Actualité

Pont-de-Claix accueille Crisalid, centre de recherche dédié à la réhabilitation des friches industrielles

Réhabilitation des friches indus­trielles : Crisalid sera le pre­mier centre de recherche isérois

Réhabilitation des friches indus­trielles : Crisalid sera le pre­mier centre de recherche isérois

FOCUS — Crisalid, centre de réflexion isé­rois en amé­na­ge­ment durable, a vu le jour au mois de février 2020 au Pont-de-Claix. Objectif ? Créer une métho­do­lo­gie pour la réha­bi­li­ta­tion des friches indus­trielles et leur dépol­lu­tion. Un pro­jet mené de concert avec l’Établissement public fon­cier local du Dauphiné et les col­lec­ti­vi­tés territoriales.

Un vent nou­veau souffle sur les friches désaf­fec­tées de l’Isère. Né en février 2020, Crisalid (centre de réflexion isé­rois en amé­na­ge­ment durable) doit deve­nir le pre­mier centre de recherche du genre dans le dépar­te­ment. Situé sur l’an­cien site de Becker du Pont-de-Claix, la « pla­te­forme d’in­no­va­tion » Crisalid accueillera des star­tups afin de créer « une métho­do­lo­gie unique » pour la réha­bi­li­ta­tion des friches indus­trielles et leur dépollution.

De Gauche à droite, Gaël Plassart, Christophe Ferrari et Christine Garnier lors de la signature des statuts de Crisalid en février 2020 © Lise Gaeta - Place Gre'net

De gauche à droite, Gaël Plassart, Christophe Ferrari et Christine Garnier lors de la signa­ture des sta­tuts de Crisalid en février 2020. © Lise Gaeta – Place Gre’net

C’est en 2014 que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé le pro­gramme IDfriches pour « mobi­li­ser le poten­tiel fon­cier que repré­sentent les friches sur notre ter­ri­toire ». Crisalid s’ins­crit direc­te­ment dans ce pro­gramme et devient un site pilote sur le ter­ri­toire régio­nal. Et même, « une pla­te­forme nomade démonstrat[rice] de solu­tions inno­vantes », comme le centre de réflexion se pré­sente lui-même.

« Un pas­sif envi­ron­ne­men­tal à gérer »

Gaël Plassart, pré­sident de la société Envisol et pré­sident de Crisalid, explique l’a­dap­ta­tion du pro­jet à l’his­toire indus­trielle de la région. Il rap­pelle que le centre a été pensé pour répondre à un enjeu de taille. « Sur la région, il y a un pas­sif envi­ron­ne­men­tal à gérer. On observe une dés­in­dus­tria­li­sa­tion des ter­ri­toires », explique-t-il. Une dés­in­dus­tria­li­sa­tion qui a com­mencé depuis plu­sieurs années, lais­sant place à de nom­breuses friches industrielles.

« On s’est rendu compte qu’il y avait une sous-exploi­ta­tion du poten­tiel des friches », ajoute Gaël Plassart. Avec Crisalid, les acteurs publics locaux et pri­vés cherchent donc à reva­lo­ri­ser ces ter­rains à l’a­ban­don. Différents modules ont été mis en place sur l’an­cienne friche de Becker afin de créer un « éco­sys­tème de star­tups ». Les entre­prises pour­ront ainsi mutua­li­ser les outils pré­sents pour faci­li­ter l’innovation et accé­lé­rer leur développement.

L’engagement des col­lec­ti­vi­tés territoriales

La struc­ture juri­dique de Crisalid, consti­tuée en société coopé­ra­tive d’intérêt col­lec­tif (Scic), per­met une par­ti­ci­pa­tion des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales à l’a­ven­ture. C’est pour­quoi Yannick Neuder, vice-pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix, étaient pré­sents lors de la signa­ture des sta­tuts. De même que Christine Garnier, en sa qua­lité de pré­si­dente de l’Établissement public fon­cier local du Dauphiné.

La signature des statuts étaient l'occasion pour des start-ups de se présenter via des stands © Lise Gaeta - Place Gre'net

La signa­ture des sta­tuts a été l’oc­ca­sion pour des star­tups de se pré­sen­ter via des stands. © Lise Gaeta – Place Gre’net

Christophe Ferrari se réjouit de l’é­mer­gence de cette nou­velle zone d’ac­ti­vité dans sa ville. Le maire du Pont-de-Claix, réélu dès le pre­mier tour en mars 2020, se dit « fier d’être un des acteurs » de Crisalid et salue un modèle « exem­plaire » et « coopé­ra­tif ». L’édile évoque par ailleurs la tra­di­tion indus­trielle du Pont-de-Claix et encou­rage la recon­ver­sion des friches indus­trielles sur sa commune.

Gaël Plassart rap­pelle, pour sa part, les avan­tages que ce pro­jet pré­sente pour la ville. Le modèle per­met une « réduc­tion des coûts » de décon­ta­mi­na­tion des anciens sites indus­triels en asso­ciant recherche et déve­lop­pe­ment de pro­jets. À terme, le centre pourra par ailleurs inté­grer le site de friche à la vie de la com­mune en créant une nou­velle acti­vité. Le pré­sident sou­ligne enfin la capa­cité de Crisalid à faire « rayon­ner le savoir-faire des acteurs de la région ».

Reste que le confi­ne­ment a retardé le démar­rage de la struc­ture. Quoi de neuf depuis la signa­ture des sta­tuts ? « Pas beau­coup d’évolution depuis février », nous répond Gaël Plassart au cœur du mois d’août. Tandis que la page “Actualités” du site Internet de Crisalid est indi­quée « en construc­tion » et que sa page “Recherche & déve­lop­pe­ment” affiche un blanc vir­gi­nal. Un site lui aussi (encore) en friche, en atten­dant la reprise de l’activité ?

Lise Gaeta et Florent Mathieu

LGa

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Alfa Laval inaugure une nouvelle ligne de production d'échangeurs à circuit imprimé sur son site de Fontanil-Cornillon
Le Fontanil-Cornillon : Alfa Laval inau­gure une nou­velle ligne de pro­duc­tion d’é­chan­geurs à cir­cuit imprimé

FLASH INFO - L'entreprise suédoise Alfa Laval, "leader mondial de l’échange thermique", a inauguré sa nouvelle ligne de production dédiée aux échangeurs thermiques à circuit Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Visite d'Agnès Pannier-Runacher à Méthavareze (Auberives-sur-Varez) sous le signe de l'agrivoltaïsme
Visite d’Agnès Pannier-Runacher en Isère sous le signe de l’agrivoltaïsme

FLASH INFO - Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, est attendue en Isère vendredi 12 avril 2024, Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix salue la condamnation d'un couple de propriétaires "marchands de sommeil"
La Ville de Pont-de-Claix salue la condam­na­tion d’un couple de pro­prié­taires « mar­chands de sommeil »

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix salue la condamnation devant le tribunal correctionnel de Grenoble d'un couple de propriétaires décrits comme des "marchands de Lire plus

« Plaidoyer pour les ani­maux » : une ving­taine d’as­so­cia­tions réunies à Grenoble autour de la condi­tion ani­male, vrai « sujet de société »

FOCUS - Une vingtaine d'associations de protection animale tenaient des stands, samedi 6 avril 2024, au Jardin de ville, lors de la deuxième journée de Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !