La MJC Bulles d’Hères en proie à une crise interne tente de regarder vers l’avenir

sep article



 

FOCUS – Drôle d’ambiance à la MJC Bulles d’Hères de Saint-Martin-d’Hères. Ou, plus précisément, au sein de son association, qui connaît des démissions en série de salariés, sur fond de « risques psychosociaux » pointés par l’inspection du travail. Mis en cause, le président de la structure vient de démissionner à son tour, en dénonçant des « campagnes de calomnie ». Le tout avec une municipalité peu satisfaite de l’action de la structure. Et qui laisse entendre qu’elle pourrait ne pas renouveler sa convention.

 

 

Vendredi 28 août, la MJC Bulles d’Hères de Saint-Martin-d’Hères, née en 2017 de la fusion des deux MJC res­tantes de la com­mune, a envie de faire la fête. Rendez-vous est donné dès 19 heures au Pré-Ruffier avec au pro­gramme un concert, du cirque, du théâtre et une bonne dose de bonne humeur. De quoi affi­cher un visage posi­tif… alors que Bulles d’Hères se retrouve secouée par une crise interne d’im­por­tance.

 

Les jeux de la Maison de quartier Paul-Bert où la MJC accueille des jeunes © Bulles d'Hères

Les jeux de la Maison de quar­tier Paul-Bert où la MJC accueille des jeunes. © Bulles d’Hères

« Les alertes et les faits qui m’ont été rap­por­tés sont trop nom­breux pour nier la réa­lité d’une pro­blé­ma­tique impor­tante de risques psy­cho­so­ciaux au sein de votre struc­ture. » Tels sont les mots doux que l’ins­pec­tion du tra­vail a adres­sés au pré­sident de la MJC Bulles d’Hères, dans un cour­rier en date du 15 juillet 2020.

 

Une date qui a son impor­tance puisque le pré­sident Samir Chérifi a pré­senté sa démis­sion un mois plus tard. En indi­quant trans­fé­rer ses pou­voirs et signa­tures à son vice-pré­sident. Une pro­cé­dure immé­dia­te­ment contes­tée car contraire aux sta­tuts de l’as­so­cia­tion MJC Bulles d’Hères.

 

C’est donc peu dire que la MJC a connu un début d’an­née 2020 com­pli­qué. « On a quand même quatre sala­riés qui ont demandé à par­tir parce que les condi­tions de tra­vail deve­naient trop pénibles », indique une per­sonne membre du bureau de l’as­so­cia­tion. Quatre sala­riés, dont deux repré­sen­tants du per­son­nel. Qui décrivent « une ambiance (…) délé­tère por­tant atteinte à leur santé, notam­ment psy­chique », relaie l’ins­pec­tion du tra­vail.

 

 

« Des questions qui dérangent »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
3165 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. N’y a‑t-il pas un pro­blème avec le lien hyper­texte en début d’ar­ticle sur « Rendez-vous est donné » ? 🤔

    sep article
    • PT

      27/08/2020
      7:44

      Merci pour votre vigi­lance ! Il y a semble-t-il eu un pro­blème de lien mali­cieux, désor­mais sup­primé.

      sep article