Évasion culinaire à l’hôpital couple enfant de Grenoble grâce à l’opération « Toques en Truck »

sep article



 

REPORTAGE – Ce jeudi 20 août, c’était pancakes et burgers à l’hôpital couple enfant. L’association « Tous unis contre le cancer » est en effet venue faire une petite halte au CHU de Grenoble pour son opération « Toques en Truck ». Le concept ? Proposer petits déjeuners et repas aux enfants de l’hôpital et à leur famille afin de leur apporter un moment de joie, tout simplement.

 

 

L'association Tout le monde contre le cancer propose un petit déjeuner au CHU de Grenoble

Le camion-res­tau­rant s’est ins­tallé devant l’hô­pi­tal couple enfant et a pro­posé des pan­cakes le matin et des bur­gers à midi, jeudi 20 août 2020. © Corentin Bemol – Place Gre’net

C’est une véri­table petite ter­rasse bario­lée qui s’est ins­tal­lée dans la cour de l’hôpital couple enfant, ce jeudi 20 août. Des familles sont venues dégus­ter les pan­cakes pré­pa­rés par la cui­si­nière Élodie Hué dans le gros camion-res­tau­rant de l’opération Toques en Truck. « Dès qu’ils m’ont demandé si j’étais par­tante pour cette aven­ture, j’ai dit oui. Le but c’est de par­ta­ger un moment et d’apporter un peu de dou­ceur à ceux qui en ont besoin » explique-t-elle.

 

Le pro­gramme : de 9 h 30 à 11 heures, crêpes pour le petit déjeu­ner. De 11 h 30 à 14 h 30, repas avec des bur­gers. Plus pré­ci­sé­ment, « des bur­gers gour­mets et sains » pré­pa­rés par la cui­si­nière de l’association Tout le monde contre le can­cer, aidée par un chef étoilé de la région. Ce jeudi, c’était Christophe Aribert qui était aux four­neaux.

 

 

« Une bouffée d’air » à l’hôpital couple enfant

 

L'association Tout le monde contre le cancer propose un petit déjeuner au CHU de Grenoble

Petit déjeu­ner père-fille sur la ter­rasse. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Il est 10 heures. Les tables se rem­plissent petit à petit. Devant le comp­toir, les enfants hésitent. Pancakes au miel, à la confi­ture ? Le plus sou­vent, le choix finit par être le pan­cake au cho­co­lat.

 

Certains parents et leurs enfants viennent prendre les fameuses crêpes avant de s’ins­tal­ler sur un banc du parc. D’autres se reposent à l’ombre des para­sols colo­rés de la ter­rasse.

 

« C’est vrai­ment très sym­pa­thique. Les crêpes sont très bonnes. Ça change un petit peu d’avoir ce cadre, cette bouf­fée d’air ! », se réjouit un parent. Le mot d’ordre est clair : « appor­ter de la joie ». Une des prin­ci­pales mis­sions de l’association qui par­court les routes de France pour la cin­quième année consé­cu­tive.

 

 

« Tant qu’il y a de la joie, il y a de la vie »

 

1 000 actions chaque année, 350 béné­voles mobi­li­sés par­tout sur le ter­ri­toire. Voilà ce que repré­sente Tout le monde contre le can­cer. L’association se donne quatre mis­sions : sen­si­bi­li­ser le public par rap­port à la mala­die, offrir des vacances aux familles, favo­ri­ser le bien-être des malades et enfin « trans­for­mer l’hôpital en lieu de joie ».

 

Elodie Hué, cuisinière de la tournée Toques en truck

Élodie Hué, cui­si­nière de la tour­née Toques en truck. © Corentin Bemol – Place Gre’net

 

À Grenoble, plu­sieurs membres locaux de l’association étaient là pour aider les trois per­sonnes qui effec­tuent ce “road-trip” sur les routes de France et dans les hôpi­taux. Parmi elles, Suzanna Morais, pour qui cette opé­ra­tion était une évi­dence pour appor­ter de la joie dans l’u­ni­vers hos­pi­ta­lier.

 

« À l’époque, deux per­sonnes de l’association fai­saient des ate­liers “vita­mi­nés”, afin de pro­po­ser autre chose que la nour­ri­ture des hôpi­taux. On enten­dait beau­coup que celle-ci n’était pas idéale et donc, il y a cinq ans, on a pris l’initiative de sillon­ner la France pour appor­ter une touche de détente et de décou­verte culi­naire dans les dif­fé­rents CHU », raconte-t-elle.

 

Suzanna Morais, coordinatrice de l'événement au sein de l'association Tout le monde contre le cancer

Suzanna Morais, coor­di­na­trice de l’é­vé­ne­ment dans l’as­so­cia­tion Tout le monde contre le can­cer © Corentin Bemol – Place Gre’net

Suzanna insiste sur cette occa­sion pour les familles de se retrou­ver, de par­ta­ger et de « redé­cou­vrir le plai­sir de bien man­ger ». Un moment d’évasion pour les enfants, les parents.

 

L’occasion éga­le­ment de créer des liens avec d’autres familles. « Tant qu’il y a de la joie il y a de la vie », assure-t-elle en repre­nant le credo de l’association. Une phrase qui consti­tue une bous­sole pour toutes les actions de l’organisation.

 

 

« Une surprise pour les parents »

 

Veronique Leprettre, éducatrice de jeunes enfants et Marie-Laure Malezieux, cadre de santé - CHU Grenoble

Véronique Leprettre, édu­ca­trice de jeunes enfants et Marie-Laure Malezieux, cadre de santé à l’hô­pi­tal couple enfant. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Les familles se régalent mais ce ne sont pas les seules. Le per­son­nel hos­pi­ta­lier pro­fite d’une petite pause pour goû­ter les pan­cakes du truck. Quelques minutes de calme et de dégus­ta­tion dans cette jour­née qui, comme les autres, pro­met d’être intense.

 

Pour le per­son­nel de l’hôpital, c’est un véri­table plai­sir d’accueillir cette opé­ra­tion. « C’est une asso­cia­tion pleine de gens tou­jours éner­giques, extrê­me­ment posi­tifs. On est très heu­reux qu’ils soient là aujourd’hui. On espère qu’ils repas­se­ront l’année pro­chaine », explique Véronique Leprettre, édu­ca­trice de jeunes enfants.

 

Evasion culinaire à l'hôpital couple enfant de Grenoble.L'association Tout le monde contre le cancer propose un petit déjeuner au CHU de Grenoble

Le per­son­nel de l’hô­pi­tal s’ac­corde une pause dou­ceur © Corentin Bemol – Place Gre’net

Ce matin, elle est allée répandre la nou­velle auprès des familles dans l’hôpital qui ne se dou­taient pas un ins­tant qu’un camion-res­tau­rant allait faire escale ici. Marie-Laure Malezieux, cadre de santé et pué­ri­cul­trice qui l’accompagnait, se sou­vient de la réac­tion enjouée des parents. « C’était vrai­ment une sur­prise pour eux. Surtout quand on leur a dit que l’on don­nait des tickets pour les enfants malades ainsi que pour la famille », raconte-t-elle.

 

Pour elles, cette opé­ra­tion est un suc­cès qui per­met de mettre en lumière au niveau natio­nal cette lutte contre le can­cer. Une lutte par la joie, les petits bon­heurs de la vie et le plai­sir de man­ger.

 

Corentin Bemol

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2493 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.