Métro et bailleurs sociaux appellent l'État à soutenir le logement social face à la crise sanitaire et économique

Métro et bailleurs sociaux appellent l’État à sou­te­nir le loge­ment social face à la crise sani­taire et économique

Métro et bailleurs sociaux appellent l’État à sou­te­nir le loge­ment social face à la crise sani­taire et économique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF — Dans un cour­rier com­mun adressé au ministre du Logement et de la Ville Julien Denormandie, les pré­si­dents de la Métropole de Grenoble et de l’as­so­cia­tion des bailleurs sociaux de l’Isère Absise demandent au gou­ver­ne­ment un sou­tien au loge­ment social. Et ceci en direc­tion des loca­taires autant que des bailleurs, tous deux tou­chés par la crise sani­taire et économique. 

La Métropole de Grenoble et l’as­so­cia­tion des bailleurs sociaux de l’Isère Absise inter­pellent Julien Denormandie, ministre du Logement et de la Ville. Pour Christophe Ferrari, pré­sident de la Métro, et Didier Monnot, pré­sident d’Absise, l’État doit prendre des mesures d’aide au loge­ment social et à ses loca­taires. En matière d’al­lo­ca­tions pour les loca­taires comme de sou­tien à la construc­tion et la rénovation.

De gauche à droite : Christophe Ferrari, Christine Garnier (Métro) et Didier Monnot (Absise) © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite : Christophe Ferrari, Christine Garnier (Métro) et Didier Monnot (Absise) © Florent Mathieu – Place Gre’net

Une néces­sité à leurs yeux, alors que la crise sani­taire fra­gi­lise tant les loca­taires que les opé­ra­teurs du loge­ment social. Absise signale ainsi 1 700 nou­veaux loca­taires en situa­tion d’im­payés depuis le mois de mars, soit une hausse de 17 %… et un mon­tant d’im­payés de 1,8 mil­lion d’eu­ros. À cela s’a­joutent les normes sani­taires, qui occa­sionnent des coûts sup­plé­men­taires et des allon­ge­ments de délais pour les chan­tiers des bailleurs sociaux.

La Métro vante ses propres mesures

La Métro n’ou­blie pas de mettre en avant ses propres mesures en matière de loge­ment social, non sans van­ter leur carac­tère « volon­ta­riste ». À com­men­cer par une par­ti­ci­pa­tion finan­cière excep­tion­nelle au FSL (fonds de soli­da­rité pour les loge­ments), géré par le Département de l’Isère. Ainsi qu’un dou­ble­ment de la prime, soit 8 000 euros, accor­dée aux pro­prié­taires qui acceptent de louer leur loge­ment à très bas loyer dans le cadre du dis­po­si­tif « Louez facile ».

Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole de Grenoble © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

« La Métropole tra­vaille éga­le­ment à ren­for­cer les aides dans le cadre de son dis­po­si­tif de sou­tien à la réno­va­tion ther­mique, dit “Mur/mur », indique la Métro. Au pro­gramme ? « Revoir à la hausse ses aides pour la réha­bi­li­ta­tion des copro­prié­tés, mais aussi créer une aide en faveur des ménages sou­hai­tant enga­ger une réno­va­tion de leur mai­son indi­vi­duelle ».

Grenoble-Alpes Métropole évoque encore « une refonte d’ensemble du dis­po­si­tif métro­po­li­tain d’aides à la construc­tion de loge­ments loca­tifs sociaux », dans le but d’aug­men­ter la pro­duc­tion de loge­ments très sociaux. Enfin, un numéro vert devrait pro­chai­ne­ment voir le jour « pour orien­ter les loca­taires en dif­fi­culté vers les inter­lo­cu­teurs appro­priés », qu’il s’a­gisse des bailleurs sociaux, des CCAS, ou encore des associations.

Des sou­tiens finan­ciers deman­dés à l’État pour les bailleurs sociaux

Quelles demandes auprès de l’État ? La Métropole comme l’Absise attendent des enga­ge­ments finan­ciers : une par­ti­ci­pa­tion au FSL, mais aussi une reva­lo­ri­sa­tion des APL et une hausse de leurs pla­fonds d’attribution. Juste retour des choses : les bailleurs sociaux de l’Isère ont com­battu avec vigueur la baisse des APL déci­dées en 2017. Une baisse non réper­cu­tée sur leurs loca­taires, avec une fort manque à gagner à la clé.

Stéphane Duport-Rosand, Patricia Dudonné, Isabelle Rueff, et Didier Monnot lors des Assises des bailleurs sociaux en Isère © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Stéphane Duport-Rosand, Patricia Dudonné, Isabelle Rueff, et Didier Monnot lors des Assises des bailleurs sociaux en Isère. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Pour Christophe Ferrari et Didier Monnot, le gou­ver­ne­ment doit d’ailleurs éga­le­ment réta­blir la TVA à 5,5 % (contre 10 % à l’heure actuelle) pour les tra­vaux de main­te­nance, de construc­tion et de réha­bi­li­ta­tion des loge­ments sociaux. Autrement dit, des tra­vaux « qui relèvent incon­tes­ta­ble­ment de la pre­mière néces­sité », écrivent-ils au ministre.

Enfin, Métro et Absise plaident pour « un plan natio­nal de sou­tien mas­sif à l’habitat », qu’il soit public ou privé. Ainsi que des mesures de sou­tien en direc­tion des ménages en dif­fi­cul­tés, « tout en sécu­ri­sant finan­ciè­re­ment les orga­nismes ». Ou encore une « mise à dis­po­si­tion gra­tuite, ou à des condi­tions attrac­tives, de ter­rains appar­te­nant à l’État pour faci­li­ter les opé­ra­tions de construc­tion de loge­ments sociaux ».

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Éric Piolle plaide pour la tarification progressive de l'eau... pour le moment absente à Grenoble
Éric Piolle plaide pour la tari­fi­ca­tion pro­gres­sive de l’eau… pour le moment non effec­tive à Grenoble

FOCUS - Sur fond de sécheresse alarmante, le maire de Grenoble Éric Piolle a relancé le débat sur la tarification progressive de l'eau, afin de Lire plus

Moment de complicité intergénérationnelle pendant des jeux de société © Lucie Soïka
Moment de convi­via­lité entre deux géné­ra­tions grâce aux « chan­tiers jeunes » de la ville de Grenoble 

REPORTAGE VIDEO - Depuis 2019, les chantiers jeunes permettent aux 16-20 ans grenoblois d’effectuer des missions de solidarité. La Résidence autonome des Alpins est l’une Lire plus

L'avenir de Grenoble Habitat au coeur des débats métropolitains et grenoblois... sur fond de rancœurs politiques?
L’avenir de Grenoble Habitat au cœur des débats métro­po­li­tains et gre­no­blois… sur fond de ran­cœurs politiques ?

FOCUS - Si la fusion, longtemps envisagée, entre Actis et Grenoble Habitat n'est plus d'actualité, la question du rachat des actions Grenoble Habitat de la Lire plus

La Ville de Fontaine expérimente l'extinction de l'éclairage public nocturne entre 2 heures et 5 heures du matin
La Ville de Fontaine expé­ri­mente l’ex­tinc­tion de l’é­clai­rage public noc­turne entre 2 heures et 5 heures du matin

FLASH INFO - La Ville de Fontaine expérimente l'extinction de l'éclairage public nocturne entre 2 heures et 4 h 45 du matin. Annoncée au printemps Lire plus

Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan plaident pour la réouverture de la halte ferroviaire de Tencin
Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan plaident pour la réou­ver­ture de la halte fer­ro­viaire de Tencin

FLASH INFO - Le Smmag, la Métropole de Grenoble, le Grésivaudan, la commune de Tencin et celle de La Terrasse plaident auprès de la Région Lire plus

L'Isère de nouveau placée en vigilance jaune canicule à compter du mercredi 10 août
Voirie et espaces verts : la Ville de Grenoble fait face à l’a­lerte séche­resse de niveau 4

FLASH INFO - Tout comme l'ensemble des localités du sud du département de l'Isère, la Ville de Grenoble est concernée par l'alerte sécheresse de niveau Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin