Appel Forêt -

Opération préfectorale de “re-sensibilisation” au port du masque dans les rues de Grenoble

Opération préfectorale de “re-sensibilisation” au port du masque dans les rues de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS — Le préfet de l’Isère a parcouru les rues du centre-ville de Grenoble dans l’après-midi du mardi 18 août. But de l’opération ? S’assurer du respect du port du masque dans les transports en commun et les lieux clos. Ceci sur fond d’accélération de la reprise du Covid-19 dans le département où le taux de positivité des tests a quadruplé en l’espace de quinze jours.

 

 

Un pas­sage par les Galeries Lafayette, suivi d’un tour place Grenette puis le long de la rue Lafayette jus­qu’à rejoindre la place Notre-Dame… Malgré les appa­rences, le pré­fet de l’Isère n’é­tait ni en balade, ni en train de faire du lèche-vitrines dans les rues de Grenoble ce mardi 18 août. Accompagné de membres de forces de l’ordre, Lionel Beffre vou­lait sur­tout s’as­su­rer… du res­pect du port du masque dans les espaces clos.

 

Dans un commerce de la rue Lafayette © Florent Mathieu - Place Gre'net

Dans un com­merce de la rue Lafayette © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« Le but est de re-sen­si­bi­li­ser nos conci­toyens à la néces­sité de faire atten­tion », explique le repré­sen­tant de l’État. Un temps de péda­go­gie : aucune ver­ba­li­sa­tion n’a ainsi été effec­tuée au cours de l’o­pé­ra­tion. Mais des pro­cès-ver­baux n’en sont pas moins dres­sés tous les jours, par la police natio­nale comme la gen­dar­me­rie. Le pré­fet a d’ailleurs ren­dez-vous mer­credi 19 août avec les gen­darmes à Meylan pour une nou­velle action de “re-sen­si­bi­li­sa­tion”.

 

 

Un taux de positivité qui quadruple en deux semaines en Isère

 

Est-ce à dire que les citoyens se relâchent ? « Il y a toute une série de com­por­te­ments abso­lu­ment néces­saires, dont on a vu qu’ils ont pu être oubliés pen­dant une par­tie de la période esti­vale. Il faut remettre tout cela au goût du jour, en fai­sant prendre conscience du dan­ger », répond Lionel Beffre. Et le dan­ger, en l’oc­cur­rence, ce sont des taux de posi­ti­vité en forte hausse sur le dépar­te­ment de l’Isère.

 

Sous le masque, Lionel Beffre, préfet de l'Isère © Florent Mathieu - Place Gre'net

Sous le masque, Lionel Beffre, pré­fet de l’Isère © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Certes, les chiffres isé­rois sont en-des­sous de la moyenne natio­nale, voire régio­nale, mais la ten­dance est nette. Selon les der­nières don­nées du pré­fet, le taux de posi­ti­vité aux tests du Covid-19 est de 2 %. Il n’é­tait que de 0,5 % voilà deux semaines. « Cette ten­dance n’est pas bonne, et si elle s’ac­cé­lère cela risque d’être très grave pour la ren­trée. Aujourd’hui, il faut cas­ser l’é­vo­lu­tion », insiste Lionel Beffre.

 

Un ren­for­ce­ment des contrôles est-il à l’é­tude ? Oui, répond le pré­fet, mais en ciblant les zones qui peuvent poser pro­blème. Par exemple, favo­ri­ser une pré­sence dans les trans­ports en com­mun le soir, où le port du masque est moins res­pecté qu’en jour­née. En somme, résume-t-il : « Nous adap­te­rons les contrôles aux com­por­te­ments que l’on obser­vera. Il vaut mieux faire les contrôles là où c’est effi­cace ! ».

 

 

Frapper les contrevenants au portefeuille en cas de non port du masque

 

Une chose est cer­taine pour Lionel Beffre : aujourd’­hui, les citoyens sont infor­més, autant des gestes que des res­tric­tions sani­taires. « Quelqu’un qui vou­drait igno­rer les choses, il fau­drait qu’il fasse des efforts ! », iro­nise le pré­fet. À ses yeux, l’im­mense majo­rité de la popu­la­tion est au cou­rant des règles en vigueur : « Elles sont com­prises. Ça ne veut pas dire qu’elles sont admises, ni même qu’elles sont [res­pec­tées], mais elles sont comprises ! ».

 

Conversation avec un restaurateur de la place Notre-Dame © Florent Mathieu - Place Gre'net

Conversation avec un res­tau­ra­teur de la place Notre-Dame. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Quant aux irré­duc­tibles oppo­sants au masque, Lionel Beffre compte bien les atta­quer… au por­te­feuille. « Une fois que quel­qu’un a été ver­ba­lisé à 135 euros, ça va res­ter dans sa tête, ça marque les esprits. C’est triste d’en arri­ver là, un mes­sage unique devrait suf­fire, mais ce n’est pas tou­jours le cas », plaide-t-il. Plus mar­quant encore pour les esprits : si l’a­mende est de 135 euros, elle atteint les 1500 euros en cas de récidive.

 

Et Lionel Beffre de regret­ter que la com­mune de Pont-de-Claix ait choisi la voie de l’ar­rêté muni­ci­pal pour impo­ser le port du masque sur ses mar­chés. La dif­fé­rence avec un arrêté pré­fec­to­ral ? Le coût de l’a­mende, qui ne peut pas dépas­ser les 38 euros. « Je trouve que c’est insuf­fi­sant au regard des enjeux », estime le pré­fet. Qui rap­pelle que les arrê­tés pré­fec­to­raux sur le masque ont tou­jours été pris en accord avec les maires de chaque commune.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La nouvelle carte d'identité "modernisée" déployée en Isère depuis la fin du mois de juin
La nouvelle carte d’identité « modernisée » déployée en Isère depuis la fin du mois de juin

FLASH INFO — Alors que son déploiement dans les départements a débuté le 15 mars 2021, la nouvelle carte d’identité française a été mise en Lire plus

Un nouvel éboulement en vue sur le mont Granier, interdit d'accès depuis 2016?
Un nouvel éboulement en vue sur le mont Granier, interdit d’accès depuis 2016 ?

FLASH INFO — Attention, mont dangereux. Jeudi 22 juillet, l'Institut des sciences de la terre (IsTerre) de Grenoble a signalé "un mouvement important sur une Lire plus

Fête de l'Aïd : la préfecture définit les modalités d'abattage
Fête de l’Aïd : la préfecture de l’Isère met en garde les fidèles concernant les modalités d’abattage des animaux

FIL INFO - La fête de l'Aïd Al Adha (ou Aïd El Kebir) débute le 20 juillet 2021 et durera trois jours. Comme chaque année, Lire plus

CDP 38 et des militants dans l'eglise Saint-Louis (c) Facebook CDP 38
Le Collectif des demandeurs de papiers 38 suspend sa grève de la faim dans l’attente de papiers de la préfecture de l’Isère

FLASH INFO - La préfecture de l'Isère a reçu le Collectif des demandeurs de papiers 38 (CDP 38) ce lundi 12 juillet 2021. Les militants Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête nationale à Grenoble : animations, feu d’artifice… et restrictions préfectorales

FLASH INFO - À Grenoble, les célébrations du 14 juillet 2021 débuteront à 16 heures place de Verdun, en présence du maire Éric Piolle. Malgré Lire plus

Bidonville Jean-Macé: la Ville de Grenoble propose la mise à disposition d'un bâtiment pour héberger les familles
Squat Jean-Macé à Grenoble : la préfecture de l’Isère s’oppose à un relogement inconditionnel rue Mallifaud

FIL INFO - Que vont devenir la centaine d'occupants du squat Jean-Macé à Grenoble ? Alors que le propriétaire du tènement a obtenu leur expulsion Lire plus

Flash Info

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin