Un partenariat entre Enedis et l’École de la deuxième chance en faveur de l’insertion professionnelle

sep article



 

EN BREF – L’emploi des jeunes était à l’honneur ce mercredi 1er juillet au matin, lors de la signature d’une convention entre Enedis et l’École de la deuxième chance. Un partenariat conclu en présence de la sous-préfète de l’Isère, Juliette Beregi, venue présenter les nouvelles mesures gouvernementales en faveur de l’insertion professionnelle.

 

 

Enedis convention avec E2C

Des étu­diants de l’é­cole et des employeurs pré­sents pour assis­ter à cet évé­ne­ment. © Enedis

Des entre­prises, des étu­diants et des poli­tiques. Tous réunis étaient réunis ce mer­credi 1er juillet dans les locaux gre­no­blois de l’École de la deuxième chance (E2C) pour la signa­ture d’une conven­tion avec Enedis.

 

Cette école accueille chaque année des jeunes de 16 à 25 ans ayant quitté le par­cours sco­laire pour les for­mer et les aider dans leur inser­tion pro­fes­sion­nelle.

 

Comment ? En leur pro­po­sant une « remise à niveau des savoirs, ainsi qu’une remo­bi­li­sa­tion et un suivi per­son­na­lisé pour accé­der à l’alternance et l’emploi ». Un objec­tif qui semble por­ter ses fruits, si l’on en croit les étu­diants qui ont pris la parole pour racon­ter leur par­cours. À l’ins­tar de Jeremy, très satis­fait de l’ac­com­pa­gne­ment de l’é­cole sur son pro­jet de « ges­tion de PME ».

 

 

Enedis, un partenaire de plus pour l’école

 

Disposant déjà d’un large réseau de par­te­naires tels qu’Orange, Total ou Carrefour, l’école voit donc Enedis la rejoindre pour péren­ni­ser ce tra­vail d’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle. La société de ges­tion d’électricité s’engage à par­ti­ci­per aux taxes d’apprentissage, aux pro­jets pro­po­sés par l’école et pro­pose des immer­sions dans ses ser­vices.

 

E2C et Enedis signent une convention de partenariat

Jérôme Rubes, pré­sident de l’é­cole, et Patricia Mela, direc­trice ter­ri­to­riale d’Enedis. © Corentin Bemol – Place Gre’net

« Ce qui est impor­tant pour nous, c’est l’emploi. Nous cher­chons sans cesse à diver­si­fier les pro­fils et nous sommes fiers d’avoir par exemple recruté une étu­diante de l’école parmi nous », se réjouit Patricia Mela, direc­trice ter­ri­to­riale d’Enedis.

 

Un ancrage sur le ter­ri­toire éga­le­ment encensé par Jérôme Rubes, vice-pré­sident de la Métro en charge de l’emploi et pré­sident de l’E2C : « Pour les jeunes, le but de notre éta­blis­se­ment est de réa­li­ser un pro­jet de vie, grâce à un accom­pa­gne­ment et grâce à nos par­te­naires. Aujourd’hui, c’est une grande étape que nous fran­chis­sons dans notre dyna­mique avec Enedis ».

 

 

La « relance de l’apprentissage »

 

Présente lors de cette signa­ture, la sous-pré­fète Juliette Beregi en a pro­fité pour pré­sen­ter le nou­veau plan d’aide du gou­ver­ne­ment. Une aide visant à inci­ter les entre­prises à embau­cher des appren­tis en alter­nance.

 

Juliette Beregi, présentant le plan d'aide du gouvernement en faveur de l'insertion des jeunes en contrat d'apprentissage

Juliette Beregi, pré­sen­tant le plan d’aide du gou­ver­ne­ment en faveur de l’in­ser­tion des jeunes en contrat d’ap­pren­tis­sage. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Pour tout contrat d’apprentissage conclu, une somme de 5 000 euros sera ainsi ver­sée à l’employeur si l’apprenti a moins de 18 ans et de 8 000 euros s’il est majeur. Une aide accor­dée sans condi­tion aux entre­prises de moins de 250 sala­riés, mais pla­fon­née pour celles dépas­sant ce nombre.

 

« Cette aide excep­tion­nelle va rendre quasi-nul le coût de l’embauche pour les socié­tés », assure la sous-pré­fète. Un « coup de pouce » du gou­ver­ne­ment qui, selon elle, s’inscrit dans « une démarche d’accompagnement bien­veillante au sein des entre­prises ».

 

Corentin Bemol

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2127 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.