Arme, couleur de peau, genre… Le visuel de l’Escape Game grenoblois “Les Diamants de Mistral” interroge

Arme, couleur de peau, genre… Le visuel de l’Escape Game grenoblois “Les Diamants de Mistral” interroge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Le visuel commence à ne pas laisser indifférent. « Les Diamants de Mistral », un Escape game via smartphone se déroulant dans le parc Paul-Mistral de Grenoble, suscite l’irritation. En cause ? Un visuel qui représente notamment un personnage porteur d’un pistolet-mitrailleur. Un détail, parmi d’autres, jugé de mauvais goût au regard des récents règlements de comptes sur l’agglomération.

 

 

À quand un Escape game dédié à la façon de sor­tir d’une polé­mique ? Sur les réseaux sociaux, le visuel d’un jeu d’énigmes via smart­phone, inti­tulé « Les Diamants de Mistral », sus­cite des réac­tions irri­tées1La société Graaly, créa­trice du jeu « Les Diamants de Mistral », n’a­vait pas donné suite à notre demande de réac­tion lors de la publi­ca­tion de cet article. Eric Mathieu, pré­sident de la société a tou­te­fois réagi en com­men­taire (cf. ci-des­sous) après avoir pris connais­sance de notre mail. (modi­fié le 8 août 2020 à 8 heures). Notamment de figures poli­tiques locales, comme le conseiller régio­nal Stéphane Gemmani, l’an­cien élu gre­no­blois Jérôme Safar, ou encore la dépu­tée de l’Isère et conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion de Grenoble Émilie Chalas.

 

Le visuel des « Diamants de Mistral » suscite un début de polémique sur les réseaux sociaux. © Graaly

Le visuel des « Diamants de Mistral » sus­cite un début de polé­mique sur les réseaux sociaux. © Graaly

 

En cause ? Un des­sin repré­sen­tant quatre hommes ras­sem­blés autour d’une valise emplie de pierres pré­cieuses. Si le des­sin s’ins­pire de la série L’Agence tous risques, la com­mu­ni­ca­tion ne se déroule pas tout à fait sans accrocs. Le pis­to­let-mitrailleur porté par l’un des pro­ta­go­nistes choque au regard des récents évé­ne­ments sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Et si l’ac­tion a lieu dans le parc Mistral, d’au­cuns voient une réfé­rence… au quar­tier du même nom.

 

 

La Ville de Grenoble, partenaire des « Diamants de Mistral » ?

 

Autre élé­ment posant ques­tion : le per­son­nage qui porte une arme est le seul à arbo­rer une cou­leur de peau qui n’a rien de “cau­ca­sienne”. Choix par ailleurs étrange : au sein du cas­ting de L’Agence tous risques, seul le per­son­nage de Barracuda, inter­prété par Mister T, est Noir. Son équi­valent est pour­tant, dans le visuel, repré­senté de cou­leur blanche. Contrairement à son aco­lyte armé.

 

Stéphane Gemmani s'étonne lui aussi du visuel sur Facebook

Stéphane Gemmani s’é­tonne lui aussi du visuel sur Facebook

« Je ne cau­tionne pas ce genre de com­mu­ni­ca­tion. Délinquance, arme, cou­leur de peau, genre, image de Grenoble… rien ne va dans cette image », dénonce Émilie Chalas. Le genre ? L’image ne com­porte en effet aucun per­son­nage fémi­nin. Là encore, un choix qui peut sem­bler sur­pre­nant pour un jeu inci­tant à « jouer en famille ».

 

Jérôme Safar, de son côté, pointe du doigt la pré­sence du logo de la Ville de Grenoble sur le visuel. « Imaginez une mai­rie de droite … et même de gauche mais pas diri­gée par l’équipe muni­ci­pale Grenobloise sor­tant ou vali­dant un visuel pareil … évi­dem­ment per­sonne n’aurait hurlé aux cli­chés et au racisme », iro­nise le can­di­dat mal­heu­reux aux muni­ci­pales de 2014.

 

Si les recherches d’une men­tion du jeu sur les canaux de com­mu­ni­ca­tion offi­ciels de la Ville ont été vaines, celle-ci confirme être par­te­naire du jeu, tout en désa­vouant un visuel dont elle n’a­vait pas eu connais­sance (voir enca­dré). L’Office du tou­risme Grenoble-Alpes Métropole fai­sait pour sa part la pro­mo­tion du jeu sur Facebook. Mais ceci avec un visuel net­te­ment moins sujet à polémique.

 

Florent Mathieu

 

1 La société Graaly, créa­trice du jeu « Les Diamants de Mistral », n’a­vait pas donné suite à notre demande de réac­tion lors de la publi­ca­tion de cet article. Eric Mathieu, pré­sident de la société a tou­te­fois réagi en com­men­taire (cf. ci-des­sous) après avoir pris connais­sance de notre mail.

 

(note modi­fiée le 8 août 2020 à 8 heures)

 

 

UN CONTENU « INAPPROPRIÉ », JUGE LA VILLE DE GRENOBLE

 

Sollicités par Place Gre’net, les ser­vices de la Ville de Grenoble ont répondu le mer­credi 5 août par voie écrite : « Ce visuel a été conçu par un pres­ta­taire spé­cia­lisé dans l’or­ga­ni­sa­tion d’Escape Games. Il fait par­tie d’une série de visuels ins­pi­rés d’une série télé­vi­sée, conçu il y a plu­sieurs mois et uti­lisé régu­liè­re­ment par ce pres­ta­taire, notam­ment dans le cadre d’un Escape Game orga­nisé à l’Eté Oh Parc au Parc Paul Mistral. Son contenu étant inap­pro­prié, il a été retiré de l’es­pace public dans les plus brefs délais ».

 

(enca­dré ajouté le mer­credi 5 août à 14 h 30)

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique
Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique

FLASH INFO — Légèrement vexé, le PCF Grenoble-Meylan? Après deux courriels au maire de Grenoble les 20 mai et 1er juillet, restés sans réponse, les Lire plus

Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d'opposition de Grenoble
Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d’opposition de Grenoble

FLASH INFO — Jeu de chaises musicales au sein de l'opposition grenobloise à l'occasion de la rentrée 2021? Alors que le groupe Un nouveau regard Lire plus

Le groupe d'opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre... et en change un autre
Le groupe d’opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre… et en change un autre

FLASH INFO — Du mouvement au sein du conseil municipal de Grenoble... dans les rangs de l'opposition. Et plus précisément au sein du groupe Un Lire plus

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Ce vendredi 17 septembre 2021, l'association Droit au logement de l'Isère organisait un rassemblement devant la mairie de Grenoble. © Dal Isère
« Les mal-logés tiennent leurs promesses… et la mairie ? », questionne l’association Droit au logement de l’Isère

EN BREF - Droit au logement de l'Isère (Dal 38) fait état du « médiocre bilan » de l'accord passé avec la mairie de Grenoble Lire plus

Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre
Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre

FOCUS - Les Journées européennes du patrimoine s'ouvrent sur un nombre foisonnant de rendez-vous en Isère. Dans Grenoble et son agglomération comme sur l'ensemble du Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin