La Métropole de Grenoble met en garde contre la pratique du “Street pooling”

sep article



FLASH INFO – La Métropole de Grenoble ne plai­sante pas avec le “Street Pooling”. Et, tout comme en 2019, alerte sur les dan­gers de cette pra­tique consis­tant à ouvrir de manière sau­vage les bornes incen­dies afin de se rafraî­chir.

 

Dangereux, le Street poo­ling ? La Métropole décrit des « bles­sures graves pour le public placé alen­tour en rai­son de la pres­sion très forte de l’eau », des « élec­tro­cu­tions en cas d’inondation d’équipement élec­trique », ou encore des acci­dents de la route. Autre dan­ger : elle repré­sente une entrave au tra­vail des pom­piers, qui uti­lisent évi­dem­ment les bornes incen­dies pour com­battre des sinistres.

 

Le Street Pooling peut gêner le travail des pompiers qui utilisent les bornes incendies pour combattre les sinistres © Manuel Palvard - Place Gre'net

Le Street Pooling peut gêner le tra­vail des pom­piers qui uti­lisent les bornes incen­dies pour com­battre les sinistres © Manuel Palvard – Place Gre’net

 

Mais la Métro n’ou­blie pas de signa­ler les nui­sances qu’oc­ca­sionne la pra­tique : baisse de débit de l’eau pour les usa­gers… et gas­pillage d’im­por­tance. « En 2019, ce sont 80 000 m3 d’eau qui ont été ainsi gas­pillés, soit la consom­ma­tion annuelle d’une ville de plus de 2000 habi­tants », selon les ser­vices métro­po­li­tains. De plus, le Street poo­ling est (évi­dem­ment) stric­te­ment inter­dit, et expose son ou ses auteurs à des pour­suites judi­ciaires.

 

Enfin, forte de sa mis­sion « de veiller au bon fonc­tion­ne­ment du réseau des 6300 bornes à incen­die (…) sur son ter­ri­toire », la Métropole indique déployer des bornes incen­die “anti-van­da­lisme” depuis 2018 : « Pour lut­ter contre l’ouverture sau­vage de ces bornes, la Métropole ins­talle pro­gres­si­ve­ment (…) des sys­tèmes de sécu­rité qui bloquent l’ouverture des bouches à incen­die ». Reste à voir si le Street poo­ling sera encore d’ac­tua­lité avec les fortes cha­leurs annon­cées.

 

commentez lire les commentaires
4084 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. mais Grenoble vient de rou­vrir les pelouses sèches à la Bastille (dont j’i­gno­rais l’exis­tence alors que je suis Grenoblois depuis plus de 60 ans et arpente les pentes de la Bastille depuis plus de 30 ans).
    De l’hy­per mouillé avec du très sec, c’est du piol­lis­sime.
    Merci à nos nou­veaux élus verts de nous faire enfin tou­cher du doigt (humide) le sens de l’a­vis.

    sep article