Le vœu d’Alain Carignon de jumeler Grenoble à Roybon fait bondir Serge Perraud

sep article



FLASH INFO – L’initiative d’Alain Carignon de soumettre un vœu * au conseil municipal de ce 25 juillet proposant de jumeler Roybon à la Ville de Grenoble ne plait guère à Serge Perraud.

 

« Depuis treize ans, l’a­ve­nir de la com­mune est pris en otage par des débats poli­tiques qui dépassent les Roybonnais et qui ont eu des consé­quences catas­tro­phiques pour le deve­nir du ter­ri­toire des Chamabarans, pour le bon­heur des zadistes et de leurs alliés et le mal­heur des Roybonnais », sou­ligne le maire de la petite com­mune des Chambarans dans un com­mu­ni­qué.

 

Manifestement pas asso­cié à cette ini­tia­tive de l’élu de l’op­po­si­tion à Grenoble, le maire de Roybon tape du poing. « Les polé­miques poli­ti­ciennes mues par des moti­va­tions qui n’ont rien à voir avec l’in­té­rêt du ter­ri­toire de Chambaran ne sont pas les bien­ve­nues. Ce n’est cer­tai­ne­ment pas au élus de Grenoble de déci­der de l’a­ve­nir de Roybon. Laissez-nous vivre ! ».

 

Dans un cour­rier en date du 14 juillet adressé à Emmanuel Macron, Serge Perraud en appelle à l’État et à la soli­da­rité natio­nale. « Il est du rôle de l’État de venir en aide à un ter­ri­toire vic­time d’un énorme pré­ju­dice et où le taux de chô­mage est supé­rieur à la moyenne natio­nale et le revenu moyen net­te­ment infé­rieur », plaide le maire. Qui dit pré­fé­rer les « idées son­nantes et tré­bu­chantes » aux « polé­miques du vieux monde poli­ti­cien » pour aider au déve­lop­pe­ment éco­no­mique du ter­ri­toire.

 

Quant au deve­nir du site qui devait accueillir le Center parcs, désor­mais aban­donné, le maire de Roybon dit être en dis­cus­sion avec le PDG de Pierre & Vacances.

 

*Le vœu a été récusé de l’ordre du jour du Conseil muni­ci­pal (article mis à jour le 25 juillet).

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
4165 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.