Huit arrêtés préfectoraux signés pour la protection des tourbières en Isère

sep article



 

FLASH INFO – Amorcé il y a plus de vingt ans, le travail pour la protection des zones humides en Isère se poursuit avec la création de nouveaux secteurs protégés. Avec une attention toute particulière pour les milieux tourbeux.

 

Huit arrê­tés pré­fec­to­raux de pro­tec­tion de bio­tope (APPB) ont été signés le 16 juillet 2020 pour pro­té­ger les tour­bières du dépar­te­ment. Des mesures qui s’appliquent sur trois sec­teurs : L’Isle-Crémieu, le Bas-Dauphiné et l’Est-Lyonnais. Au total, ce sont 227 hec­tares isé­rois qui sont ainsi pla­cés sous pro­tec­tion.

 

« Les tour­bières sont des milieux fra­giles à haute valeur envi­ron­ne­men­tale. Elles abritent une bio­di­ver­sité extra­or­di­naire », sou­ligne l’association France nature envi­ron­ne­ment Isère (FNE 38). Elles consti­tuent aussi « les milieux les plus fra­giles et les plus mena­cés du dépar­te­ment », com­mente pour sa part l’association Lo Parvi, par­te­naire de la FNE.

 

"<yoastmark

 

Sont concer­nés : les étangs et marais de Boulieu, Clandon, Grand Préaud, Mont-Clardin, Peysse, et la Rama. Ainsi que le marais de la Plaine, et celui de la Roche et de l’Epau. Ces mesures viennent s’ajouter à 56 autres APPB, signés entre 2010 et 2019. Autant d’ar­rê­tés qui per­mettent de pro­té­ger 1150 hec­tares de tour­bières. Notamment sur le pla­teau Matheysin, en Oisans, Belledonne ou encore dans le Nord Isère.

 

Depuis les années 1990, « la pro­tec­tion des tour­bières est une belle réus­site isé­roise », estime  la FNE. Une pro­tec­tion d’im­por­tance : cet envi­ron­ne­ment natu­rel est impos­sible à recréer arti­fi­ciel­le­ment, et met 10 000 ans à se for­mer. La FNE salue encore « le tra­vail de tous les acteurs qui ont contri­bué à l’aboutissement de ces pro­jets de pro­tec­tion ». Et invite à « pour­suivre et ampli­fier ces actions de pro­tec­tion des tour­bières et, plus lar­ge­ment, des zones humides et des milieux fra­giles ».

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1568 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.