Le réseau Tag a marqué une minute d’arrêt en hommage au chauffeur agressé à Bayonne

sep article



 

FLASH INFO - À l’instar de tous les réseaux de transports publics de France, les tramways et bus de l’agglomération grenobloise ont marqué une minute d’arrêt, ce mercredi 8 juillet à 19 h 30 précises, en hommage au conducteur agressé à Bayonne.

 

« L’ensemble des per­son­nels Tag par­tage l’émotion sus­ci­tée par l’agression atroce dont a été vic­time Philippe Monguillot, conduc­teur agressé à Bayonne ce dimanche 5 juillet », s’est indi­gnée la Tag sur son compte Twitter.

 

« Les véhi­cules s’arrêteront en toute sécu­rité pour les usa­gers, les tram­ways et bus res­te­ront aux quais et arrêts pen­dant une minute. Le tra­fic revien­dra ensuite immé­dia­te­ment à la nor­male », pré­ve­nait ainsi la Tag. Qui deman­dait par ailleurs aux usa­gers de « s’as­so­cier à cet hom­mage en mar­quant une minute de silence ».

 

La Tag solidaire du chauffeur de bus agressé à Bayonne

La Tag soli­daire du chauf­feur de bus agressé à Bayonne

Ce der­nier dimanche 5 juillet à Bayonne, un groupe de quatre indi­vi­dus avait agressé le chauf­feur de bus alors qu’il vou­lait contrô­ler le titre de trans­port de l’un d’entre eux et exi­geait le port du masque pour les trois autres. Les quatre hommes ont été mis en exa­men, dont deux pour « ten­ta­tive d’ho­mi­cide volon­taire », et tous sont désor­mais en déten­tion pro­vi­soire. Quant au quin­qua­gé­naire père de trois filles, il est en état de mort céré­brale depuis l’ac­com­plis­se­ment des faits.

 

Par ailleurs, ce mer­credi 8 juillet, le conseiller régio­nal Stéphane Gemmani a sou­haité « témoi­gner tout son sou­tien à l’ensemble des conduc­teurs de bus et de cars endeuillés ». L’occasion de deman­der à la majo­rité régio­nale « d’agir afin d’améliorer les ser­vices au public et garan­tir une meilleure qua­lité d’usage pour toutes et tous ».

 

JK

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1942 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.