Le CCAS rénové du Pont-de-Claix sera moins énergivore et plus adapté aux usages

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FIL INFO – Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix et président de la métropole grenobloise, s’est rendu vendredi 31 juillet sur le chantier du nouveau centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville. Il a profité de ce moment pour rappeler les enjeux majeurs liés à la rénovation des bâtiments municipaux.

 

 

Christophe Ferrari en visite des travaux du CCAS de pont de claix

Christophe Ferrari visite les tra­vaux du CCAS du Pont-de-Claix © Corentin Bemol – Place Gre’net

Visite de cour­toi­sie, ce ven­dredi 31 juillet au CCAS du Pont-de-Claix. Le maire, Christophe Ferrari, a pu consta­ter l’avancée des tra­vaux de réno­va­tion du bâti­ment muni­ci­pal, en com­pa­gnie de son pre­mier adjoint en charge de l’a­mé­na­ge­ment urbain Sam Toscano. Des tra­vaux qui ont com­mencé le 6 jan­vier der­nier et devraient se ter­mi­ner en juin 2021.

 

Le but de cette réno­va­tion ? « Réadapter les bâti­ments aux besoins d’aujourd’hui », a expli­qué M. Louchey, chargé de l’opération. Le tout avec un accès com­mun aux salles, des accès han­di­ca­pés et un regrou­pe­ment des lieux d’activité au rez-de-chaus­sée.

 

 

Mise à niveau du CCAS en matière d’isolation

 

Après un bref rap­pel de l’histoire de ce bâti­ment construit dans les années 70, Christophe Ferrari a tenu à expo­ser les grands enjeux de ces tra­vaux. Pour lui, ceux-ci illus­trent la stra­té­gie de réno­va­tion des bâti­ments publics, grands pro­duc­teurs de gaz à effets de serre.

 

Visuel CCAS après travaux

Visuel du CCAS lorsque les tra­vaux seront finis, en juin 2021 selon la mai­rie. © Mairie du Pont-de-Claix

La mise à niveau du bâti­ment en matière d’isolation est d’ailleurs un point cen­tral de la réno­va­tion. « On va chan­ger l’isolation exté­rieure, mettre un chauf­fage col­lec­tif et pas­ser aux ampoules « led » pour réduire la consom­ma­tion d’électricité », a quant à elle pré­cisé la direc­trice du CCAS. Autres enjeux : adap­ter les bâti­ments pour amé­lio­rer l’accueil des usa­gers et amé­lio­rer les condi­tions de tra­vail des employés muni­ci­paux.

 

Le mon­tant de ces réno­va­tions s’élève à 2 mil­lions d’euros. Un coût pour la Ville de 1,2 mil­lion d’euros et 800 000 euros de sub­ven­tions publiques pour ce pro­gramme de réno­va­tion des bâti­ments publics.

 

Corentin Bemol

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2818 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.