Budget participatif : une “terrasse ludique” inaugurée sur la place du marché Europole

sep article



 

EN BREF – Éric Piolle, le maire de Grenoble fraîchement réélu, s’est rendu le 2 juillet dernier sur la place Firmin-Gautier pour inaugurer un projet issu du budget participatif de 2017. Une « terrasse ludique » imaginée par le collectif DesPas et visant à « donner plus de place aux piétons et piétonnes dans l’espace public ».

 

 

Eric Piolle et les porteuses du projets devant la terrasse ludique

Eric Piolle et son ex-adjoint en charge de la démo­cra­tie locale, Pascal Clouaire, avec les por­teuses du pro­jet « ter­rasses ludiques », 2 juillet 2020. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Des stands de légumes, de viande et d’œufs bio. Et main­te­nant, une ter­rasse pour « reprendre le temps de dis­cu­ter ». C’est comme ça que les por­teuses du pro­jet défi­nissent leur ter­rasse ludique. Installée sur la place Firmin-Gautier, celle-ci se veut comme un pro­lon­ge­ment du mar­ché Europole. Urbanistes de pro­fes­sion, les jeunes femmes ont sou­mis en 2017 cette pro­po­si­tion au bud­get par­ti­ci­pa­tif de la ville. L’objectif ? Améliorer la qua­lité des espaces publics.

 

« En ville, on cir­cule beau­coup et on s’arrête sou­vent pour dis­cu­ter, mais pas pour se poser », explique Marie, une des ini­tia­trices des ter­rasses. C’est ce que nous avons voulu faire avec ce pro­jet. On favo­rise aussi le com­merce de proxi­mité et les mar­chés. En plus, les consom­ma­teurs peuvent pro­fi­ter de leurs pro­duits direc­te­ment sur ces ter­rasses. »

 

Avec ses para­pluie métal­liques et ses bancs en bois fabri­qués par des entre­prises locales, « cette ter­rasse s’in­sère par­fai­te­ment bien dans le tissu urbain ! », se réjouit de son côté Pascal Clouaire, jusque-là adjoint au maire à la démo­cra­tie locale, aujourd’­hui en attente de nou­velles attri­bu­tions. Un pro­jet qui peut, selon lui, don­ner des idées à la mai­rie. « Le bud­get par­ti­ci­pa­tif est fait pour ça. C’est un espace de créa­tion qui donne des idées à la Ville », explique-t-il.

 

 

Une autre terrasse à l’étude

 

Terrasse ludique place Firmin Gautier

Une ter­rasse juste à coté du mar­ché de pro­duc­teurs bio Europole. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Élise Lemercier, l’une des por­teuses du pro­jet, explique que « l’enveloppe ini­tiale allouée au pro­jet était de 50 000 euros ». Une enve­loppe fina­le­ment dédou­blée pour créer deux ter­rasses ludiques en ville.

 

« À la base, l’idée était de construire la ter­rasse sur le mar­ché de l’Estacade. On espère que la deuxième ter­rasse se fera là-bas. » Si le maire EELV sou­haite conti­nuer dans cette démarche de « trans­for­ma­tion de l’espace urbain », rien n’est encore décidé quant à l’emplacement de cette seconde ter­rasse. « L’Estacade ? Peut-être, mais nous ne sommes pas encore fixés sur la ques­tion », confie-t-il. Éric Piolle pense cepen­dant que ce second amé­na­ge­ment devrait se faire en fin d’an­née ou l’an pro­chain.

 

Corentin Bemol

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3730 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Une fois de plus Eric Piolle notre maire ne montre pas l’exmple : ni masque ni dis­tan­cia­tion phy­sique

    sep article
  2. Plus gad­get, tu meurs.
    On voit fleu­rir ici ou là de gen­tils amé­na­ge­ments urbains vite dégra­dés et/ou peu indis­pen­sables, alors que l’en­semble de la ville est sale, souillée de graf­fi­tis et de tags.…
    Politique de l’es­broufe et de l’in­cu­rie.

    sep article
  3. ça mérite au moins 2 pages pleines de Jean Benoît Vigny dans le DL

    sep article