L’un des cinq suspects impliqués dans l’agression du maire de Miribel-les-Echelles écroué

sep article



 

FLASH INFO – Ce vendredi 7 août 2020, le juge des enfants a mis trois personnes en examen pour des faits de « violences aggravées » lors de l’agression du maire et de deux élus de Miribel-les-Echelles le 27 juillet dernier. Un mineur de 17 ans, connu des services de police et de justice pour des antécédents de violence, a fait l’objet d’une mesure de détention provisoire.

 

Après enquête, les gen­darmes de Meylan avaient inter­pellé et placé en garde à vue, ce mer­credi 5 août,  cinq sus­pects dont quatre mineurs. Tous ont rapi­de­ment reconnu leur pré­sence sur les lieux ainsi que leur impli­ca­tion dans les vio­lences com­mises, à des degrés divers, envers le maire de cette com­mune rurale William Dufour et deux autres élus. « Ils étaient, selon eux, venus à Miribel-les-Echelles pour voir la copine d’un des leurs », indique Boris Duffau, pro­cu­reur adjoint.

 

La pro­lon­ga­tion de leur garde à vue jus­qu’à ce ven­dredi 7 août « [a per­mis] de déter­mi­ner avec pré­ci­sion le degré d’implication des cinq mis en cause », rap­porte le pro­cu­reur. Deux d’entre-eux, non direc­te­ment impli­qués dans l’agression, ont retrouvé leur liberté à l’issue de leur garde à vue. Quant aux trois autres, ils ont com­paru devant le juge des enfants qui les tous a mis en exa­men pour les faits de « vio­lences aggra­vées ».

 

« Conformément aux réqui­si­tions du par­quet de Grenoble, le mineur de 17 ans a fait l’ob­jet d’une mesure de déten­tion pro­vi­soire », explique Boris Duffau. Quant aux deux autres mineurs, l’un a été placé sous  contrôle judi­ciaire tan­dis que l’autre a fait l’objet d’une mesure de répa­ra­tion. « en atten­dant leur ren­voi devant le tri­bu­nal pour enfant », pré­cise le pro­cu­reur adjoint.

 

JK

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2925 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.