Miribel-les-Echelles, la commune dont William Dufour est le maire - DR

William Dufour, le maire de Miribel-les-Echelles, blessé par un groupe de jeunes qu’il vou­lait raisonner

William Dufour, le maire de Miribel-les-Echelles, blessé par un groupe de jeunes qu’il vou­lait raisonner

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Ce lundi 27 juillet 2020. William Dufour, le maire de Miribel-les-Echelles et deux conseillers muni­ci­paux ont fait l’ob­jet d’une vio­lente agres­sion par un groupe de jeunes qui pro­vo­quaient des nui­sances dans la commune.

Alors qu’ils par­ti­ci­paient vers 20 heures à une réunion du CCAS, « des bruits de scoo­ter puis de feux d’artifices sur la place du vil­lage » aler­taient les trois élus, relate Éric Vaillant, le pro­cu­reur de la République de Grenoble. Il s’a­gis­sait, pré­cise-t-il, « d’un groupe de six jeunes gens qui n’é­taient pas de la com­mune venus avec trois scoo­ters ». Ensuite, une alter­ca­tion ver­bale a éclaté après que les élus inter­rom­pant leur réunion leur aient demandé de ces­ser leurs nuisances.

« William Dufour a annoncé sa qua­lité de maire mais les indi­vi­dus n’ont pas accepté son inter­ven­tion », pour­suit Éric Vaillant. La vio­lence est ensuite monté d’un cran « lorsque le maire a voulu maî­tri­ser l’un des jeunes qui le mena­çait avec un feu d’ar­ti­fice », indique le pro­cu­reur. C’est à ce moment là que William Dufour fût brûlé par le mor­tier tan­dis qu’un autre membre du groupe le frap­pait à la tête. Le maire trans­porté à l’hôpital par les sapeurs-pom­piers pré­sente sept jours d’in­ca­pa­cité tem­po­raire totale (ITT).

Quant aux conseillers muni­ci­paux, « l’un a reçu un coup de casque à la main et l’autre pré­sen­tait uni­que­ment une brû­lure à la che­mise due à un feu d’artifice », com­plète Éric Vaillant. Les agres­seurs ayant pris la fuite, le par­quet a confié l’en­quête à la bri­gade des recherches de Meylan et aux gen­darmes de la bri­gade de Saint-Laurent-du-Pont. 

En réac­tion à cette agres­sion, de nom­breux mes­sages de sou­tien ont afflué sur les réseaux sociaux. Mais c’est par voie de com­mu­ni­qué que Catherine Kamowski, la dépu­tée de la 5e cir­cons­crip­tion de l’Isère a fait part « de son sou­tien total » aux élus.

JK

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Démantèlement d’un impor­tant tra­fic de stu­pé­fiants et d’un point de deal dans le quar­tier du Lys rouge à Grenoble

EN BREF - Les brigades anti-criminalité et des stupéfiants de la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont démantelé, le 17 janvier 2022, Lire plus

Les aides Covid indues, le travail illégal... et le trafic dans le viseur du comité de lutte contre la fraude en 2021
Lutte contre la fraude : les aides Covid indues, le tra­vail illé­gal… et le tra­fic dans le viseur

FOCUS - Les administrations membres du Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) de l'Isère ont conclu l'année 2021 avec une dernière réunion présidée par le préfet Lire plus

Martine Comte, présidente du Codase, Eric Vaillant, procureur, Anne Auclair, présidente du tribunal judiciaire, Martine Kohly, vice-présidente du Département en charge de l’enfance, de la famille, de la jeunesse et des sports, et Pierre Bejjaji, conseiller métropolitain délégué à la prévention de la délinquance et à la prévention spécialisée, ont signé, le 15 décembre 2021, au Codase, deux conventions pour la mise en œuvre de stages de responsabilisation pour les auteurs de violences conjugales et les parents défaillants. © Manuel Pavard – Place Gre’net
Grenoble : La jus­tice peut désor­mais impo­ser des stages de res­pon­sa­bi­li­sa­tion pour les auteurs de vio­lences conju­gales et les parents défaillants

FOCUS - Deux conventions pour la mise en œuvre de stages de responsabilité parentale et de responsabilisation du conjoint violent ont fait l'objet d'une signature Lire plus

Monique Limon écrit aux maires de sa circonscription suite aux agressions d'élus locaux
Monique Limon écrit aux maires de sa cir­cons­crip­tion suite aux agres­sions d’é­lus locaux

  FLASH INFO – Un gouvernement « pleinement engagé aux côtés des élus pour leur apporter aide et assistance dans l’exercice de leurs fonctions ». C'est ce Lire plus

Miribel-les-Echelles - Google map
L’un des cinq sus­pects impli­qués dans l’a­gres­sion du maire de Miribel-les-Echelles écroué

  FLASH INFO - Ce vendredi 7 août 2020, le juge des enfants a mis trois personnes en examen pour des faits de « violences Lire plus

William Dufour, maire de Miribel-les-Echelles. DR
Cinq sus­pects dont quatre mineurs en garde à vue pour vio­lences sur le maire de Miribel-les-Echelles

FLASH INFO - La brigade de gendarmerie de Meylan a interpellé cinq personnes dans le cadre de l'enquête sur l'agression de William Dufour, maire de Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin