Une chantier jeunes Lac Verlhac

Engagement, mixité et vivre-ensemble au programme des « chantiers jeunes » de la ville de Grenoble

Engagement, mixité et vivre-ensemble au programme des « chantiers jeunes » de la ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Lancés en 2019 par la Ville de Grenoble, les chantiers jeunes permettent à des 16 – 20 ans de découvrir l’engagement ainsi que le monde du travail associatif. Du 6 juillet au 14 août 2020, pas moins de 120 jeunes se sont portés volontaires pour découvrir et apprendre auprès des associations partenaires. 

 

 

Chantier Jeunes lac Jean verlhac (2)

Le chan­tier jeunes « Livres et jeux au bord du lac » au lac Jean-Verlhac. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Ambiance bon enfant autour du lac Jean-Verlhac de Grenoble. Ce jeudi, c’est « Livres et jeux au bord du lac », avec cinq jeunes du pro­gramme « chan­tiers jeunes » pour enca­drer les enfants.

 

Quelques bam­bins lisent sur de petits poufs rouges et jaunes. D’autres jouent avec des planches à rebond ou au hockey. Ça rit, ici et là, ça crie aussi. « Mais t’es devenu trop fort ! », lance un enca­drant à un hockeyeur en herbe.

 

Le but de ces chan­tiers jeunes lancé par la mai­rie en 2019 ? Proposer à des Grenoblois âgés de 16 à 20 ans de s’engager pen­dant deux semaines avec des asso­cia­tions par­te­naires pour déve­lop­per chez eux le goût de l’engagement. 120 places étaient à pour­voir pour cet été, d’où l’or­ga­ni­sa­tion préa­lable d’un tirage au sort. Qui a éga­le­ment per­mis de consti­tuer des équipes de cinq pour tra­vailler avec des asso­cia­tions comme la SPA, la Banque ali­men­taire, Emmaüs etc.

 

 

Favoriser l’engagement et le vivre-ensemble

 

Cette semaine-là, c’est donc avec la mai­son des habi­tants que les jeunes tra­vaillaient. D’où cette esca­pade dans le parc au bord du lac. Celle d’avant, ce groupe de cinq don­nait tous les matins un coup de main à la Banque alimentaire.

 

Abdoulaye, comme les autres jeunes pré­sents ce jeudi, a rejoint l’équipe le 20 juillet. Si celui-ci ne cache pas une cer­taine timi­dité, le cou­rant passe bien avec les enfants. Il assure appré­cier cette expérience.

 

Chantier Jeunes lac Jean Verlhac

Petite par­tie de planche à rebond au lac Jean Verlhac. © Corentin Bemol – Place Gre’net

 

« À la base, je suis venu pour décou­vrir le monde du tra­vail et pour me faire un peu d’argent de poche », avoue-t-il en sou­riant. Jouer avec les plus petits, il en avait un petit peu l’ha­bi­tude : « Je m’occupe déjà d’enfants de temps en temps dans le cadre fami­lial, donc ce n’est pas trop différent. »

 

Andréa encadre cette équipe de jeunes. Pour elle, cette expé­rience déve­loppe le goût de l’engagement chez les jeunes, mais éga­le­ment le vivre-ensemble. « 50 % des jeunes viennent des quar­tiers “poli­tique de la ville” et le reste des autres quar­tiers. Ce qui est bien, c’est que ça per­met aussi de faire de la mixité, en plus de les entraî­ner au monde du tra­vail », explique-t-elle.

 

 

Les chantiers jeunes plus utiles que les « vacances apprenantes » ?

 

Vincent Simon, Arthur Peyrard et Anabelle Bretton chantiers jeunes

Vincent Simon, Arthur Peyrard et Anabelle Bretton. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Pour Anabelle Bretton, c’est le « meilleur job d’été qui puisse exis­ter ». L’adjointe à l’éducation popu­laire et à la jeu­nesse explique même que c’est véri­ta­ble­ment ça les « vacances apprenantes ».

 

« Ici, c’est for­cé­ment des vacances où l’on apprend. Que ce soit comme là, c’est-à-dire s’occuper d’enfants, ou dans le face-à-face avec le public comme à Emmaüs ou ailleurs, c’est dans ces moments-là qu’on apprend vraiment. »

 

Anabelle Bretton est donc caté­go­rique : ces vacances sont plus « appre­nantes » que les « vacances appre­nantes » mises en place par le minis­tère de l’Éducation natio­nale. « C’est comme pour les colos. C’est la vie en col­lec­ti­vité que l’on apprend. On apprend aussi à cam­per, on apprend la soli­da­rité, comme là. Les vacances ou l’on apprend, ça a tou­jours existé », conclut-elle.

 

Corentin Bemol

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

CBem

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Lac du parc Verlhac de la Villeneuve 25 juillet 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
A La Villeneuve, Grenoble mise sur le renouvellement urbain… sans investir dans “l’humain” selon l’opposition

  FOCUS – Gestion durable de l’eau du parc, verdissement de la crique centrale et rénovation des copropriétés… Lors du conseil municipal de ce lundi Lire plus

A Claix, la campagne des municipales se tend à quelques heures du premier et unique tour de scrutin. Deux listes sont en course.
À Claix, la liste de centre gauche écologiste va-t-elle mettre un terme à trente ans de règne de la droite ?

  FOCUS - À Claix, la campagne des municipales se tend à quelques heures du premier et unique tour de scrutin. Aux tracts répondent les Lire plus

La Maison des habitants Bajatière devient associative au 1er janvier 2019. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
À Grenoble, la Maison des habitants Bajatière deviendra associative au 1er janvier 2019

FOCUS – La Maison des habitants Bajatière et son centre social ne fermeront pas, malgré le désengagement de la Ville de Grenoble qui a mis à exécution son Lire plus

Philippe Poutou donne un meeting, le 13 mars à la Maison des Habitants. L'occasion de lancer un appel pour obtenir les 500 parrainages nécessaires. CC
Le candidat Philippe Poutou en meeting à Grenoble ce lundi 13 mars

Philippe Poutou, le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) donne un meeting, ce lundi 13 mars, à la Maison des Habitants, à 20 heures. L'occasion Lire plus

La Ville de Grenoble organise trois réunions publiques sur le Budget 2018 durant le mois de novembre, en présence d'Élisa Martin et de Hakim Sabri.
A quasi j‑30, la pétition sur la Maison des habitants Bajatière est loin du compte

A environ un mois de l'échéance, la pétition en faveur du « maintien de la gestion directe du centre social Bajatière par la Ville de Grenoble » Lire plus

Fête des moissons à la Villeneuve. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Fête de la moisson de la Villeneuve : qui sème le blé, récolte le lien social !

REPORTAGE PHOTO - Planté à l’automne dernier, le blé du quartier de la Villeneuve de Grenoble a été récolté ce mercredi 27 juillet. L’occasion d’organiser la Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin