L’Isère, deuxième département consommateur de gaz propane en réseau sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

sep article



 

FLASH INFO – L’Isère est le deuxième dépar­te­ment consom­ma­teur de gaz pro­pane en réseau de la région Auvergne-Rhône-Alpes, indique le Comité fran­çais butane pro­pane (CFBP). Et s’ins­crit dans une ten­dance ascen­dante, avec une consom­ma­tion de pro­pane en hausse de 6 % sur l’an­née 2019. Tandis que l’ins­tal­la­tion des réseaux de pro­pane sur l’en­semble de la région a connu un “boom” de 66 % en l’es­pace de 5 ans.

 

« Cette ten­dance de mar­ché sou­ligne l’adoption crois­sante de cette éner­gie par de nom­breux foyers et pro­fes­sion­nels non rac­cor­dés à un réseau de gaz natu­rel, et dési­reux de béné­fi­cier des atouts d’une solu­tion gaz en réseau : une éner­gie à prix com­pé­ti­tif moins pol­luante que le fioul et moins chère que l’électricité », ne manque pas de van­ter le CFBP. Tout en décri­vant une solu­tion d’ap­pro­vi­sion­ne­ment « clé en main », et moins pol­luante que le fioul domes­tique.

 

Selon les chiffres de 2019, le ter­ri­toire de la région Auvergne-Rhône-Alpes compte 23 réseaux de pro­pane en délé­ga­tion de ser­vice public, aux­quels s’a­joutent 1239 réseaux sous contrats de droit privé. Le tout concerne 14 085 foyers rac­cor­dés, pour une consom­ma­tion de 11 277 tonnes par an. Par com­pa­rai­son, près de 700 000 foyers uti­li­se­raient le fioul domes­tique. Selon du moins les der­niers chiffres de l’Insee, en date de 2008.

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2688 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. J’habite en Isère depuis main­te­nant 10 ans. La mai­son que nous avons ache­tée était équi­pée au fioul. Ce n’est donc pas un choix. Au final, cela ne nous coûte pas plus cher que le gaz, sur­tout avec les cours du fioul actuels. Le site Poemop nous per­met d’a­voir des prix encore mieux négo­ciés et le coût annuel reste abor­dable. J’ai vu ce matin qu’ils lan­çaient aussi un grou­pe­ment d’élec­tri­cité, cela méri­te­rait de com­mu­ni­quer à ce sujet.

    sep article