Transition énergétique : la Métro dévoile son Aide zéro fioul

sep article



 

EN BREF – Remplacer sa chaudière au fioul par une chaudière gaz/solaire thermique. Tel est l’enjeu de « l’Aide zéro fioul », présentée par la Métropole de Grenoble ce lundi 29 juin. Son objectif ? Donner un coup de pouce aux particuliers afin de les inciter à opérer cette conversion onéreuse.

 

 

La Métro lance une "Aide zéro fioul" . Christophe Ferrari, Conférence pour présenter le dispostif d'aide "Zéro Fioul"

Marion Carroz, direc­trice ter­ri­to­riale de GRDF, Christophe Ferrari, pré­sident de la Métro, Didier Saussier, direc­teur régio­nal de GRDF, et Bertrand Spindler, vice-pré­sident délé­gué à l’éner­gie. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Pas d’eau dans le gaz ce lundi matin au siège de la Métro. Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole gre­no­bloise, et Didier Saussier, direc­teur régio­nal de Gaz réseau dis­tri­bu­tion France (GRDF), ont pré­senté leur plan d’aide pour « déve­lop­per la tran­si­tion éner­gé­tique », en par­te­na­riat avec la région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Un sou­tien finan­cier visant à rem­pla­cer les solu­tions de  chauf­fage au fioul par des dis­po­si­tifs de chauf­fage au gaz, cou­plés à un sys­tème solaire ther­mique (chauffe-eau solaire).

 

« Cette aide est dans la lignée de ce que nous avons fait jusqu’à pré­sent », affirme le pré­sident de la Métropole. Qui insiste par ailleurs sur les ambi­tions de la col­lec­ti­vité en matière de tran­si­tion éco­lo­gique ainsi que sur la qua­lité de vie qu’offre cette conver­sion : « Un meilleur confort avec la fin des incom­mo­di­tés liées au bruit ou aux odeurs du chauf­fage au fioul ».

 

« Ce par­te­na­riat se fait dans un esprit d’ancrage local. Nous sommes avec la Métropole sur ce dos­sier car nous avons une même vision sur l’évolution tech­no­lo­gique et sociale », ajoute Didier Saussier. De fait, la mesure per­met­trait « une réduc­tion de 80 % des émis­sions de par­ti­cules », selon Christophe Ferrari. Et Bertrand Spindler, vice-pré­sident délé­gué à l’énergie, d’i­ro­ni­ser : « Nous n’avons pas attendu le Covid pour mettre en place la tran­si­tion éco­lo­gique »…

 

Coup de pouce pour un chauffage éco-responsable… et pour l’économie locale

 

La Métropole pré­voit une aide à hau­teur de 1 500 euros, tan­dis que GRDF pro­pose une remise de 400 euros pour le rac­cor­de­ment au réseau de Gaz de ville. Néanmoins, le sou­tien finan­cier pour­rait aller jusqu’à près de 9 770 euros pour les foyers les plus modestes, grâce aux aides de l’État et de la région. Un par­te­na­riat com­mer­cial poten­tiel­le­ment juteux donc pour l’entreprise… ainsi que pour l’économie locale. En effet, Christophe Ferrari insiste sur le rôle des socié­tés de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise dans ce dis­po­si­tif. « Les TPE vont en avoir gran­de­ment besoin, sur­tout en cette période. »

 

Le coût du remplacement, une interrogation au cœur du dispositif

 

Malgré les finan­ce­ments déployés par les col­lec­ti­vi­tés et ce plai­doyer en faveur de l’écologie, il n’en demeure pas moins que le prix d’une telle conver­sion reste assez élevé pour bon nombre de foyers. De quoi en refroi­dir cer­tains.

 

Christophe Ferrari et Didier Saussier au siège de la métropole

« L’Aide zéro fioul », le fruit d’une col­la­bo­ra­tion entre la Métropole et la société GRDF. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Si le pré­sident de la Métro insiste sur une prise en charge des coûts à 80 % pour les foyers les plus modestes, le reste à charge pour ces der­niers peut varier entre 4 440 euros pour une chau­dière à gaz “haute per­for­mance”, et envi­ron 3 000 euros pour la solu­tion “gaz-solaire”.

 

« Tout est rela­tif. Même si le coût peut sem­bler impor­tant, cela reste néan­moins une aide très signi­fi­ca­tive », rap­pelle Didier Saussier. De son côté, la direc­trice ter­ri­to­riale de GRDF Marion Carroz estime qu’il fau­dra attendre quatre ou cinq ans pour ren­ta­bi­li­ser l’investissement dans ce nou­vel équi­pe­ment. Reste main­te­nant à savoir si ce nou­veau dis­po­si­tif por­tera ses fruits.

 

Corentin Bemol

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2619 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.