L'association Mille Pousses organisait une visite de son site de production à l'occasion des 48h de l'agriculture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

Agriculture urbaine : l’association gre­no­bloise Mille Pousses démé­nage pour se diversifier

Agriculture urbaine : l’association gre­no­bloise Mille Pousses démé­nage pour se diversifier

EN BREF – Forte de son suc­cès, l’association Mille Pousses qui s’est lan­cée fin 2018 à Grenoble s’installera dès l’automne pro­chain près du stade Lesdiguières. Après la vente de micro-pousses aux res­tau­ra­teurs gre­no­blois, elle veut aussi désor­mais s’a­dres­ser direc­te­ment aux particuliers.

L'association Mille Pousse organisait une visite de son site de production à l'occasion des 48h de l'agriculture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

L’association Mille Pousse orga­ni­sait une visite de son site de pro­duc­tion à l’oc­ca­sion des 48h de l’a­gri­cul­ture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

Petite pousse est deve­nue grande. Depuis jan­vier 2019, l’association Mille Pousses vend des micro-pousses aux res­tau­ra­teurs gre­no­blois. La micro-pousse est le deuxième stade de déve­lop­pe­ment de la plante, juste après la graine ger­mée. Et son inté­rêt est double : en plus d’une très forte concen­tra­tion en goût, elle contient vingt à trente fois plus de nutri­ments que la plante au stade adulte.

L’association démé­nage

D’ailleurs, ce ne sont pas les consom­ma­teurs qui diront le contraire : « C’est incroyable comme on sent le goût de la bet­te­rave, du radis et de la mou­tarde ! », s’exclament-ils. En effet, à l’occasion des 48h de l’agriculture urbaine, Mille Pousses accueillait les curieux au centre hor­ti­cole de la Ville de Grenoble, où elle est pour l’instant implantée.

Les curieux venus en nombre n'ont eu aucun mal à reconnaître les plantes qu'ils goûtaient. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Les curieux venus en nombre n’ont eu aucun mal à recon­naître les plantes qu’ils goû­taient. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

Mais cela va bien­tôt chan­ger. Cet automne, l’association va démé­na­ger près du stade Lesdiguières. « C’est un ter­rain public que la Ville nous a trouvé », explique la fon­da­trice de Mille Pousses et ingé­nieure agro­nome Isabelle Roblet. « Il rem­plit nos cri­tères à tel point que c’en est presque mira­cu­leux ! »

Des micro-pousses au maraîchage

En effet, la par­celle se trouve à quelques pas de l’École hôte­lière de Grenoble, qui est déjà par­te­naire de l’association. Les 2 000 m2 de pleine terre accueille­ront des micro-pousses, mais aussi du maraîchage.

Isabelle Robles, fondatrice de Mille Pousses et ingénieure agronome. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Isabelle Robles, fon­da­trice de Mille Pousses et ingé­nieure agro­nome. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

« Nous sommes déjà ren­tables avec les micro-pousses, donc le but de cette nou­velle acti­vité sera sur­tout d’apporter de la diver­sité à nos tra­vailleurs en inser­tion », sou­ligne Isabelle Roblet. Mille Pousse, qui compte pour l’instant deux sala­riés, espère ainsi arri­ver à en employer cinq.

Bientôt la vente aux particuliers

L’association béné­fi­cie notam­ment du sou­tien finan­cier de la Métro, de la Ville de Grenoble, mais aussi de la Direccte et de la fon­da­tion pri­vée Societal Angels. Mille Pousse espère débu­ter la construc­tion de sa serre bio­cli­ma­tique dès sep­tembre 2020. Une ins­tal­la­tion qui sera notam­ment finan­cée par des sub­ven­tions de l’Agence de la tran­si­tion éco­lo­gique (Ademe).

Dès septembre, les particuliers pourront acheter directement des micro-pousses sur le site de l'association, à raison de 3,50€ la barquette. © Anissa Duport-Levanti - Place Grenet

Dès sep­tembre 2020, les par­ti­cu­liers pour­ront ache­ter direc­te­ment des micro-pousses sur le site de l’as­so­cia­tion, à rai­son de 3,50 euros la bar­quette. © Anissa Duport-Levanti – Place Grenet

Mais sur­tout, les par­ti­cu­liers pour­ront eux aussi ache­ter les micro-pousses dès la ren­trée. « On est en train de construire notre site inter­net, via lequel tout le monde pourra com­man­der et s’approvisionner dans des points relais en ville », se réjouit Isabelle Roblet.

Anissa Duport-Levanti

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Rossignol lance un nou­veau plan stra­té­gique et ambi­tionne de dépas­ser les 500 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2026

EN BREF - Rossignol a annoncé, à la mi-novembre 2022, son nouveau plan stratégique, baptisé "Ascension 2026". Le groupe isérois s'appuie sur "de nouveaux engagements Lire plus

Le centre opérationnel de commandement et de supervision (COCS) de la police municipale de Grenoble installé au 21 de la rue Lesdiguières. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Police muni­ci­pale de Grenoble : 1 200 contra­ven­tions dres­sées ces neuf der­niers mois grâce au dis­po­si­tif de vidéo-verbalisation

FOCUS - La police municipale de Grenoble a dressé pas moins de 1 200 procès-verbaux d'infractions au stationnement depuis début 2022, en s'appuyant sur les Lire plus

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

La Vence Scène fait partie des quatre salles de l'agglomération grenobloise qui accueillent l'édition 2022 du Festival du Cinéma Nature et Environnement. DR.
Le Festival du cinéma nature et envi­ron­ne­ment s’ouvre à Grenoble avec le docu­men­taire « I am Greta »

EN BREF - Le Festival du cinéma nature et environnement démarre vendredi 25 novembre 2022 au Club, à Grenoble, avec le documentaire I am Greta. Lire plus

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

FOCUS - Gestionnaire du réseau de chauffage urbain pour le compte de Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie de chauffage a présenté de «très bons résultats», d'un Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !