COUV Hakim Sabri présentant le compte administratif 2019 lors du conseil municipal du 25 juillet 2020 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Dette “bidouillée”, masse salariale “non maîtrisée”, services publics “sacrifiés” :la gestion de Grenoble… vivement critiquée

Dette “bidouillée”, masse salariale “non maîtrisée”, services publics “sacrifiés” :la gestion de Grenoble… vivement critiquée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – Lors de ce deuxième conseil municipal, samedi 25 juillet, consécutif aux élections, la nouvelle assemblée sortie des urnes s’est penchée sur la gestion de la Ville de Grenoble en 2019. Alors que l’adjoint aux finances de l’époque Hakim Sabri, réélu dans l’actuelle majorité, se montre satisfait du travail accompli, les oppositions dénoncent une gestion sans état d’âme ayant détricoté le service public, ainsi qu’une baisse de la dette en trompe l’œil.

 

 

La gestion de Grenoble très critiquée en conseil municipal. Hakim Sabri, conseil municipal du 25 juillet 2020 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hakim Sabri, conseil muni­ci­pal du 25 juillet 2020. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Comme le veut la loi, le compte admi­nis­tra­tif de l’année pré­cé­dente est débattu puis voté en milieu d’année en conseil muni­ci­pal. Ce samedi 25 juillet 2020, Hakim Sabri, adjoint aux finances lors du der­nier man­dat réélu dans le nou­vel exé­cu­tif, s’est donc plié à l’exercice.

 

Il a pré­senté les élé­ments mar­quants de la ges­tion 2019 devant la nou­velle assem­blée sor­tie des urnes aux der­nières élec­tions municipales.

 

« La situa­tion finan­cière de la Ville pour­suit son amé­lio­ra­tion, a résumé, satis­fait, Hakim Sabri, qui rem­pile pour les six pro­chaines années au quasi même poste, tou­te­fois rebap­tisé « finances et comp­ta­bi­lité éco­lo­gique ». Considérant le compte admi­nis­tra­tif 2019, l’élu n’a pas boudé son plai­sir. « Nous avons redressé l’épargne de ges­tion sans recou­rir à une hausse d’impôts, comme ont pu le faire d’autres com­munes », a‑t-il constaté. Bref, « le redres­se­ment est opéré », a‑t-il assuré, soulagé.

 

Validée et saluée par la nou­velle majo­rité Grenoble en com­mun (Gec), la ges­tion de l’ancien exé­cu­tif a été bien au contraire des­cen­due en flèche par les trois groupes d’opposition : Nouveau Regard (NR), Nouvel Air Socialistes et appa­ren­tés (Nasa), et Opposition société civile, divers droite et du centre (OSCDC).

 

 

« La précédente majorité a fait face aux contraintes »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Papothèque de Grenoble au bord de l'expulsion par le bailleur social Actis?
La Papothèque de Grenoble au bord de l’expulsion suite à des impayés avec le bailleur social Actis

  FOCUS - La Papothèque de Grenoble est de nouveau en délicatesse avec Actis. Après avoir purgé ses dettes une première fois, l'association d'accompagnement et Lire plus

la belle électrique © Denis Morin
Des échanges survoltés autour de La Belle électrique au conseil municipal de Grenoble

  FOCUS – La Belle électrique déchaîne les passions à Grenoble. Plus précisément, la décision de la Ville de casser la procédure de renouvellement de Lire plus

COUV Enfant écrivant sur un cahier. Soutien scolaire de l'association "Ecole ici et maintenant" apporté aux enfants du campement des Alliés à Grenoble, pendant le déconfinement, mai 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Soutien scolaire aux enfants décrocheurs : l’amendement d’Olivier Noblecourt rejeté à Grenoble

  FIL INFO - Proposé lors du conseil municipal du 25 juillet 2020, l'amendement d'Olivier Noblecourt, leader du groupe Nouvel Air socialistes et apparentés (Nasa), Lire plus

Remise de l'écharpe au maire après l'élection au CM
Eric Piolle réélu maire à l’issue d’un premier conseil municipal original au Musée de Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Arrivé largement en tête à l'issue du second tour des élections municipales, Eric Piolle a été, sans surprise, réélu maire lors Lire plus

L'élection du maire de Grenoble et de ses adjoints aura lieu au musée. Alain Carignon dénonce des « fastes d'un autre âge » au service de la com'.
Chassés-croisés sur les listes d’opposition en amont du premier conseil municipal à Grenoble

EN BREF - Gros chassés-croisés au sein des listes d'opposition à Grenoble à l'approche du premier conseil municipal post-élections. Dixième sur la liste d'Alain Carignon, Lire plus

Soirée électorale placée sous le signe du vert à Grenoble
Joie, fierté, déception… et abstention : récit d’une soirée électorale sous le signe du vert à Grenoble

  REPORTAGES VIDÉO - Succès vert incontestable à Grenoble à l'issue du second tour des municipales ce dimanche 28 juin. Sans surprise, Éric Piolle rempile Lire plus

Flash Info

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin