Le 6e budget participatif de Grenoble marqué par une participation en baisse et un palmarès très écolo

sep article

 

EN BREF – Sur les vingt-neuf projets en lice du 6e budget participatif de la Ville de Grenoble, douze sortent gagnants des urnes et vont pouvoir se concrétiser. Une édition caractérisée par un palmarès très porté sur l’écologie mais chamboulée par la crise sanitaire et une participation en baisse.

 

 

Budget participatif de Grenoble : un palmarès très écolo.Forum des idées 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Forum des idées 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Pour cette sixième édi­tion du bud­get par­ti­ci­pa­tif, douze pro­jets vont se par­ta­ger l’enveloppe de 800 000 euros consa­crée au dis­po­si­tif.

 

Avec 4 711 votants, la par­ti­ci­pa­tion a beau­coup baissé par rap­port à 2019 et ses 6 500 par­ti­ci­pants. « C’est un beau suc­cès pour une année très sin­gu­lière », consi­dère tout de même Éric Piolle, maire de Grenoble, qui féli­cite la mobi­li­sa­tion des por­teurs de pro­jet et « leur agi­lité ».

 

Il est vrai que l’édition 2020 aura été spé­ciale, avec un agenda et une orga­ni­sa­tion revus pour s’a­dap­ter aux élec­tions muni­ci­pales, puis à la crise sani­taire, avec le pre­mier et le deuxième confi­ne­ment. Face à toutes ces contraintes, de nom­breuses villes ont jeté l’éponge. Seules Angers et Grenoble ont main­tenu leur bud­get par­ti­ci­pa­tif, sou­ligne Éric Piolle.

 

 

Écologie du sol aux toitures

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
2825 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Il paraît que les caisses de la ville sont vides ? Ou trouvent t‑ils l’argent les verts et rouges ?

    sep article
  2. Y a t il une liberté de poser des pro­jets ?
    car le coté sécu­rité et pro­preté serait pas mal.… ou éducation/vivre ensemble, qui est la le point pour régler nombre de sou­cis avant de devoir « réagir »

    sep article
    • Oui, et ce depuis le début du Budget par­ti­ci­pa­tif de Grenoble en 2014, ce sont les habi­tants qui pro­posent les pro­jets, puis les pré­se­lec­tionnent, puis qui les votent : https://www.grenoble.fr/1346-le-budget-participatif-comment-ca-marche.htm
      Les ser­vices de la Ville ins­truisent les pro­jets tech­ni­que­ment : confor­mité au règle­ment, fai­sa­bi­lité tech­nique, éva­lua­tion finan­cière.
      Les élus n’in­ter­viennent pas dans le pro­ces­sus.

      sep article