Le travail pour la protection des zones humides, amorcé il y a plus de vingt ans en Isère, se poursuit avec la création de nouveaux secteurs protégés

Huit arrê­tés pré­fec­to­raux signés pour la pro­tec­tion des tour­bières en Isère

Huit arrê­tés pré­fec­to­raux signés pour la pro­tec­tion des tour­bières en Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Amorcé il y a plus de vingt ans, le tra­vail pour la pro­tec­tion des zones humides en Isère se pour­suit avec la créa­tion de nou­veaux sec­teurs pro­té­gés. Avec une atten­tion toute par­ti­cu­lière pour les milieux tourbeux.

Huit arrê­tés pré­fec­to­raux de pro­tec­tion de bio­tope (APPB) ont été signés le 16 juillet 2020 pour pro­té­ger les tour­bières du dépar­te­ment. Des mesures qui s’appliquent sur trois sec­teurs : L’Isle-Crémieu, le Bas-Dauphiné et l’Est-Lyonnais. Au total, ce sont 227 hec­tares isé­rois qui sont ainsi pla­cés sous protection.

« Les tour­bières sont des milieux fra­giles à haute valeur envi­ron­ne­men­tale. Elles abritent une bio­di­ver­sité extra­or­di­naire », sou­ligne l’association France nature envi­ron­ne­ment Isère (FNE 38). Elles consti­tuent aussi « les milieux les plus fra­giles et les plus mena­cés du dépar­te­ment », com­mente pour sa part l’association Lo Parvi, par­te­naire de la FNE.

"<yoastmark

Sont concer­nés : les étangs et marais de Boulieu, Clandon, Grand Préaud, Mont-Clardin, Peysse, et la Rama. Ainsi que le marais de la Plaine, et celui de la Roche et de l’Epau. Ces mesures viennent s’ajouter à 56 autres APPB, signés entre 2010 et 2019. Autant d’ar­rê­tés qui per­mettent de pro­té­ger 1150 hec­tares de tour­bières. Notamment sur le pla­teau Matheysin, en Oisans, Belledonne ou encore dans le Nord Isère.

Depuis les années 1990, « la pro­tec­tion des tour­bières est une belle réus­site isé­roise », estime la FNE. Une pro­tec­tion d’im­por­tance : cet envi­ron­ne­ment natu­rel est impos­sible à recréer arti­fi­ciel­le­ment, et met 10 000 ans à se for­mer. La FNE salue encore « le tra­vail de tous les acteurs qui ont contri­bué à l’aboutissement de ces pro­jets de pro­tec­tion ». Et invite à « pour­suivre et ampli­fier ces actions de pro­tec­tion des tour­bières et, plus lar­ge­ment, des zones humides et des milieux fragiles ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TI

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Zones humides: la LPO appelle aux dons pour la remise en eau de l'étang du Grand-Albert
Zones humides : la LPO appelle aux dons pour la remise en eau de l’é­tang du Grand-Albert

FLASH INFO — La LPO Auvergne-Rhône-Alpes organise une campagne de financement participatif "pour protéger et restaurer les zones humides". Et plus précisément la remise en Lire plus

L'Agence de l'eau investit 27 millions dans la région, dont un million pour le Grésivaudan
L’Agence de l’eau inves­tit 27 mil­lions dans la région, dont un mil­lion pour le Grésivaudan

FLASH INFO - L'Agence de l'eau a investi 27,1 millions d’euros entre avril et juin 2020 sur 357 projets dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.   L’agence de Lire plus

Alors que les recours en justice continuent de tomber sur le projet de Center parcs en Isère, les zones humides sont sous pression.
Center parcs de Roybon : les zones humides, enjeu des nou­veaux recours

  DÉCRYPTAGE - Les recours en justice continuent de pleuvoir sur le Center parcs de Roybon, en Isère. Au cœur du dossier : les zones Lire plus

La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites, par le Center parcs de Roybon.
Center parcs de Roybon : la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon ordonne une nou­velle expertise

FIL INFO - La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites par le projet de Lire plus

La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites, par le Center parcs de Roybon.
Une nou­velle exper­tise pour le Center parcs de Roybon ? Délibéré le 21 mai

FIL INFO - La cour administrative d'appel de Lyon dira le 21 mai si elle ordonne ou non une expertise afin d'y voir plus clair Lire plus

Annulé en 2016, remis sur les rails à l'automne dernier, le Center parcs de Roybon (Isère) revient devant la cour administrative d'appel de Lyon le 30 avril
Center parcs de Roybon : retour devant la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon et… à la case départ ?

EN BREF - Le projet de Center parcs de Roybon en Isère revient ce mardi 30 avril devant la cour administrative d'appel de Lyon. Remis Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin