Immatriculations par mois entre jan­vier et octobre 2020. © Legalstart

L’effet du pre­mier confi­ne­ment est évident : en avril et mai 2020, la balance de la créa­tion d’en­tre­prises est défi­ci­taire. En jan­vier et février, il y a éga­le­ment moins d’im­ma­tri­cu­la­tions que de radia­tions. Cependant, il s’a­git pro­ba­ble­ment dans ce cas d’un effet méca­nique de début d’an­née, consta­table dans d’autres villes.

 

Laure gICQUEL

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
4139 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Dans un article sur Grenoble paru fin octobre, le maga­zine Challenges a écrit : « Les chefs d’entreprise gre­no­blois n’en peuvent plus d’une cir­cu­la­tion ren­due impos­sible. »

    sep article
  2. Sans rire ? À chas­ser dog­ma­ti­que­ment et cré­ti­ne­ment les auto­mo­bi­listes et en entra­vant la cir­cu­la­tion, les rouges & verts ont chassé les tra­vailleurs et fait fuir les entre­prises et les volon­tés de s’in­ves­tir sur notre bas­sin Grenoblois, fait fer­mer des dizaines de com­mer­çants à cause de leurs CVCM / Chronovelo en plein Grenoble fai­sant explo­ser les embou­teillages 👎

    sep article