© Limatech

Élection du président de la Métropole de Grenoble : ambiance “Game of Thrones” au sein de la gauche

Élection du président de la Métropole de Grenoble : ambiance “Game of Thrones” au sein de la gauche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – Le 17 juillet, un nouvel épisode clé du calendrier électoral succèdera aux municipales : les élections métropolitaines. À Grenoble, Christophe Ferrari, actuel président de la Métropole, s’oppose à un autre candidat issu de la majorité, Yann Mongaburu, président du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag). Mais Olivier Six, référent LREM en Isère tout juste élu conseiller municipal à Grenoble, pourrait jouer les trouble-fête. A moins que Christophe Ferrari ne se désiste au profit d’un candidat écologiste si… Yann Mongaburu se retire. État des lieux des forces en présence.

 

 

Métropole de Grenoble : élection façon Game of Thrones L'agglomération Grenobloise vue de la Bastille

Une par­tie de la Métro vue du ciel. © Matthieu RieglerCC-BY

Urbanisme, habi­tat, envi­ron­ne­ment, déve­lop­pe­ment éco­no­mique, social, cultu­rel… Autant de com­pé­tences majeures rele­vant en grande par­tie, si ce n’est tota­le­ment, de la Métro et des 18 autres métro­poles fran­çaise dites « de droit com­mun » en France. Le tout avec un bud­get annuel, pour la Métropole de Grenoble, s’é­le­vant à 740 mil­lions d’euros, contre un peu moins de 370 mil­lions d’eu­ros pour la ville-centre à titre d’exemple.

 

C’est dire l’im­por­tance de l’é­lec­tion métro­po­li­taine, le 17 juillet pro­chain, pour les 49 com­munes qui com­posent la Métropole gre­no­bloise. Des enjeux tou­te­fois bien peu connus du grand public puisque l’é­lec­tion se fait au scru­tin indi­rect ; les conseillers com­mu­nau­taires étant tou­te­fois élus direc­te­ment à Lyon.

 

Sur les listes élec­to­rales, cer­tains can­di­dats étaient ainsi « flé­chés » pour sié­ger au conseil métro­po­li­tain. Selon la taille de la com­mune, le nombre de ces can­di­dats varie entre 1 et 36 pour élire, à terme, 119 conseillers. Ceux-ci vont ensuite eux-mêmes élire un pré­sident et un exé­cu­tif consti­tué de 20 vice-pré­si­dents, cha­cun char­gés d’un por­te­feuille spé­ci­fique. Finances, agri­cul­ture, eau…

 

Dans un jeu poli­tique digne des séries « House of Cards » ou « Game of Thrones », des alliances sont donc en train de se créer ou de se rompre. L’objectif pour Yann Mongaburu et Christophe Ferrari, le duo donné favori pour la pré­si­dence de la Métro : obte­nir les votes de ces conseillers. Mais, cette fois-ci, les affi­lia­tions poli­tiques se com­plexi­fient plus que jamais…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

FOCUS - Le groupe Une métropole d'avance (Uma) a formulé un vœu demandant au gouvernement de déclarer l'état d'urgence climatique lors du conseil métropolitain de Lire plus

Place(s) aux enfants: nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble
Place(s) aux enfants : nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble

FOCUS - Alors que la Ville de Grenoble vient de présenter (de nouveau) le déploiement du dispositif Place(s) aux enfants, la colère contre la piétonnisation d'une dizaine Lire plus

Fermeture d'Esclangon: Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole?
Fermeture d’Esclangon : Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole ?

FOCUS - La décision de la Ville de Grenoble de ne pas rouvrir, comme attendu, le pont Esclangon dans son sens Grenoble-Fontaine provoque la colère Lire plus

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Jugement du Tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier: une validation, ou un camouflet?
Jugement du tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier : une validation ou un camouflet ?

FOCUS - Saisi par un commerçant, le tribunal administratif de Grenoble a rendu son jugement sur la question de la piétonnisation de la rue Cuvier. Lire plus

Flash Info

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin