C’est parti pour la 43e édition du Festival du film court de Grenoble… en ligne

sep article



 

FIL INFO – La 43e édition du Festival du film court en plein air organisé par la Cinémathèque de Grenoble se déroulera en ligne du 30 juin au 4 juillet 2020. L’occasion d’expérimenter avec le public une « autre forme de partage du cinéma ».

 

 

Le festival se déroulera en ligne pour la première fois depuis 1978.

La 43e édi­tion du fes­ti­val se déroule en ligne cette année. Une pre­mière fois depuis 1978.

Pour la pre­mière fois depuis 1978, le Festival du film court en plein air de Grenoble orga­nisé par la Cinémathèque se déroule cette année… en ligne. L’événement qui ras­semble habi­tuel­le­ment plus de 10 000 per­sonnes aura lieu du 30 juin au 4 juillet 2020, comme annoncé ini­tia­le­ment. Toutefois, les res­tric­tions liées à la crise sani­taire ont obligé les orga­ni­sa­teurs à s’o­rien­ter vers une édi­tion sans pro­jec­tions de films au public en plein air ou dans les ciné­mas par­te­naires.

 

 

Une adaptation numérique qui préserve l’esprit du festival

 

L’objectif de la Cinémathèque n’est pas de pro­po­ser une ver­sion du fes­ti­val sim­ple­ment « trans­po­sée à l’univers numé­rique », mais bien de repen­ser et d’a­dap­ter cette édi­tion aux nou­veaux sup­ports uti­li­sés.

 

La cinémathèque de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La ciné­ma­thèque de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

D’où l’or­ga­ni­sa­tion de ren­contres « par visio­con­fé­rence, Facebooklive ou story Instagram » des­ti­nés à per­mettre au public de déve­lop­per sa connais­sance des dif­fé­rents films pro­po­sés.

 

Des séances évé­ne­men­tielles inédites auront éga­le­ment lieu : Escape game en ligne, « Happenings » dans Grenoble et céré­mo­nie de clô­ture par visio­con­fé­rence s’a­jou­te­ront aux ren­dez-vous tra­di­tion­nels du fes­ti­val : Nuit blanche, mas­ter-classes ou encore le stage d’a­na­lyse, consa­cré cette année à la créa­tion numé­rique.

 

 

Un engouement qui subsiste

 

L’épidémie mon­diale et les cir­cons­tances d’or­ga­ni­sa­tion inédites n’ont pas décou­ragé les réa­li­sa­teurs et réa­li­sa­trices puisque la Cinémathèque indique avoir reçu « plus 2 600 films issus de 83 pays ». Au final, c’est une sélec­tion d’une soixan­taine d’œuvres qui par­ti­ci­pe­ront à la com­pé­ti­tion offi­cielle et concour­ront pour une dizaine de prix, dont le Prix du public.

 

© Cinémathèque de Grenoble

Une pré­cé­dente édi­tion du fes­ti­val du film court. © Cinémathèque de Grenoble

À cela s’a­jou­tera une sélec­tion jeune public – hors com­pé­ti­tion – pro­po­sée par le Festival plein la

bobine, qui dévoi­lera en avant-pre­mière un éven­tail de films issus de leur pro­gram­ma­tion.

 

Une façon pour la Cinémathèque de Grenoble de réaf­fir­mer son sou­tien à la créa­tion ciné­ma­to­gra­phique contem­po­raine en pro­po­sant un large panel d’œuvres « actuelles, inter­na­tio­nales et de tous les genres ciné­ma­to­gra­phiques ».

 

Cette 43e édi­tion, orga­ni­sée dans des cir­cons­tances excep­tion­nelles, per­met­tra sans doute d’ex­pé­ri­men­ter avec le public une « autre forme de par­tage du cinéma ». Voire d’é­lar­gir la culture ciné­ma­to­gra­phique propre au fes­ti­val à un public plus jeune et sans doute plus enclin à l’u­ti­li­sa­tion des réseaux sociaux. À noter : si le fes­ti­val est gra­tuit et ouvert à tous, cer­tains dis­po­si­tifs néces­si­te­ront une ins­crip­tion en ligne.

 

Léo Aguesse

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1698 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.