Le réseau Tag a marqué une minute d’arrêt en hommage au chauffeur agressé à Bayonne

sep article



 

FLASH INFO - À l’instar de tous les réseaux de transports publics de France, les tramways et bus de l’agglomération grenobloise ont marqué une minute d’arrêt, ce mercredi 8 juillet à 19 h 30 précises, en hommage au conducteur agressé à Bayonne.

 

« L’ensemble des per­son­nels Tag par­tage l’émotion sus­ci­tée par l’agression atroce dont a été vic­time Philippe Monguillot, conduc­teur agressé à Bayonne ce dimanche 5 juillet », s’est indi­gnée la Tag sur son compte Twitter.

 

« Les véhi­cules s’arrêteront en toute sécu­rité pour les usa­gers, les tram­ways et bus res­te­ront aux quais et arrêts pen­dant une minute. Le tra­fic revien­dra ensuite immé­dia­te­ment à la nor­male », pré­ve­nait ainsi la Tag. Qui deman­dait par ailleurs aux usa­gers de « s’as­so­cier à cet hom­mage en mar­quant une minute de silence ».

 

La Tag solidaire du chauffeur de bus agressé à Bayonne

La Tag soli­daire du chauf­feur de bus agressé à Bayonne

Ce der­nier dimanche 5 juillet à Bayonne, un groupe de quatre indi­vi­dus avait agressé le chauf­feur de bus alors qu’il vou­lait contrô­ler le titre de trans­port de l’un d’entre eux et exi­geait le port du masque pour les trois autres. Les quatre hommes ont été mis en exa­men, dont deux pour « ten­ta­tive d’ho­mi­cide volon­taire », et tous sont désor­mais en déten­tion pro­vi­soire. Quant au quin­qua­gé­naire père de trois filles, il est en état de mort céré­brale depuis l’ac­com­plis­se­ment des faits.

 

Par ailleurs, ce mer­credi 8 juillet, le conseiller régio­nal Stéphane Gemmani a sou­haité « témoi­gner tout son sou­tien à l’ensemble des conduc­teurs de bus et de cars endeuillés ». L’occasion de deman­der à la majo­rité régio­nale « d’agir afin d’améliorer les ser­vices au public et garan­tir une meilleure qua­lité d’usage pour toutes et tous ».

 

JK

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2036 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.