Plan confinement et solidarité anti-Covid : Grenoble fait un premier point d’étape et dévoile les nouveautés

sep article



 

FOCUS – Une semaine après avoir dévoilé son Plan solidarité et confinement face au Covid-19, la Ville de Grenoble tenait son premier point d’étape ce vendredi 6 novembre 2020. Maintien des services publics, enfance et jeunesse, solidarités, lutte contre l’isolement, encouragement de la pratique sportive… Autant de thèmes abordés avec, en point d’orgue, la première réunion du comité de liaison citoyen et le lancement d’une nouvelle plateforme d’entraide baptisée Volontaires solidaires.

 

 

Pierre-André Juven, adjoint à santé à la Ville de Grenoble. © Capture d’écran Tim Buisson – Place Gre’net

Pierre-André Juven, adjoint à la santé de la Ville de Grenoble. © Capture d’écran Tim Buisson – Place Gre’net

Alors que le virus Covid-19 s’é­tend et frappe dure­ment toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble déclare s’ins­crire dans une démarche « d’an­ti­ci­pa­tion, d’adaptation et d’organisation et de soli­da­rité ». Objectifs affi­chés de la muni­ci­pa­lité avec son plan Solidarité et confi­ne­ment ? Accompagner et pro­té­ger ses admi­nis­trés, notam­ment les plus vul­né­rables et les plus pré­caires d’entre eux.

 

Tel est le mes­sage qu’a en tout cas fait pas­ser Pierre-André Juven, adjoint à santé, lors d’un point d’é­tape en visio­con­fé­rence ce ven­dredi 6 novembre 2020. De fait, une semaine après avoir lancé son plan, la muni­ci­pa­lité et le CCAS « se mobi­lisent quo­ti­dien­ne­ment pour le ren­for­cer et l’enrichir », assure Pierre-André Juven.

 

L’élu a ainsi abordé les prin­ci­pales avan­cées de ce plan d’actions Solidarité et confi­ne­ment déployé pour lut­ter contre « l’isolement, la pré­ca­rité, et les vio­lences » en sou­te­nant l’é­co­no­mie, la culture, la vie asso­cia­tive et l’ac­cès au sport. Le tout étant censé contri­buer, espère la Ville, à « décon­fi­ner les ima­gi­naires » de toutes et tous en cette période de confi­ne­ment.

 

 

Des protocoles qui requièrent « un déploiement d’énergie considérable »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
18616 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Pour E. PPPiolle, il y a « un pro­blème de rapi­dité de déci­sion » de la part du gou­ver­ne­ment (hier sur Europe 1) mais il fal­lait « un temps plus long accordé aux col­lec­ti­vi­tés » (le 6 octobre dans une lettre à Olivier Véran).
    Alors que Jean Castex envi­sa­geait de fer­mer les bars et les salles de sport, il avait cri­ti­qué car « on a besoin de culture, on a besoin de sport, on a besoin de liens sociaux » (le 2 octobre sur place Gre’net), mais repro­chait un mois plus tard que le confi­ne­ment ne soit « pas assez dur » (le 1er novembre dans le DL).
    Allez, et quatre P de plus pour 2022 : EPPPPPPP, Eric Piolle Politicien Patenté Plus Pipeau Pas Possible.

    sep article
  2. Les verts & rouges qui n’ont fait que démon­trer qu’ils n’ont que faire de la parole des citoyens, à part celle des cyclistes et des anti-bagnoles, experts dans l’art de faire sem­blant de consul­ter👎

    sep article
  3. Il n’aura pas fallu attendre long­temps pour que ce « comité de liai­son citoyen » bidon montre qu’il est gros­siè­re­ment poli­ti­cien. Qu’on soit pour ou contre le gou­ver­ne­ment, le dire cou­pable de rien moins que des « injonc­tions para­doxales extrê­me­ment dures et vio­lentes » est ridi­cu­le­ment outran­cier.
    Ce Pierre-André Juven recrute t‑il chez ses amis du NPA ?
    http://npa29.unblog.fr/2020/03/27/sauver-le-capitalisme-bastamag/

    sep article