Anti-couvre-feu, anti-masque… Des Grenoblois s’opposent aux consignes gouvernementales

sep article



 

EN BREF – L’instauration de la mesure de couvre-feu, en vigueur depuis le 17 octobre 2020, hérisse certains Grenoblois. Ceux-ci dénoncent une mesure autoritaire qui s’attaque à leurs droits. Mais s’ils s’accordent à la contester, tous ne poursuivent pas les mêmes objectifs ni la même démarche, certains d’entre eux allant beaucoup plus loin…

 

 

Couvre-feu : ses opposants s'expriment à Grenoble.Rassemblement d'opposants au couvre-feux de ce samedi 17 octobre 2020. © Michel Szempruch

Rassemblement d’op­po­sants au couvre-feu de ce samedi 17 octobre 2020. © Michel Szempruch

Depuis le samedi 17 octobre 2020, l’ins­tau­ra­tion d’un couvre-feu de 21 à 6 heures du matin contraint près 20 mil­lions d’ha­bi­tants de grandes métro­poles fran­çaises à faire une croix sur leurs sor­ties noc­turnes. Si, dans son immense majo­rité, la popu­la­tion res­pecte les consignes gou­ver­ne­men­tales visant à limi­ter la pro­pa­ga­tion du Covid-19, d’autres se rebiffent contre une mesure jugée « liber­ti­cide et inef­fi­cace ».

 

C’est notam­ment le cas à Grenoble où près de 160 mani­fes­tants se sont ras­sem­blés rue Félix-Poulat un peu plus d’une heure avant l’en­trée en vigueur du couvre-feu, ce samedi 17 octobre. Ce à l’ap­pel de plu­sieurs orga­ni­sa­tions dont Attac, NousToutes 38, la Confédération natio­nale du tra­vail (CNT), le Nouveau Parti anti­ca­pi­ta­liste (NPA) et l’Union com­mu­niste liber­taire (UCL).

 

 

Le couvre-feu ? « Une mesure autoritaire de plus pour s’attaquer à nos droits »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
3132 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Il est nor­mal, dans une société libre et démo­cra­tique et tolé­rante comme la nôtre, que la bêtise puisse s’ex­pri­mer.

    sep article
  2. Le der­nier bas­tion de l’obs­cu­ran­tisme.
    Partout ailleurs plu­tôt facho.
    Disons : de droite.
    A Grenoble, si j’ai bien com­pris, facho aussi, mais de gôche, d’extrême-gôche.
    Bref, des fas­cistes, mais en pire.

    sep article