Démoustication : la Métropole combat les moustiques tigres à la source avec un traitement biologique

sep article



 

EN BREF – Le président de la Métropole Christophe Ferrari a assisté ce vendredi 26 juin à une opération de démoustication à Varces. Une action menée deux à trois fois par an, directement sur les avaloirs à base d’un produit biologique. Il permet ainsi de réduire jusqu’à 90 % la prolifération des moustiques présents dans ces zones.

 

 

Démoustication : la Métropole combat les moustiques tigres à la source avec un traitement biologique

De gauche à droite : Christophe Mayoussier, vice-pré­sident à l’eau, Jean-Luc Corbet, maire de Varces et Christophe Ferrari, pré­sident de la Métro. © Julien Morceli – Place Gre’net

Comment empê­cher la pro­li­fé­ra­tion des mous­tiques dans la métro­pole gre­no­bloise ? Tel était l’ob­jet de l’o­pé­ra­tion menée à Varces ce ven­dredi 26 juin, en pré­sence du pré­sident de la Métro, Christophe Ferrari, et du maire de la com­mune, Jean-Luc Corbet.

 

« C’est un vrai sujet car ça pour­rit vrai­ment la vie des gens ! », jus­ti­fie Christophe Ferrari, visi­ble­ment très concerné par le pro­blème.

 

Et même si la lutte contre les mous­tiques relève habi­tuel­le­ment des com­munes et du conseil dépar­te­men­tal, la Métropole veut avoir son rôle à jouer. Le bio­cide ainsi uti­lisé par les agents de la région métro­po­li­taine de l’as­sai­nis­se­ment est direc­te­ment injecté dans les 30 000 ava­loirs des 49 com­munes du ter­ri­toire.

 

Démoustication : la Métropole combat les moustiques tigres à la source avec un traitement biologique

Des agents de la Métropole injec­tant un pro­duit contre la pro­li­fé­ra­tion des mous­tiques. Varces, juin 2020. © Julien Morceli – Place Gre’net

Un traitement non nocif pour l’environnement

 

Démoustication : la Métropole combat les moustiques tigres à la source avec un traitement biologique

Nicolas Lesur, direc­teur adjoint de la régie assai­nis­se­ment © Julien Morceli – Place Gre’net

Nicolas Lesur, direc­teur adjoint de la régie assai­nis­se­ment l’as­sure, le bio­cide uti­lisé res­pecte l’en­vi­ron­ne­ment. Il est d’ailleurs pré­co­nisé par l’Entente inter­dé­par­te­men­tale pour la démous­ti­ca­tion (EID).

 

La pre­mière phase de trai­te­ment a débuté au mois de mai et devrait être renou­ve­lée tous les deux mois, soit trois opé­ra­tions au total. Sachant qu’il agit uni­que­ment sur les mous­tiques tigres.

 

Grâce à sa durée d’ac­tion égale à huit semaines, il devrait ainsi per­mettre de dimi­nuer jus­qu’à 90 % la pro­li­fé­ra­tion de l’in­secte au niveau des ava­loirs. Reste que cela ne repré­sente que 5 % de l’en­semble de la popu­la­tion de mous­tiques, la majeure par­tie se trou­vant au sein des rési­dences pri­vées.

 

Cette opé­ra­tion démous­ti­ca­tion s’a­joute à d’autres inter­ven­tions simi­laires menées tout au long de l’an­née. Parmi elles, des actions « plus ciblées dans les zones iden­ti­fiées comme par­ti­cu­liè­re­ment à risque », pré­cise la Métro. La com­mune de Varces-Allières-et-Risset a, par ailleurs, fait déployer plu­sieurs nichoirs à chauve-sou­ris. Ces der­nières mangent en effet 3 000 à 4 000 insectes par nuit, dont les mous­tiques.

 

Julien Morceli

 

Quelques conseils favorisant la démoustication à destination des habitants :

 

Pour lut­ter contre les mous­tiques tigres, la Métropole recom­mande aux habi­tants de :

 

• Supprimer tous les objets aban­don­nés qui peuvent ser­vir de réci­pient.
• Vider une fois par semaine les sou­coupes, vases, seaux.
• Remplir les sou­coupes des pots de fleurs avec du sable mouillé.
• Vérifier le bon écou­le­ment des eaux de pluie (gout­tières.…).
• Entretenir le jar­din : éla­guer, débrous­sailler, tailler, ramas­ser les fruits tom­bés et
les déchets végé­taux, réduire les sources d’humidité.
• Couvrir toutes les réserves d’eau à l’aide d’une mous­ti­quaire.

 

 

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
5038 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Comment obte­nir ce pro­duit pour de mous­tiques nos ter­rasses ?
    Merci

    sep article
  2. Ce trai­te­ment réa­li­sés Varces, il ne l’est pas à Grenoble visi­ble­ment.

    « Entretenir le jar­din : éla­guer, débrous­sailler, tailler, ramas­ser les déchets végé­taux, réduire les sources d’humidité » l’in­verse de ce qui se passe dans nos espaces verts Grenoblois ?

    Car à Grenoble, les mous­tiques Tigres sont bien là !

    sep article