Grenoble : un congrès des domaines skiables de France entre impatience, inquiétudes et verdissement

sep article



 

FOCUS – Le congrès des domaines skiables de France vient de s’achever à Grenoble. Deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de leur activité. Les professionnels de la montagne doivent composer avec deux paramètres qui menacent leur pérennité : la crise du coronavirus et le réchauffement climatique.

 

 

Laurent Wauquiez a passé plusieurs heures en présence des exposants sur le salon. © Tim Buisson - Place Gre'net.

Laurent Wauquiez a passé plu­sieurs heures en pré­sence des expo­sants sur le salon. © Tim Buisson – Place Gre’net.

« Ça fait du bien qu’il y ait cet évé­ne­ment ! Qu’on ne soit pas que tour­nés vers la sinis­trose », glisse Laurent Wauquiez au détour d’un stand du Congrès des domaines skiables de France. Un opti­misme par­tagé par bon nombre d’ex­po­sants ces 1er et 2 octobre 2020 au Parc des expo­si­tions Alpexpo de Grenoble. Et pour cause, ce ren­dez-vous est la seule mani­fes­ta­tion pro­fes­sion­nelle de mon­tagne qui a pu avoir lieu cette année pour cause de crise du coro­na­vi­rus.

 

 

Penser la saison touristique avec le coronavirus

 

C’est donc une sai­son inédite qui va s’ou­vrir dans quelques semaines pour les pro­fes­sion­nels de la mon­tagne. Après un arrêt bru­tal en mars der­nier du fait du confi­ne­ment, ils ont hâte de reprendre.

 

Jean-Luc Boch, président de l'association des maires des stations de montagne, craint que le virus n'affecte durablement l'économie du ski. © Tim Buisson – Place Gre'net.

Jean-Luc Boch, pré­sident de l’as­so­cia­tion des maires des sta­tions de mon­tagne, craint que le virus n’af­fecte dura­ble­ment l’é­co­no­mie du ski. © Tim Buisson – Place Gre’net.

« Le virus est en train de détruire notre éco­no­mie », s’a­larme Jean-Luc Boch, pré­sident de l’as­so­cia­tion des maires des sta­tions de mon­tagne. Des sta­tions qui se sont jus­te­ment pré­pa­rées à amor­cer une nou­velle sai­son en pre­nant en compte l’é­pi­dé­mie.

 

France Montagne a ainsi dévoilé le 11 sep­tembre der­nier un guide pra­tique avec des expli­ca­tions concer­nant le pro­to­cole sani­taire à mettre en place.

 

En plus de leur com­bi­nai­son de ski, pro­pice au res­pect des gestes bar­rières, les tou­ristes devront ainsi se munir de leur masque sur les remon­tées méca­niques et dans les files d’at­tente. Quant aux équi­pe­ments de mon­tagne, ils seront net­toyés régu­liè­re­ment.

 

Ces contraintes risquent de frei­ner les ardeurs des adeptes de la mon­tagne. Mais le pré­sident de la région Auvergne Rhône-Alpes voit plu­tôt dans cette période une nou­velle oppor­tu­nité pour le sec­teur. Des classes de neige seront ainsi pro­gram­mées cet hiver pour per­mettre aux enfants de s’é­va­der quelques jours.

 

« Je pense que du virus sor­tira un besoin de mon­tagne, parie Laurent Wauquiez. Parce que les gens vont avoir besoin de reve­nir dans des espaces qui donnent le goût des loin­tains, qui donnent le goût des grands hori­zons dans les­quels on peut se res­sour­cer et pui­ser une éner­gie qui a été énor­mé­ment atteinte par ce qui s’est passé. »

 

 

Une dernière saison déjà difficile du fait d’un manque d’enneigement

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
1382 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.