Absence de débat et misogynie au sein d’En marche ? LREM 38 « déplore » la prise de parole d’Émilie Chalas

sep article



 

FIL INFO – C’est un entretien qui passe mal. Après avoir exprimé quelques désillusions sur LREM dans le Dauphiné Libéré, la députée de l’Isère Émilie Chalas agace ses camarades du mouvement. Qui répond par voie de communiqué, en regrettant une « communication » contestable « sur la forme comme sur le fond ».

 

 

LREM, un mou­ve­ment qui « orga­nise, nomme, gère mais ne crée pas » ? Qui « ne crée plus d’espace de débats » ? Qui peine à pro­po­ser une ligne poli­tique, au delà du “ni droite, ni gauche”? Autant d’a­ma­bi­li­tés que la dépu­tée En marche de l’Isère Émilie Chalas adresse à ses cama­rades dans un entre­tien avec le Dauphiné Libéré le 11 octobre. Le tout, cerise sur le gâteau, avec le constat que la miso­gy­nie « ne s’est pas arrê­tée aux portes de LREM ».

 

Émilie Chalas, députée LREM de l'Isère © Florent Mathieu - Place Gre'net

Émilie Chalas, dépu­tée LREM de l’Isère © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Si la dépu­tée isé­roise conteste être « fron­deuse » et réaf­firme sa fidé­lité à Emmanuel Macron, elle n’en prend pas moins de légères dis­tances avec le parti pré­si­den­tiel. Avec Jean-Charles Colas-Roy, elle compte ainsi parmi les deux dépu­tés LREM à avoir voté contre la réin­tro­duc­tion des néo­ni­co­ti­noïdes. Ceci dans la fou­lée de son adhé­sion au mou­ve­ment En com­mun. Dont la fon­da­trice, Barbara Pompili, a depuis été nom­mée ministre de la Transition éco­lo­gique.

 

Réponse acerbe de LREM 38

 

C’est peu dire que les décla­ra­tions de la par­le­men­taire passent mal. « La République En Marche Isère déplore la com­mu­ni­ca­tion d’Émilie Chalas […] sur la forme comme sur le fond », déclare le mou­ve­ment. Dans un com­mu­ni­qué émis dès la paru­tion de l’en­tre­tien, soit le lundi 12 octobre, les mar­cheurs isé­rois entendent répondre aux cri­tiques. Et pro­clament tou­jours « por­ter […] le pro­gramme et les valeurs » du pré­sident élu en 2017.

 

Meeting LREM 38 durant les élections européennes. De l'eau dans le gaz aujourd'hui au sein du mouvement? © Joël Kermabon - Place Gre'net

Meeting LREM 38 durant les élec­tions euro­péennes. De l’eau dans le gaz aujourd’­hui au sein du mou­ve­ment ? © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

À savoir ? « Sortir des vieilles méthodes poli­ti­ciennes dont les fran­çais ne veulent plus », « mettre les inté­rêts par­ti­sans et per­son­nels en retrait ». Ou encore « choi­sir une autre voie, entre l’immobilisme confor­table et le popu­lisme sédui­sant ». Quant à la miso­gy­nie, LREM 38 assure que « la recherche de la parité a joué sou­vent dans les choix [du] mou­ve­ment ». Avec une Isère « exem­plaire » en matière d’in­ves­ti­tures, tant aux légis­la­tives qu’aux muni­ci­pales.

 

Et de conclure par un tacle à l’in­ten­tion de la dépu­tée. En consi­dé­rant que « les choix par­fois dif­fi­ciles de notre mou­ve­ment ou du gou­ver­ne­ment ne peuvent s’analyser sans la prise en compte des divers enjeux de notre nation ». Tout en appe­lant, alors que LREM se reven­dique en pleine struc­tu­ra­tion et aborde les échéances élec­to­rales de 2021 et 2022, « à appor­ter de manière posi­tive sa pierre à l’é­di­fice ».

 

Florent Mathieu

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
1824 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour,
    Les élec­tions muni­ci­pales ont été un révé­la­teur de son inex­pé­rience.….
    Juste pour rap­pel :
    ‑anti­sé­mi­tisme pour recu­pe­rer les voix des quar­tiers popu­laires
    ‑son atta­ché par­le­men­taire et l’affaire des masques ( en pleine guerre nous appe­lons ça de la col­la­bo­ra­tion) Une vraie poli­tique a l’ancienne où la stra­té­gie poli­tique de mr noble­court est venue la déso­rien­ter et la perdre un peu plus.
    Et après comme tous les enfants pour­ris gâtés ce n’est que la faute des autres.….

    BENYOUB.A

    sep article