Grenoble : plusieurs tirs de mortiers et des jets de projectiles

sep article

 

FLASH INFO – Les policiers ont essuyé de nouveaux tirs de projectiles et de mortiers d’artifice à Grenoble. Des heurts qui se répètent en ce début novembre dans la métropole.

 

Grenoble : nouveaux tirs de mortiers et jets de projectiles.L'hôtel de police de Grenoble. © Place Gre’net Tim Buisson

L’hôtel de police de Grenoble. © Place Gre’net Tim Buisson

Les agents de la bri­gade spé­cia­li­sée de ter­rain (BST) ont été la cible d’un jet de pro­jec­tile jeudi 5 novembre aux alen­tours de 15 heures. Alors qu’ils patrouillaient dans le quar­tier de la Villeneuve au 140 gale­rie de l’Arlequin, une boîte de conserve a été lan­cée dans leur direc­tion. Personne n’a été tou­ché et le pro­jec­tile n’a pas fait de dégâts. Les fonc­tion­naires de police n’ayant pas réussi à iden­ti­fier la pro­ve­nance exacte du lancé, ils n’ont pu pro­cé­der à aucune inter­pel­la­tion.

 

La veille, à 19 h 45, une alter­ca­tion simi­laire avait eu lieu dans la rue Anatole-France. Une quin­zaine d’in­di­vi­dus avaient lancé des pro­jec­tiles ainsi qu’une bar­rière sur un four­gon de police. Les sus­pects avaient ensuite pris la fuite.

 

De nouveaux tirs de mortiers d’artifice

 

Mercredi 4 novembre dans la soi­rée, une unité canine légère (UCL) avait éga­le­ment relevé, ave­nue des Jeux olym­piques à Grenoble, plu­sieurs tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice par deux indi­vi­dus qui ont pris la fuite sur des scoo­ters.

 

Les tirs de mor­tiers se mul­ti­plient ces der­niers temps à Grenoble. En octobre, ces tirs visaient notam­ment l’Hôtel de ville d’Échirolles. Le pré­fet de l’Isère a inter­dit la vente, la déten­tion et l’u­sage de ces équi­pe­ments le 23 octobre 2020. Pour l’ins­tant, sans suc­cès.

 

Tim Buisson

 

commentez lire les commentaires
5325 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article