Appel Forêt -
La deuxième partie des Sororales se tiennent au Magasin des Horizons (et ailleurs) jusqu'au 11 octobre

La deuxième partie des Sororales se tient au Magasin des Horizons (et ailleurs) jusqu’au 11 octobre

La deuxième partie des Sororales se tient au Magasin des Horizons (et ailleurs) jusqu’au 11 octobre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Après le report d’une partie de leur programmation pour cause de Covid durant le printemps 2020, la troisième édition des Sororales est de retour au Magasin des horizons de Grenoble. Au programme : du cinéma, de la danse, une exposition, des rituels et de la « verbothérapie ».

 

 

Les Sororales n’ont pas dit leur der­nier mot. Pour sa troi­sième édi­tion, le fes­ti­val « dégenré » et ses « fes­ti­vi­tés inso­lentes » a dû com­po­ser avec la crise sani­taire. Et se divi­ser en deux par­ties : des ren­dez-vous en ligne durant le mois d’a­vril et une pro­gram­ma­tion bien tan­gible en octobre. Le tout au Magasin des hori­zons de Grenoble, mais aussi « hors les murs » au Pacifique (centre de déve­lop­pe­ment cho­ré­gra­phique natio­nal) ou à la Cinémathèque.

 

Les Sororales mettent à l'honneur Bocananda de Graciela Sacco © Les Sororales

Les Sororales mettent à l’hon­neur Bocananda de Graciela Sacco. © Les Sororales

 

Premier ren­dez-vous : une expo­si­tion « esthé­tico-poli­tique » autour de l’ar­tiste argen­tine Graciela Sacco (1956−2017) et de son œuvre bap­ti­sée Bocananda. Une créa­tion « à forte signi­fi­ca­tion poli­tique et sociale, [qui] résonne à tra­vers la lutte contre les vio­lences faites aux femmes », écrit le Magasin des hori­zons. Visible depuis le 1er octobre, l’ex­po­si­tion se pro­longe jus­qu’au dimanche 13 décembre 2020.

 

 

Des rituels et de la « verbothérapie » pour conjurer les peurs avec les Sororales

 

Mercredi 7 octobre, Bard El Hammami et Chloé Delaume se par­tagent la soi­rée pour deux évé­ne­ments dis­tincts. « Avec la réac­ti­va­tion d’Ankhriâ, rituel Amazigh de gué­ri­son, Badr El Hammami pro­pose de soi­gner les peurs face aux chan­ge­ments qui arri­vent », décrit le Magasin. À com­men­cer par le réchauf­fe­ment cli­ma­tique. Un rituel en deux séances et sur entrée libre : la pre­mière de 19 heures à 19 h 30, la seconde de 20 heures à 20 h 30.

 

Hymen Hymnes par Nina Santes © Le Magasin des Horizons - Sororales

Hymen Hymnes par Nina Santes. © Le Magasin des Horizons – Sororales

 

Autres séances, de « ver­bo­thé­ra­pie » cette fois, avec Chloé Delaume : « La Sybille inter­vient par deux fois afin de for­mer le cercle libé­ra­teur. L’occasion est toute trou­vée de se débar­ras­ser d’un mot qui nous empoi­sonne ! » Là encore, un ren­dez-vous gra­tuit (sur réser­va­tion) en deux séances : d’une part de 19 heures à 19 h 30, d’autre part de 20 heures à 20 h 30.

 

Jeudi 8 octobre, c’est au Pacifique que les Sororales convient les spec­ta­teurs. Avec Hymen Hymne, « pièce cho­ré­gra­phique et musi­cale », Nina Santes délivre « un spec­tacle parlé, dansé, et chanté, pour cinq inter­prètes, œuvrant au croi­se­ment de la recherche docu­men­taire et du rituel magique ». Le tout « ins­piré de l’émergence des mou­ve­ments éco fémi­nistes aux États-Unis à la fin des années 70 et de la résur­gence de la figure de la sor­cière comme sym­bole de sub­ver­sion ».

 

 

Un film de science-fiction politique à la Cinémathèque

 

Les Sororales s’ex­portent à l’ex­té­rieur de nou­veau avec la pro­jec­tion du film Born In Flames à la Cinémathèque de Grenoble, le ven­dredi 9 octobre à 20 heures. Réalisé par l’a­mé­ri­caine Lizzie Borden en 1983, Born In Flames est pré­senté comme « une œuvre de science-fic­tion poli­tique sur l’underground fémi­niste et les­bien ». Dans lequel un sys­tème bureau­cra­tique et conser­va­teur est com­battu par une bande de femmes rebelles, menée par une acti­viste les­bienne noire.

 

 

Enfin, pour conclure l’é­di­tion 2020 des Sororales, le fes­ti­val invite à un ate­lier d’i­ni­tia­tion au chant per­san, en pré­sence des musi­ciens Jina Sarhangi et Arash Sarkechik. Rendez-vous est donné le dimanche 11 octobre de 16 heures à 17 h 30 (sur réser­va­tion). Une façon de conclure des Sororales qui, plus encore que les années pré­cé­dentes, n’au­ront res­sem­blé à aucune autre. Et de se dire au revoir jus­qu’au prin­temps 2021 ?

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Festival Uriage en danse (c) Guy Delahaye
Cinquième édition du festival Uriage en danse en plein air ce samedi 3 juillet 2021

FLASH INFO - Le festival Uriage en danse renaît pour une soirée le 3 juillet 2021 au sein de son fameux parc, sur les hauteurs Lire plus

Première édition du festival les Nuits des forêts en Auvergne-Rhône-Alpes du 2 au 4 juillet
Première édition du festival les Nuits des forêts en Auvergne-Rhône-Alpes

FIL INFO - Mieux faire connaître la forêt et sensibiliser le grand public à ses fonctions comme à ses enjeux. Tels sont les objectifs revendiqués Lire plus

COUV Le collectif La supérette devant le Magasin des horizons, dimanche 18 avril 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le collectif La Supérette veut occuper le Magasin des horizons, centre national d’art contemporain de Grenoble

  FOCUS - Empêché par la police, samedi 17 avril au soir, d'occuper les locaux du Magasin des horizons, le collectif La supérette espère toutefois Lire plus

Magasin cnac, centre national d'art contemporain français, Site Bouchayer-Viallet, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net
À Grenoble, l’horizon du Magasin brouillé par les multiples crises et polémiques

  ENQUÊTE - Le Magasin des horizons, centre national d'art et de culture de Grenoble, connaît de (nouvelles) crises, avec le départ de sa directrice Lire plus

L'entré principale du Magasin des horizons. © Adèle Duminy - Place Gre'net
Grenoble : malgré les polémiques, Le Magasin des Horizons va bénéficier du soutien des acteurs publics

  EN BREF - Lors du conseil municipal de ce 8 mars, Alain Carignon a formulé un vœu invitant les acteurs publics à soutenir le Lire plus

Arts du récit, Magicbus, Hero Festival… de nouvelles annulations de festivals pour cause de coronavirus

  EN BREF – Alors que le confinement s'inscrit dans la durée, les annonces d'annulations de festivals continuent de tomber. Les Arts du récit, le Lire plus

Flash Info

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin