Un couple d’Alter’Vagabonds en route pour un Tour de France des alternatives solidaires et écologistes

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FOCUS – Les « Alter’Vagabonds » Léa Carrigue et Antoine Chouvellon ont donné leurs premiers coups de pédale ce vendredi 9 octobre dans le cadre d’un Tour de France des alternatives écologiques et solidaires. Une initiative saluée par le maire de Grenoble Éric Piolle, qui les a accompagnés sur quelques-uns des 5 000 kilomètres qu’ils s’apprêtent à parcourir.

 

 

Les Alter’Vagabonds en route pour un Tour de France des alternatives.

Altervagabonds avant départ de Grenoble. © Simon Marseille – placegrenet.fr

Âgés de 26 et 28 ans, les Alter’Vagabonds Léa et Antoine se lancent un défi de taille : par­cou­rir pas moins de 5 000 kilo­mètres à pied et à vélo pour « aller à la ren­contre de celles et ceux qui déve­loppent des solu­tions à la crise éco­lo­gique dans les villes et vil­lages de France ». Une aven­ture dont le départ était donné ce ven­dredi 9 octobre au centre cultu­rel gre­no­blois La Bifurk.

 

« Nous étions en CDI à Paris depuis deux ans, explique Antoine. Moi, en tant que chef de pro­jet évè­ne­men­tiel, et Léa était conseillère voyage en tour opé­ra­teur. » La jeune femme a quitté son emploi en mars, son com­pa­gnon en sep­tembre. « C’est pen­dant le confi­ne­ment qu’on a com­mencé à par­ler sérieu­se­ment du pro­jet et à enta­mer les recherches et la pré­pa­ra­tion », indique Léa.

 

 

Les Alter’Vagabonds voulaient « donner un sens écologique » à leur aventure

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
1433 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ces Messieurs Dames n’ont pas honte d’arrêter le tra­vail pour prendre des vacances payés par le contri­buable?! C’est de la pire espèce de para­sites qui n’ont même pas honte de faire ce qu’ils font

    sep article
  2. Des véri­tables petits croi­sés de la pas­tèque ! Des mis­sion­naires… mais de l’é­co­lo­gie ! Ça change tout !

    sep article
  3. sep article